Patrick Bruel: les internautes "scandalisés" par un documentaire inédit sur lui

Patrick Bruel: les internautes « scandalisés » par un documentaire inédit sur lui

Patrick Bruel: À la seule évocation de son prénom, Patrick ! Il déclenche une émeute à chacune de ses apparition, il faut une idole absolu dans les années 90, ses fans sont devenues mères de famille et ont engendrées une nouvelle génération qui apprécient Patrick Bruel.

Patrick Bruel, né le 14 mai 1959 à Tlemcen en Algérie française de parents juifs berbères. Sa famille quitte le pays en 1962. Patrick, ne conserva qu’un vague souvenir de son enfance en Algérie. À l’âge de 5 ans il écoute Jacques Brel (dont il s’inspira pour son nom de scène), Georges Brassens mais encore Serge Gainsbourg. Son envie de faire de la scène remonte à 1975 en assistant à un concert de Michel Sardou, depuis, il se met en tête qu’il va lui aussi monter sur scène un jour.

Très attiré par le cinéma, il répond à une annonce parue dans le journal France-soir. Le réalisateur Alexandre Arcady cherche un jeune garçon pour le rôle titre d’un film dans lequel il racontera sa propre histoire. Le jeune Patrick ne recevant aucune réponse, il décide de postuler comme G.O au club Med au Mexique mais la veille de son départ, il reçoit un appel du réalisateur et veut le choisir comme premier rôle et non des moindres, puisqu’il donnera la réplique à Roger Hanin et Marthe Villalonga.

Sa célébrité naissante ne l’empêche pas de prendre le large et de partir rejoindre une amie brésilienne à New-York. C’est là qu’il rencontre Gérard Presgurvic, auteur-compositeur interprète qui deviendra plus tard l’un de ses plus proches amis.

Il va rester 1 an aux Etats-Unis et revient en France pour repasser son bac en candidat libre et poursuivre des études en économie.

Il se produit dans des pièces de théâtre de 1981 à 1983. Il se présente au casting de La boum 2 mais n’est pas choisit, il affirmera plus tard que la raison est qu’il ne faisait pas assez rêver les filles !

Difficile à le croire quand on connaît le succès immense en 1990, ou la Bruelmania fait son apparition. Il enchaîne les succès et déclenche à chacun de ses concerts des évanouissements de jeunes filles en fleur qui n’en reviennent pas de le voir même au dernier rang !

Le déferlement est tel qu’il provoquera le rassemblement de milliers de fans devant la Pizzeria Pino situé sur les Champs-Elysées alors qu’il déjeunait tranquillement avec quelques amis. Ce qui obligera à la police d’intervenir sérieusement.

Aujourd’hui c’est un autre son de cloche qui retentit à l’évocation du chanteur. En effet, le 13 août 2019, une employée, masseuse de formation à l’Hôtel Radison de Porticcio, en Corse, l’accuse d’harcèlement sexuel et exhibition. D’après son témoignage, Patrick Bruel aurait refusé de se couvrir les parties intimes. Une enquête est ouverte. Le chanteur se défend et assure ne jamais avoir eu de gestes déplacés envers la jeune femme.

Le 11 octobre 2019, une autre plainte est déposée par une masseuse d’un spa à Perpignan. Des faits qui se seraient déroulés en juillet 2019 lors de sa venue au Festival d’Argeles-sur-Mer. Accusations vengeresses ou faits réels ? il faut dire que nous sommes en pleine période du mouvement ME TOO et des dénonciations. La parole des victimes se libèrent et ce n’est que bénéfique.

Mais le soulagement des victimes ne fait-il pas le bonheur des personnes malveillantes qui utilise ce prétexte pour nuire à la carrière d’une personnalité publique et en tirer profit ? Patrick Bruel nient toutes les accusations qui sont portés à son encontre et tentent tant bien que mal d’y faire face.

Alors que les affaires d’agressions sexuelles le concernant sont encore toutes fraîches, les chaînes s’en donnent à cœur joies. Plusieurs programmes sont consacrés à l’artiste comme la diffusion le 30 décembre dernier d’une soirée totalement consacré au chanteur et acteur avec le film « Le prénom » suivi d’un documentaire sur la star relatant son incroyable parcours.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Good morning…☀️🇺🇸 #losangeles #malibu #fatherandson (s)

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel) le

Les téléspectateurs sont indignés… Ils voient là une manière peu orthodoxe des chaînes de redorer l’image de Patrick Bruel. Ils ne comprennent pas cette initiative de diffuser des programmes évoquant le chanteur, en plein scandale.

Pour le public, c’est une façon pour les dirigeants de chaîne d’encourager et d’applaudir les prédateurs sexuels. Ne tenant pas compte de la préemption d’innocence, pour eux , il est déjà coupable et il n’y a pas de fumée sans feux ! Il est devenu persona non grata dans le milieu artistique.

En témoigne les nombreuses publications sur les réseaux : « Le prénom, Un sac de billes et un documentaire sur Bruel ! Si j’étais complotiste, je me dirais que l’on a essayé de redorer l’image du chanteur à coup de promo pour faire oublier qu’il est accusé par plusieurs femmes de choses pas net » !

-« Malgré quatre accusations pour attentats à la pudeur, Patrick Bruel est de plus en plus encensé par les médias notamment TF1 et W9. Comme quoi certains sont protégés, on se demande pourquoi ! en tout cas, moi j’ai mon idée »!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Good morning ☀️ Little walk on the Pier… #malibu #pier #california #reeducation #fatherandson #fun #music

Une publication partagée par Patrick Bruel (@patrickbruel) le

Patrick Bruel, papa d’Oscar et Léon issue de sa relation avec l’auteur Amanda Sters, peut compter sur le soutien d’Oscar et Léon ainsi que de son ex-compagne. Ces deux-là ont su gardé une belle complicité et Amanda Sters lui témoigne toujours des messages de bienveillance sur son compte Instagram, comme le jour de l’anniversaire du chanteur ou elle évoque cette belle comparaison : « quel est le lien entre Benjamin Button, le bon vin et le père de mes enfants ? » car oui, Patrick Bruel ne prend pas une ride et touche plusieurs générations, ou encore cette photo de ses enfants admirant leur papa sur la scène de l’Accord Hôtel Arena le vendredi 6 décembre 2019 avec cette légende : « J’en connais deux qui sont super fière de leur papa ! ».

Patrick Bruel a des fans qui sont restés fidèles depuis le début de sa carrière. Espérons que cela l’aide à surmonter cette tempête. Il n’a rien à se reprocher et il est confiant. Le temps aura raison de son innocence.