macron-gouvernement-texto

Tous les français reçoivent un texto du gouvernement ce matin ! (SMS) !

Gouvernement: Pour les rares personnes qui n’auraient pas regardé, ou le lu un résumé, de l’allocution du Président de la République hier soir à 20h, impossible de passer à côté de l’information.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Pour vos parents, grands-parents fragiles. Pour toutes celles et ceux qui travaillent. Pour nos soignants.

Una publicación compartida de Emmanuel Macron (@emmanuelmacron) el

La France est en quarantaine stricte dès aujourd’hui et les personnes ne respectant pas les directives gouvernementales se verront sanctionnées.

Tous contactés par le gouvernement

Au réveil ce matin, comme tous les matins, on attrape son téléphone pour vérifier ses messages, ses mails et jeter un œil aux actualités quotidiennes. Et là surprise, c’est carrément le gouvernement qui nous a envoyé un message dans la nuit. Impossible alors de faire l’impasse sur les mesures de confinement annoncées hier soir par Emmanuel Macron. Et en effet, pour pouvoir appliquer des sanctions pour non-respect des consignes, il faut connaître les consignes. Un vieil adage dit que « nul n’est censé ignoré la loi » et il implique qu’il faille la connaître pour ne pas l’ignorer.

Aux grands maux les grands moyens

Ce texto vous a peut-être fait frémir dans le fond de votre lit ou devant votre café ce matin. Rassurez-vous il est le même pour tout le monde. Vous n’avez pas été appelé à rejoindre les services secrets non plus. Le texto du gouvernement est un message d’alerte sur le COVID-19. Il y est préciser que nous ne devons absolument pas prendre à la légère les restrictions imposées par les mesures de confinement qui ont été durcie hier soir. Si nous voulons rester en bonne santé, contribuer à sauver des vies et lutter contre la propagation du virus, nous devons impérativement rester chez nous.

Il est aussi indiqué que les sorties ne seront autorisées qu’avec des attestations.

Nous pouvons toujours aller faire nos courses essentielles. C’est-à-dire, les courses qui sont liées à l’alimentation ou bien à la santé. Enfin, si le télétravail ne vous est pas possible et que votre employeur ne vous a pas invité à rester chez vous, vous pourrez également sortir pour aller travailler.

texto-du-gouvernement

Durcissement des règles de confinement

Ces règles strictes font suite à l’annonce, avant-hier, de mesures de confinement jugées légères. Si le Président de la République a pu se voir reprocher de ne pas être assez ferme ou assez clair dans ses propos, voilà qui est corrigé depuis hier soir. Dans la journée ou dans la soirée, nous devrions recevoir d’avantages d’informations de la part du Premier ministre, Edouard Philippe. Il sera normalement à même de nous indiquer la nature des sanctions encourues pour le non-respect de ces nouvelles règles de confinement.

Les autres annonces du Président de la République hier soir

Nous retenons plusieurs points essentiels de l’allocution du Président de la République, Emmanuel Macron. Tout d’abord il s’agit de la suspension de toutes les reformes en cours de vote. Sont concernées notamment la réforme des retraites et celle qui visait à baisser le plafond de l’allocation chômage. Le Président français se veut rassurant sur le fait que nous sommes tous unis durant cette crise et que personne ne sera laissé de côté. Aussi des aides financières exceptionnelles et des reports de cotisations vont pouvoir affecter de nombreux corps de métiers.

Les soignants au cœur de notre salut

Les taxis et les hôtels seront réquisitionnés par l’État au besoin pour les personnels soignants. L’objectif est de faire en sorte que tous les soignants soient capables de faire leur travail en toute quiétude. C’est pourquoi, bien que les établissements scolaires soient fermés, les écoles pourront accueillir les enfants de ces travailleurs de la santé. Les enseignants de tous secteurs ont été appelé à la solidarité envers les personnels soignants. Ils peuvent, sur le principe du volontariat, se présenter dans les écoles pour garder les enfants dont les parents doivent impérativement travailler dans les hôpitaux. C’est sur eux que repose en grande partie la « réussite » de ce plan de confinement et c’est aussi pour cela qu’il a été mis en place. En effet, si les gens ne sortent pas alors ils seront moins nombreux à être contaminés et donc moins nombreux dans les hôpitaux qui sont déjà surchargés.

