Mike Brant : les raisons de son suicide, dévoilée par son frère

Mike Brant: Son frère dévoile pourquoi Mike a décidé de se suicider

Le grand Mike Brant fait toujours parler de lui alors que son décès remonte à l’année 1975. C’est un artiste parti trop tôt, à l’âge de 28 ans. Son frère va éclaircir certains points entourant sa disparition. Beaucoup de personnes pensent que Mike Brant s’est suicidé à cause d’une paranoïa grandissante du fait de sa prise de drogues. Son frère dément l’usage de drogue de Mike Brant et raconte les raisons de sa disparition tragique.

Mike Brant, une histoire difficile

Mike Brant est un chanteur très connu encore aujourd’hui. Même si 45 ans se sont écoulés depuis son décès, il reste dans le cœur de beaucoup de personnes. D’origine juive polonaise, Mike Brant a connu le succès en France au début des années 70. Il n’aura donc pas tenu longtemps sous les feux de la rampe. Il avait un rapport inquiet à la célébrité.

Depuis ces premiers jours, sa vie était compliquée. D’origine juives, les parents de Mike Brant ont connu les horreurs de la guerre et de la Shoah. Menacés de mort dans des camps, leurs vies étaient en danger constant. C’est dans ce contexte plus que délicat que Mike Brant vient au monde dans un camp de concentration, sous le nom de Moshé, en 1947. Son frère naît trois ans plus tard, et la famille parvient à rejoindre Israël pour vivre de l’agriculture.

Les horreurs qu’ont vécu les parents du chanteur l’ont marqué même s’il n’était qu’un bébé à l’époque. Ce sont des périodes pour le moins traumatisantes que ses parents ont traversé. Pas étonnant que leurs enfants en garde des séquelles psychologiques. C’est important pour l’histoire de notre chanteur car c’est grâce à la chanson qu’il réussit à se libérer du poids de ses pensées. Mike Brant parle en effet très tard en tant qu’enfant. Mais c’est très tôt aussi que le chant lui permet de libérer sa parole.

Sa famille témoigne sur les raisons de sa disparition tragique

La famille qu’il reste du chanteur sont notamment son petit frère et la fille de celui-ci. Zvi Brant est le frère cadet de Mike, Yona est la nièce du défunt chanteur. Ils se rendent régulièrement sur la tombe de Mike Brant pour prononcer des prières accompagné du rabbin. Sa tombe est en Israël et reste un lieu de pèlerinage pour de nombreux fans du chanteur.

Zvi et Yona souhaitent redorer le blason de Mike Brant. En effet, les rumeurs se sont répandues sur des prises de drogues abusives qui l’auraient conduit au suicide. Sa famille témoigne et garantie que Mike Brant n’était pas un drogué. De plus, Zvi, le petit frère de Mike, ne parvient toujours pas à croire au suicide de son frère. Cela reste et restera une douleur pour cette famille.

Dans la tête de Mike Brant

Mike Brant était un grand anxieux, très affectés par les nouvelles de son pays et notamment par les horreurs de la guerre. Le chanteur se rend régulièrement en Israël pour apporter son soutien aux troupes en combat sur place. C’est traumatisé par ces horreurs que Mike Brant mène sa vie. Il fait des séjours dans des centres hospitaliers de repos, en Suisse notamment, où il se voit diagnostiqué une dépression.

Son petit frère déplore d’ailleurs le fait que Mike ait refusé de suivre les prescriptions des médecins. Il ne voulait pas prendre d’anti-dépresseurs et c’est peut-être ce qui l’a poussé à commettre l’irréparable. Les rumeurs sur sa paranoïa ne serait que le résultats des polémiques auxquelles était confrontés le chanteur dans sa vie privée et dans sa vie professionnelle.

Il se sentait en effet trahis par son entourage proche. Son grand succès l’a poussé à être entourée de personnes peu scrupuleuse. Lui qui rêvait d’une vie simple et stable, son immense succès en tant que chanteur ne lui a malheureusement pas permis d’atteindre ces objectifs. Ils étaient certainement essentiels à son bien-être et à son équilibre psychologique.

Mike Brant fait une première tentative de suicide en sautant du 5e étage d’un immeuble. Il reste à l’hôpital en convalescence un long moment et des rumeurs disent que la star était en plein délire et se croyait enfermé dans un camp de concentration. Quelques mois après, il reprend son rythme effréné de travail alors que les médecins lui conseillait de prendre au moins deux mois de repos complet. Pour son entourage, il semble stable et reprendre du poil de la bête. Mais il est rattrapé par ses démons et saute à nouveau d’un immeuble à Paris. Il décède dans l’ambulance le conduisant à l’hôpital.

Une voix d’or partie trop tôt

Pour le frère de Mike, c’est impensable que son grand frère ait pu vouloir mettre fin à ses jours. C’était pour lui un homme qui aimait la vie plus que tout. Mais la carrière du chanteur semble avoir eu raison de lui et de son mental. Zvi et sa fille Yona tiennent à faire vivre la mémoire de Mike Brant. Ce n’était ni un drogué ni un paranoïaque. Il était simplement hanté par son passé et très anxieux de l’avenir. Aujourd’hui encore, sa famille fait vivre son souvenir sous de bonnes augures.

À travers des témoignages, des projets artistiques ou encore un fan-club. Il ne disparaitra jamais des cœurs de ses fans grâce à ses chansons. Ce sont 47 titres officiels que l’artiste laisse derrière lui pour continuer à vivre à travers eux. Ces titres se sont vendus à plus de 33 millions d’exemplaires. Tout le monde connaît quelques-uns de ces titres mythiques comme Laisse-moi t’aimer ou encore C’est ma prière ou bien encore C’est comme ça que je t’aime. Mike Brant reste une icône incontournable de la chanson française et un des artistes dont on ne peut que regretter qu’il soit parti trop tôt.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.