Prince Harry et Meghan Markle: le prince tente t il à nouveau de se suicider

Prince Harry et Meghan Markle: le prince tente t’il à nouveau de se suicider ?

En janvier, le Prince Harry et Meghan Markle annoncent à la Reine Elisabeth II, leur intention de quitter la Grande-Bretagne et de se détacher de la famille royale. Ils souhaitent être plus indépendants financièrement et veulent échapper à la pression due à leurs obligations et aux journalistes qui les harcèlent en permanence.

Le Prince Harry ne le sait que trop bien. Les journalistes sont nuisibles à un équilibre familial et se souvient que c’est l’insistance de ceux-là qui a coûté la vie à sa mère, la Princesse Diana.

En prenant la décision de quitter l’Angleterre, le Prince Harry et Meghan savaient qu’ils allaient se mettre à dos, une partie de la population qui ne voyait déjà pas Meghan d’un très bon œil. Elle est actrice, divorcée, pas vraiment le profil qu’attend la famille royale. Mais Harry semble tenir de sa maman. Il est libre, altruiste et reste sensible aux malheurs qui frappent certaines populations.

Il veut faire ce dont il a envie et se plier aux obligations familiales depuis sa naissance commence à le fatiguer. Les britanniques pensent qu’il est influencé par Meghan Marckle mais peut-être que le Prince Harry a besoin d’autre chose. Jusqu’à présent, ses apparitions à des œuvres caritatives ont été dictées par la Reine Elisabeth II. Il n’a jamais eu le sentiment de choisir les causes qui lui tiennent à cœur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

This afternoon, The Duke and Duchess of Sussex attended the annual Commonwealth Service at Westminster Abbey on Commonwealth Day, alongside Her Majesty The Queen and Members of The Royal Family. The Commonwealth is a global network of 54 countries, working in collaboration towards shared economic, environmental, social and democratic goals, and the Service today seeks to highlight the vast community which spans every geographical region, religion and culture, embracing diversity amongst its population of 2.4 billion people, of which 60 percent are under 30 years old. As President and Vice-President of the @Queens_Commonwealth_Trust, The Duke and Duchess of Sussex have been passionate advocates of the Commonwealth having spent many years working closely with the next generation of Commonwealth leaders. The theme of the Commonwealth for 2020 is ‘Delivering A Common Future: Connecting, Innovating, Transforming’, placing emphasis on youth, the environment, trade, governance, and ICT (Information and Communications Technology) and innovation. From working to protect the earth’s natural resources and preserving the planet for generations to come, to championing fair trade and empowering the youth of today to transform the communities of tomorrow, the Service celebrates the Commonwealth’s continued commitment to delivering a peaceful, prosperous and more sustainable future for all. Photo © PA

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

On se souvient de la Princesse Diana qui a fait des actions que la Reine Elisabeth n’approuvait guère, comme marcher sur les mines anti-personnel en Angola ou les risques étaient limités mais le trajet que devait emprunter la princesse disparue en 1997, n’a pas été vérifié de fond en comble.

Tous se souviennent de sa visite aux malades du sida en phase très avancée, pour qui elle n’a pas hésité à leur serrer la main sans gants de protection. L’évènement fut très médiatisé et elle est entrée dans le cœur des gens par son courage exemplaire. Ce n’était pas une provocation mais un message adressé à une population pour leur faire comprendre que ce n’est pas une maladie contagieuse.

La reine Elisabeth II approuve leur choix mais sous certaines conditions. Ils restent Duc et Duchesse de Sussex mais doivent renoncer à leur titre d’Altesse Royale. Et le Prince Harry verra la rente mensuelle que lui accorde son père diminuer considérablement. Ils conservent leur Manoir, le Frogmore Cottage qui restera leur pied à terre en Angleterre mais devront rembourser au contribuable, les 2,8 millions d’euros dépensés pour les besoins de sa rénovation.

Si Harry et Meghan ont choisi le Canada, ce n’est pas un hasard. C’est un pays membre du Commonwealth, la Reine en reste le chef d’état et Meghan se rapprochera de Los Angeles où vit sa mère et où elle pourra mener les différents projets liés au cinéma.

