SPA: Un couple abandonne leur vielle chienne, 6 min après personne n'en croit ses yeux

SPA: Un couple abandonne leur vieille chienne, 6 min après personne n’en croit ses yeux

SPA: Pour de nombreuses personnes les animaux sont seulement de simples objets, ce qui est vraiment inadmissible

Il y a quelques jours un couple est entré avec leur chienne de 14 ans dans un refuge de la SPA. Elle était blottie dans leurs bras, visiblement en train de beaucoup souffrir. Que voulaient-ils bien demander aux bénévoles ?

Un abandon inhumain

Le couple qui est entré dans la SPA souhaitait en réalité abandonner leur chienne de 14 ans.Ils ont alors expliqué aux services de la SPA qu’ils  souhaitaient emménager dans un nouvel appartement et qu’ils ne pouvaient alors pas garder leur animal de compagnie.

Mais, les employés de la SPA leur ont alors expliqué qu’à son âge, elle n’était plus obligée d’avoir un jardin pour avoir un espace vital et qu’elle pouvait se contenter d’un espace intérieur comme celui d’un appartement, pour pouvoir rester auprès d’eux.

Finalement, ils ont alors totalement modifié leur version et on expliqué ne jamais avoir voulu de cet animal.

C’était leur enfant qui souhaitait un animal mais il a quitté le foyer familial il y a maintenant 10 ans …

Ils ont ajouté que pour eux la retraite était très importante et qu’ils voulaient aujourd’hui en profiter sans contrainte et surtout sans un chien à prendre en charge.

Mais le vétérinaire avait refusé d’euthanasier la chienne qui est en réalité en très bonne santé.

En voyant que le couple souhaitait se séparer de leur chienne sans avoir une seule raison valable à donner mais simplement pour un meilleur confort de vie, l’employée de la SPA a décidé de leur faire compléter des papiers assez rapidement.

Malgré l’abandon certainement atroce pour la chienne, elle a tout de même pu retrouver une famille d’accueil pleine d’amour.

D’ailleurs durant le confinement, les gens ressentant une forte solitude, reclus chez eux, et plein d’empathie, ils ont pour beaucoup, adopté des animaux.

Les abandons n’ont pas augmenté

Pourtant une information contradictoire avait été diffusée sur l’AFP durant le virus disant que les abandons d’animaux avaient été renforcés, mais cette information était totalement fausse :  « Nous n’avons pas enregistré d’abandons supplémentaires [depuis le début de l’épidémie de coronavirus]« , affirmait le mardi 17 mars à l’AFP Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA.

« La seule chose que je redoute, c’est que des imbéciles racontent des sottises sur les réseaux sociaux, notamment que les animaux puissent transmettre le coronavirus », poursuit M. Fombonne, qui redoute « un vent de panique » qui conduirait à une « saturation rapide » des fourrières.

« Je m’engage évidemment à ce que les conditions d’adoption soient conformes aux mesures adoptées par le gouvernement, avec les gestes barrières et le respect des distances de sécurité« , avait conclu monsieur Fombonne.

Le président de la SPA souhaitait en effet la mise en place d’une dérogation qui permettrait aux Français de pouvoir continuer d’adopter dans les refuges même s’il y avait des mesures de confinement.