Renaud, privé de son enfant, la fin, une triste décision qui le brise complètement

Renaud, privé de son enfant, la fin, une triste décision qui le brise complètement

Renaud ou « le chanteur énervant », un surnom qu’il se donne lui-même, déplore l’éloignement entre son fils et lui. Le confinement ne fait pas l’affaire du chanteur. Loin des siens, et surtout de son fils Malone, il est malheureux comme la pierre de ne plus les voir. Malgré la levée annoncée du confinement au 11 mai, les déplacements devront se limiter à des motifs impérieux et à une distance maximale de 100 kilomètres. Le temps risquent encore d’être long pour Renaud. Faisons le point dans cet article.

Renaud replongerait dans la nostalgie et la mélancolie

Renaud vit à l’Isle-sur-la-Sorgue, une commune du Vaucluse construite au bord de l’eau. Le temps est bon là-bas et les paysages de la ville vous font immédiatement vous sentir en vacances. La ville a des allures de Venise car elle est arpentée de multiples canaux. C’est une commune ancienne et les quelques vestiges du moyen-âge lui ajoute du charme. Même la météo y est clémente, lorsque le mistral ne vient pas s’en mêler. Bref, une bien jolie ville du Sud de la France en somme. Pourtant Renaud n’est pas heureux pour autant.

Certes, son confinement aurait pu se passer dans des conditions bien pires. Mais l’absence de ses proches font que de la mélancolie sa compagne. À 67 ans, Renaud laisse de plus en plus de côté sa carrière artistique pour se concentrer sur sa famille. Et son fils est encore jeune, donc le père qu’il est veut pouvoir continuer à entretenir sa relation avec lui. Malone lui manque par dessus tout et le chanteur aurait du mal à ne pas céder à la nostalgie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#renaud #renaudsechan #renaudlebistrodespotos #renaudlephenix #chanteur #chansonfrancaise merci à laurent_3942

Une publication partagée par bjayell (@bjayell) le

L’angoisse du confinement, surtout pour les personnes isolées

En effet, la crise sanitaire que nous traversons à de quoi mettre à mal les plus optimistes d’entre nous. Et Renaud n’était déjà pas connu pour être un fervent optimiste. Depuis la première allocution du Président de la République le 16 mars, nous vivons tous des situations particulières. Les sorties sont limitées à une heure par jour et doivent s’accompagner d’une justification sous forme d’attestation. Les couvre-feux fleurissent aussi, limitant encore d’avantage nos libertés de mouvement. Certains se retrouvent sans travail, sans revenu, et isolés. L’important c’est d’avoir la santé diront la plupart des gens. Et cela est vrai, mais l’angoisse monte concernant la situation.

De plus, même avec le déconfinement en ligne de mire, nous avons dû nous rendre compte qu’il s’agit plus d’un relâchement des mesures de confinement qu’autre chose. Les règles continuent et continueront de contraindre la population. Pour la sécurité de tous, il est impératif de continuer à nous y plier. Alors, même après le 11 mai, certains ne pourront pas retrouver leurs proches. De plus, les parents devront décider en leur âme et conscience d’envoyer ou non leurs enfants à l’école. Une contrainte supplémentaire qui n’est pas sans conséquences. Les déclarations du Premier ministre Edouard Philippe hier après-midi n’ont pas vraiment grand chose de réjouissant si ce n’est que certains d’entre nous vont pouvoir retrouver travailler, ou avoir plus de calme à la maison pour travailler de chez eux sans les enfants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#renaudlephenix #renaudlebistrodespotos #renaud #legend #nostalgie

Une publication partagée par Laurent 3942 (@laurent_3942) le

Comment vivre avec le virus lorsque nos proches sont à l’autre bout du pays ?

Et si l’anxiété ne diminue pas, c’est que le plan d’action qui permettrait ce scénario de déconfinement semble très complexe. Et si un des éléments se montre irréalisable, Edouard Philippe a été clair sur le fait que le gouvernement pourrait faire marche arrière et prolonger le confinement à nouveau. Nous devons alors ne pas mettre trop d’espoir sur les décisions gouvernementales. Le vaccin pourrait être disponible d’ici l’année prochaine selon le Premier ministre, et en attendant la vie va rester compliquée. Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus et les contraintes quotidiennes qui l’accompagne. Mais alors quand est-ce que Renaud pourra à nouveau revoir son fils ? Et quand il le reverra, devra-t-il s’isoler une quinzaine de jour avant de pouvoir le prendre dans ses bras ? Autant de questions qui restent sans réponses et qui brisent le cœur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

T’écoute quoi comme artistes ou groupes à part #renaud ?

Une publication partagée par Rgi Renaud Sechan (@renaud_grincheux_rgi) le

Pour toutes les personnes qui sont isolées loin de leur proche, les mêmes questions se posent. Comment allons-nous faire ? Et combien de temps pourrons-nous continuer ainsi ? Difficile à dire. Ce qui reste certain, c’est que nous devons tout faire pour endiguer la pandémie et cela signifie faire en sorte de respecter les mesures du gouvernement en la matière.

Renaud doit faire preuve de determination encore longtemps, courage

Pourvu que Renaud ne replonge pas dans les dérives qui lui sont connues. L’alcool pourrait reprendre par surprise notre chanteur car il a le cœur lourd ses derniers temps. Nous savons que sa rechute date de sa période nostalgique. Nous ne pouvons qu’espérer que le bon air de l’Isle-sur-la-Sorgue soit bénéfique au rockeur. Il va devoir s’accrocher et tenter de retrouver un peu d’optimisme si il veut rester debout pendant cette sombre période.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Comment ça va chez vous les aminches ? Belle soirée 😉#photoarchive #confinement #restezchezvous #renaud

Une publication partagée par Rgi Renaud Sechan (@renaud_grincheux_rgi) le

Même si le temps est plus que long et que les choses évoluent lentement, elles avancent. N’oublions pas que la crise sanitaire n’est que temporaire bien qu’elle semble s’éterniser. Pensons que nous vivons un moment historique, qui fera parti des prochains livres d’histoire. Montrons alors aux générations futures que nous avons su traverser cette période haut la main.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.