Cependant, le Prince Harry n’est pas réjoui pour autant et ce n’est pas de gaîté de cœur qu’il s’éloigne de sa famille. En effet, les relations entre la famille royale et Meghan sont devenues très compliquées. Il se murmurait qu’il y ait des tensions entre Kate Middleton, l’épouse de son frère William, et elle mais également les rapports des deux frères, qui ont pourtant toujours été soudés, surtout depuis le décès tragique de leur mère, se sont dégradés.

C’est finalement le 31 mars que la séparation avec la famille royale britannique devient effective.

Alors que le Covid-19 a touché toute la planète, voilà que le Prince Harry, Meghan et leur fils Archi se retrouve bloqués et contraints de vivre leur confinement à Vancouver. Cela faisait déjà un moment que le couple voulait rejoindre Los Angeles mais avec la propagation du virus, les autorités ont décidé de fermer les frontières et les vols reliant le Canada et les Etats-Unis se sont arrêtés. Toutes les frontières sont à présent fermées et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Meghan n’avait pas la patience d’attendre à Vancouver, craignant en avoir pour plusieurs mois. Alors elle et le Prince Harry ont décidé de se déplacer en jet privé. Le quotidien, The Sun a récolté le témoignage d’un proche du couple qui témoigne que Meghan a toujours rêvé de vivre proche de sa mère. C’est aussi à Los Angeles que se trouvent dorénavant son agent, son attaché de presse, et ses managers.

Ainsi elle aurait son entourage professionnel proche de son domicile, ce qui sera pratique pour reprendre ses activités à la fin du confinement. En attendant ce jour tant espéré par tous, elle peut travailler sur l’écriture d’un livre portant sur son enfance. Elle met ainsi tout en œuvre pour reprendre le cinéma et c’est non sans compter sur ses appuis tels que Tom Cruise ou Angelina Jolie.

Contrairement à ce que l’on peut penser, la décision de tous quittés ne vient pas uniquement de Meghan Markle car le Duc de Sussex avait souhaité lui aussi quitter la monarchie. Il refuse le fait que les tabloïds britanniques relatent que leur départ soit une mauvaise idée.

Toutefois, même s’il ne le laisse pas apparaître, le Prince Harry souffre de cette séparation arrivée au mauvais moment alors que beaucoup sont séparés de leur famille face à l’épidémie du Corona Virus. le Prince Harry se sent mal et il est hanté par les remords. Croyant avoir trouvé une certaine liberté, il n’a pas le sentiment que cela va mieux en réalité. Cet état de mal-être peut conduire à des dérives.

Colin Campbell, spécialiste du Trône, affirme qu’il y a une cassure indépendante de la volonté d’Harry. Lui, qui a toujours été entouré des membres de la famille royale, vivant tous à Windsor, partageant tous les repas. Cette séparation soudaine pourrait à court terme provoquer une dépression, voire une tentative de suicide.

De plus, la question fiscale ne pourrait faire qu’aggraver la situation. Obtenir la fameuse carte verte pourrait faciliter bien des choses dans sa nouvelle vie américaine, mais à contrario, ce précieux document va l’obliger à être taxé sur la base de ses revenus internationaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Yesterday, The Duchess of Sussex, Royal patron of the National Theatre, visited the Immersive Storytelling Studio in London, where emerging technology like Virtual Reality is being used to develop new forms of emotive storytelling. Recently, The Duke and Duchess of Sussex also visited Stanford University where part of their learning journey included a virtual reality presentation that allows the user to experience life through another person’s point of view. The goal of this method of virtual reality is to enable us to better connect and empathise with each other as people, regardless of race, age or nationality. The Duchess is pictured here with Nubiya Brandon and her hologram, featured in the National’s exhibition ‘All Kinds of Limbo’, which is currently being presented at the Tate Modern. Photo © The Duke and Duchess of Sussex / Chris Allerton

Une publication partagée par The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) le

Espérons que, pour le Duc de Sussex, cette situation sanitaire pourra s’améliorer et qu’il retrouvera très vite sa grand-mère, Elisabeth II, avec qui il reste très proche.