Les hôpitaux doivent tenir le choc

Les hôpitaux manquaient déjà de moyens avant l’épidémie déclarée du coronavirus. Lorsque le Président répétait hier soir « Nous sommes en guerre », ce sont des mots qui ne sont pas inconnus des personnels des hôpitaux qui réclament depuis des mois l’aide de l’État pour aider les malades dans des situations classiques. Des lits et des soignants auraient été réquisitionnées aussi pour être affiliés à des équipes « coronavirus ». Le personnel soignant déplore le fait que ce ne soit pas de nouveaux postes qui ait été ouvert mais bien des déplacements qui ont eu lieu.

Le matériel, pas seulement les lits, vient à manquer. La panique, due aux conséquences graves du coronavirus sur la santé, pousse des personnes à voler des masques et du gel hydro-alcoolique dans les hôpitaux et dans les cliniques. Mais les équipes de personnels soignants sont prêtes à tout pour gérer la crise. Leur métier est une passion, un vœu fait pour sauver des vies. Ils ne peuvent pas reculer face à l’ampleur de la tache ou à sa difficulté. Des messages circulaient sur tweeter où les personnels soignants s’adressaient au Président de la République et indiquaient : « Nous, nous sommes là quand vous avez besoin de nous. Et vous ? »

Tirer les leçon des conséquences de cette crise

Emmanuel Macron finissait hier soir son discours aux français en disant qu’il faudrait tirer les conséquences de cette crise. Il n’a pas été très clair concernant le fond mais peut-être est-ce un message pour les hôpitaux qui obtiendront plus de moyens ? Nous pouvons l’espérer. Car la santé n’est pas à traiter comme l’économie, elle est hors champs. Elle doit pouvoir disposer de tous les moyens nécessaires car les vies n’ont pas de prix.

Ce qui est certain c’est que le message du Président s’est voulu ferme mais rassurant. Il est hors de question de céder à la panique.

Nous devons garder notre calme et rester chez nous pour permettre d’endiguer la propagation du coronavirus. Agir ainsi c’est indirectement aider le personnel soignant à faire un travail déjà très compliqué.

Pourquoi utiliser un SMS ?

Le gouvernement a décidé de vous écrire et ne vous demandez pas comment il a pu obtenir votre numéro de téléphone. En effet, si vous ne l’avez pas renseigné dans divers formulaires liés à l’Etat, vous pourrez tout de même recevoir le fameux texto. Vous vous demandez alors les raisons qui peuvent pousser les politiques à communiquer de la sorte. En effet, il suffit d’allumer la télévision pour se rendre compte que toutes les chaînes de télévision optent pour ce sujet à savoir le coronavirus. Toutefois, les Français ne sont pas toujours des adeptes de la connectivité, il faut alors opter pour toutes les solutions afin de les informer le plus vite possible.

  • Le gouvernement utilise alors tous les canaux à sa disposition, c’est donc une grande stratégie de communication qui a été mise en place.
  • Les réseaux sociaux sont pris d’assaut avec des messages proposés par les comptes officiels pour chacune des régions.
  • Vous aurez des messages, des informations et des conseils sur Facebook et Twitter.
  • Le site du gouvernement traite du sujet en étant très complet, vous aurez même une FAQ pour répondre à toutes les interrogations.
  • Les chaînes de télévision sont au rendez-vous, le président de la République s’adresse très régulièrement aux Français à 20 heures.
  • Si vous recevez des journaux chez vous, vous aurez aussi des encarts officiels pour vous informer le plus possible.

Toutefois, ceux qui n’utilisent pas Internet ou encore la télévision doivent être informés comme les autres. Le téléphone reste la solution la plus adaptée puisque tout le monde possède au moins un Smartphone, même les seniors sont équipés. Vous aurez alors un lien vers le site du gouvernement comme vous pouvez le constater dans notre article. Il y a également une ligne de téléphone à votre disposition si vous souhaitez obtenir des réponses.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.