Prince William de glaçantes révélations sur la mort de sa mère Lady Diana
Source Image : Inside Mag

Prince William de glaçantes révélations sur la mort de sa mère Lady Diana

Diffusé sur la chaîne BBC, le Prince William participe à un documentaire. Un groupe de discussion est monté pour présenter une émission sur la santé mentale. Un deuil, surtout vécut très jeune, peut faire de gros dégâts sur le psychique. Le Prince William se livre à propos de sa mère lors de cet échange.

La parole au service de la santé mentale

Centrée autour des hommes, cette émission vient souligner l’importance de la parole. Le processus de guérison de ses blessures émotionnelles ne peut passer que par ce canal. Parler de ses douleurs et de ses peines c’est une façon de les extérioriser. Une fois extérioriser nous pouvons alors prendre du recul par rapport à elles et mieux les appréhender. C’est un processus qui vient plus naturellement chez les uns que chez les autres. Par exemple, il est plus facile à une femme d’exprimer son ressenti émotionnel qu’à un homme.

Les hommes ne sont pas moins émotifs que les femmes dans le fond

L’éducation sexiste, qui vise à souligner les différences entre les hommes et les femmes, ne cause pas seulement du tord aux femmes qui sont minimisées et diminuées. En effet, les hommes aussi doivent gérer une image qui ne leur appartient pas naturellement mais que la société leur impose. Ainsi, un homme doit être fort, de pas pleurer, ne pas montrer ses émotions. Et vous trouverez peut-être cela cliché mais cela est encore plus vrai en Angleterre et d’autant plus encore lorsque l’on est de sang royal.

Le Prince William n’a donc peut-être jamais vraiment pu exprimer ses peines et ses frustrations qui sont liées à la perte de sa mère. Il n’avait que 15 ans lorsque Lady Diana a perdu la vie. Et alors que les fans du monde entier pleuraient sa disparition, lui ne devait pas montrer une larme devant les caméras ou les photographes. Intérioriser ainsi les émotions ne permet pas de les gérer. Elles refont forcément surface à un moment donné et provoque inévitablement des séquelles psychologiques plus ou moins graves. Heureusement pour le Prince, son éducation est telle qu’il devait être au courant de ce phénomène. Alors bien à l’abris des caméras et des photographes, il a du pouvoir traiter convenablement ce processus de deuil. Un processus d’autant plus fort qu’il s’agissait de la perte de sa mère.

 

La santé mentale est un objectif indispensable

La parole libère et il le sait. Cette émission permet alors de le faire comprendre aux téléspectateurs. Les hommes ne sont pas des machines sans émotions. Pleurer est naturel et très souvent libérateur. C’est une façon de décharger un trop plein. Il ne faut pas s’en priver sous prétexte de se donner une certaine image. De plus, cette image a été choisit pour soi, personne ne décide de lui même de ne pas être naturel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

“We’ve got to be able to relax a little bit and talk about our emotions — we’re not all robots.” — The Duke of Cambridge joined @England Manager Gareth Southgate and a team of footballing royalty to kick off an important discussion on men’s mental health. Swipe to watch a preview of #ARoyalTeamTalk, which airs on @BBCOne at 22.30 on Sunday 19 May. Hosted by Dan Walker, The Duke and Gareth were joined by footballers Peter Crouch, Thierry Henry, Danny Rose and Jermaine Jenas for a truly revealing discussion on issues from depression and racism to career-ending injury and emotional pressures – all to try to make a difference to the way men talk about mental health.

Une publication partagée par Kensington Palace (@kensingtonroyal) le

Le Duc de Cambridge participe à cette discussion entre hommes et pour valoriser la santé mentale. Il discute à cœur ouvert avec Thierry Henry, Danny Rose, Peter Crouch, Gareth Southgate et Jermaine Jenas. Avec eux pour mener les discussions, Dan Walker est présent. Il lance les sujets aux participants et parle évidement de Lady Diana avec le Prince William.

Les personnes d’influences peuvent faire bouger les mentalités

Toutes ces célébrités ont une influence sur leurs fans. Si ils peuvent faire en sorte de libérer la parole de certains hommes, ils doivent le faire. Nous avons tendance à considérer que la santé mentale est secondaire à la santé physique. Alors que nous pourrions presque dire que c’est totalement l’inverse. Si tout va bien mentalement, le physique est plus fort. Par contre si tout ne va pas bien mentalement, le physique peut en prendre un coup. La santé mentale est tout aussi essentielle que la santé physique, voire même prioritaire.

Les préjugés et les clichés n’ont pas lieu d’être. Lorsque l’on traverse des épreuves dans la vie, il faut en parler pour pouvoir les surmonter. Ainsi, vous rencontrerez des personnes qui vivent les mêmes choses que vous. Savoir que nous ne sommes pas seuls dans ces épreuves rend plus facile à appréhender la suite. Puisque cela permet de prendre du recul sur la situation de l’autre si nous ne sommes pas encore capables d’en prendre sur nous.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.