Sophie Davant « Affaire Conclue »: cette phrase qui relance toutes rumeurs et tensions

Sophie Davant balance une petite phrase qui ne passe pas inaperçue, et risque fort de ranimer les rumeurs… Lors d’une interview datant du jeudi 7 mai dernier, la présentatrice de « Affaire Conclue », Sophie Davant dévoile quelques confidences, et confie au magazine Gala qu’elle est devenue très méfiante avec les personnes dans son entourage :

« Au fil du temps, j’ai appris à me protéger. Je renifle les gens avant de leur faire confiance », puis de rajouter qu’elle avait appris à sélectionner et ne garder que les personnes proches : « Je n’ai gardé autour de moi que des amis de longue date, d’enfance ».

Puis, Sophie Davant ne manquera pas de balancer «Je n’ai pas tellement d’amis dans cet univers», en parlant du milieu des métiers de la télé, avant de littéralement tacler : « Il y traîne trop de jalousies, de rivalités, de gens surfaits. Alors que j’aime ceux qui sont vrais ». Il va sans dire, que même si Sophie ne donne aucune précision sur ses propos, elle nuancera tout de même ses paroles par ces quelques mots:

« J’aime beaucoup l’écrivaine Katherine Pancol, qui est une sorte de référence pour moi (…) Je corresponds aussi beaucoup avec la psychologue Marie de Hennerzel. Elle fait partie de mes amies sensorielles qui ont un rapport assez maternel avec moi ».

Tant bien même, l’animatrice de France 2 ne cite personne en particulier, ni ne dévoile aucun nom, il n’en faudra pas plus pour relancer des rumeurs de rivalité qui courent depuis que Faustine Bollaert est apparue sur les antennes sur France 2 avec l’émission de témoignages, « Ça commence aujourd’hui ».

Car depuis quelques temps, les rumeurs ne cessent de s’alimenter sur la toile, entre l’animatrice de « Affaire conclue » et l’animatrice de « Ça commence aujourd’hui », concernant ce froid qu’il y aurait entre elles!

En effet depuis que l’ancienne animatrice du groupe M6, Faustine Bollaert a pris la relève de l’émission sur France 2, à la suite de Sophie Davant, les rumeurs vont bon train. Il semblerait effectivement que les relations entre Sophie Davant et Faustine Bollaert se soient quelque peu tendues.

Les rivalités auraient démarré lorsque Faustine Bollaert avait pris la place vedette sur France 2 de la présentatrice de «Affaire conclue», en reprenant son émission testimoniale, rôle dont Sophie était la vedette sur la chaîne depuis 7 ans ; Et Faustine fait un véritable tabac en reprenant l’émission!

Une soi-disant jalousie qu’éprouverait Sophie Davant envers Faustine qui cartonne sur France 2. Rivalité et tensions entre les deux femmes mais qui pourraient être également aggravées par non seulement le succès des scores d’audience de Faustine, mais aussi par son côte « bonne copine et confidente », tant apprécié des téléspectateurs Français. Quand à Sophie Davant, même si elle semble être très appréciée du public, elle fait également l’objet de nombreuses critiques sur la toile.

Des on-dit et soi-disant brouille particulièrement tenaces qui ne cessent de courir et d’alimenter les médias.

Pourtant maintes fois, les deux femmes se sont souvent agacées de ces prétendues rumeurs de mésentente et ont bien tenté de les faire taire. Dans une interview pour France Loisirs, Sophie Davant expliquait afin de répondre à ces bruits :

« Je suis contente parce que bêtement on essaye de nous opposer. Nous, on est très heureuses. Je me réjouis sincèrement du succès de Faustine et de l’exercice qu’elle fait très bien (dans Ca commence aujourd’hui, ndlr) et que j’ai fait pendant sept ans (avec Toute une histoire, ndlr). Elle a redonné des couleurs à une émission qui en avait perdues (…) On a tellement tenté de nous opposer, c’était débile… ».

Puis, elle poussera un coup de gueule après le tournage du programme exclusif du 31 décembre 2019 sur France 2, «La chanson française», qui célèbre la soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre, qu’elle animait avec Faustine Bollaert et daphné Bürki. Un trio 100% féminin resplendissant ; trois animatrices célèbres de la chaine France 2, qui a elles trois trustent l’antenne tous les après-midis de la semaine avec leur émission respective : « Affaire Conclue », « Ca commence aujourd’hui », et « Je t’aime etc.. ».

A Sophie Davant alors d’affirmer aux mauvaises langues :

«Ce sont des mensonges, je ne sais pas quel est l’intérêt à faire ce genre de buzz. Le tournage s’est excellemment bien passé entre nous, il y avait une immense complicité, vous n’aurez qu’à regarder l’émission. »

«On s’est marrées, on a passé notre temps à papoter en coulisses, on était contentes d’être ensemble. On ne se connaissait pas vraiment, on n’avait jamais travaillé ensemble. Moi j’ai un peu l’impression d’être leur grande soeur, donc c’est amusant»

Du côté de Faustine Bollaert, celle-ci déclare : « Nous étions super-contentes d’être toutes les trois. Le temps du tournage aidant, au fur et à mesure, on lâchait prise et on a eu de bons fous rires! »

Pour appuyer ces propos, les deux femmes posaient alors ensemble, avec Daphné, et affichaient ainsi un grand sourire complice… Mais ce cliché avait-il été assez convaincant pour faire taire les mauvaises langues ?

Invitée du Buzz TV Mag, Faustine Bollaert avait une nouvelle fois tenté de faire taire ces polémiques : « Vous ne me ferez pas dire des choses que je n’ai pas envie de dire, parce que ce n’est pas le cas. On s’entend hyper bien », et confirme qu’elles ont même un groupe WhatsApp en commun ! (Daphné Bürki, Sophie Davant et Faustine Bollaert), avant de préciser : « Très souvent, je me suis demandé si je n’allais pas mettre sur les réseaux sociaux les messages qu’on s’envoie régulièrement sur notre groupe WhatsApp qui sont hyper drôles ». Ceci pouvait être effectivement un bon moyen pour enfin mettre un terme à ces rumeurs.

Mais il n’est pas certain que ces dernières paroles balancées par Sophie Davant ne continuent pas de rallumer vivement ces vraies ou fausses rumeurs de rivalité et de jalousie entre les deux animatrices de France 2. Il est vrai que si elle dit avoir très peu d’amis dans le métier, elle ne dit pas non plus qu’elle y compte des ennemis.

Mais les rivalités entre les présentatrices, et aussi les présentateurs d’ailleurs, font parties de l’histoire de la télévision. Que ce soient les présentateurs des journaux télévisés de TF1 et France 2, que ce soient les présentateurs des émissions qui cartonnent comme celles d’Ardisson ou Ruquier, un clivage a parfois été crée de toute pièce pour susciter l’intérêt des téléspectateurs.