Meghan Markle se fait dézinguer par les critique: ce douloureux commentaire

Meghan Markle se fait dézinguer par les critiques: ce douloureux commentaire

Depuis son entrée dans la famille royale, Meghan Markle est au cœur de toutes les critiques, et ne supporte plus cette pression.

La décision du Prince Harry et de Meghan Markle de prendre de grandes distances loin de la Royauté en déménageant à Los Angeles, aux Etats-Unis, et en abandonnant leurs titres royaux, afin de devenir financièrement indépendants, en ce début d’année 2020, était sûrement dû aux pressions médiatiques bien trop importantes et difficiles à supporter par Meghan Markle.

Alors qu’ils viennent de fêter leurs deux ans de mariage ce 19 mai dernier, et le premier anniversaire de leur fils Archie, l’ancienne duchesse de Sussex semble avoir eu du mal à affronter cet acharnement médiatique qu’elle subit quotidiennement, alors que même, elle était déjà célèbre comme blogueuse avec plus d’un million d’abonnés, et comme actrice avant son mariage.

En effet, Meghan Markle qui avait fait ses débuts dans le cinéma aux USA, dans des films tels que Remember Me (2010), Comment tuer son boss ? (2011) ou encore Criminals (2015), s’était finalement faite un nom et fait connaître en 2011 grâce à son rôle principal, dans la série télévisée, judiciaire “ Suits : Avocats sur mesure “. Série dans laquelle elle incarne Rachel Zane, une auxiliaire juridique talentueuse, et jouera dans les 7 premières saisons. Suite à son mariage avec le Prince Harry, Meghan Markle devra interrompre sa carrière d’actrice pour se conformer aux obligations de la royauté.

Son rôle de duchesse de Sussex est celui qui l’a finalement propulsée à l’échelle de star mondiale.

Mais sa notoriété d’actrice n’aura pas été suffisante, ni d’assez grande portée pour affronter le rôle de célébrité qui devient alors mondiale lorsqu’elle rentre dans la famille royale. Une pression médiatique, certainement incomparable a celle d’actrice connue à Hollywood. En permanence sous les feux de projecteurs, à chacun de ses moindres faits et gestes, et plus souvent critiquée qu’admirée, Meghan semble avoir de plus en plus de mal à supporter cette médiatisation internationale.

Dans un documentaire diffusé en octobre 2019, Meghan Markle avait confié qu’elle avait très mal vécu la pression médiatique depuis son mariage, notamment au moment de sa grossesse très largement commentée dans la presse. Des critiques très sévères qui avaient été particulièrement difficiles à encaisser. Meghan est au cœur de toutes les polémiques, depuis son entrée dans la famille Royale jusqu’au Megxit aujourd’hui.

Las des nombreuses critiques dont ils ont fait l’objet depuis le début de leur mariage et surtout fou de rage contre tous ceux qui osent attaquer sa femme, le prince Harry n’a plus l’intention de laisser faire. À maintes reprises, le petit fils de la reine d’Angleterre, a pris la parole pour pousser des coups de gueule, à travers des communiqués pour demander aux tabloïds d’arrêter de harceler sa femme. Il avait ainsi publié une longue lettre ouverte faisant part de sa colère et de sa tristesse.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Beautiful photos of an unseen fashion photoshoot in 2015 ❤️ @meghanmarkle_official

Une publication partagée par Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) le

« Mon épouse est devenue l’une des dernières victimes d’un tabloïd britannique qui mène des campagnes contre des personnes sans se soucier des conséquences », avait-il alors déploré. Car il avoue que Meghan Markle en souffre énormément, et il ne le supporte pas. Des critiques non seulement sur leur choix de vie, mais qui avaient aussi commencé lors de l’exposition de ses problèmes familiaux.

« J’ai été le témoin silencieux de ses souffrances privées pendant trop longtemps », lance le petit frère du prince William. De quoi remuer de terribles souvenirs en lui. Ce jeune père de famille reste traumatisé par la mort prématurée de sa mère, la princesse Diana alors qu’il n’avait que 12 ans à cette époque. Il est hors de question pour lui que sa chère et tendre épouse subisse le même sort que sa mère. En effet, depuis son mariage avec l’Américaine Meghan Markle, le Prince Harry redoute un nouveau drame. Il est vrai que les journalistes traquent sans relâche le moindre faux pas de l’ex-Duchesse de Sussex.

Pas un jour ne passe sans qu’un article de presse très critique ne soit publié autour de son couple et de son épouse Meghan. Il a annoncé dernièrement qu’il poursuivrait en justice tous les médias qui harcèlent cette dernièreLe prince Harry, pour qui s’est extrêmement difficile avait d’ailleurs confié : “ Chaque fois que j’entends le clic d’un photographe, ça me renvoie à mon enfance. Maintenant, je vois ma propre femme subir la même chose que ma mère a subie. Je refuse cela, et je refuse aussi que mon fils soit victime de cette même presse.« 

Le prince Harry hausse souvent le ton ! Ulcéré par les attaques dont sa femme, Meghan Markle, est la cible, il a fait publier à maintes reprises des longs communiqués sur son site officiel et fait savoir qu’il est prêt à mettre en œuvre tout ce qui lui est possible pour protéger sa femme de ceux qui la harcèle.

« Ma peur la plus profonde est que l’histoire se répète. J’ai vu ce qui se passe lorsque quelqu’un que j’aime est harcelé au point de ne plus être traité ou perçu comme une personne réelle. J’ai perdu ma mère et je vois maintenant ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes », annonce le prince Harry. En référence à une lettre écrite par Meghan Markle à son père, dont des extraits ont été publiés dans la presse (et plus précisément dans le DailyMail) :

« Le contenu d’une lettre privée a été publié illégalement, de manière intentionnellement destructive, pour vous manipuler, vous lecteurs ». « Jusqu’à présent, nous avons été incapables de corriger les fausses déclarations continuelles, ». C’est donc d’un commun accord qu’ils ont décidé que la duchesse de Sussex porterait plainte contre DMG Médias, l’éditeur du DailyMail, pour utilisation abusive d’informations personnelles, violation du droit d’auteur et violation de la loi de 2018 sur la protection des données. En avril dernier, dans une lettre au Sun, au Daily Mail, au Daily Mirror et au Daily Express, le couple a annoncé qu’il n’y aurait plus « aucune collaboration » avec eux.

“ Elle est devenue une célébrité mondiale sur une scène tout simplement incomparable à Hollywood, qu’elle connaissait auparavant ”, déclare, la journaliste Katie Nicholl. Souvent jugée de diva, capricieuse, mielleuse, Meghan Markle, à qui l’on a si souvent reproché ses infidélités aux traditions et protocoles de l’establishment britannique, ses choix vestimentaires (robes à épaules dénudées, jean, etc.), son attitude, son passé, ses origines, est devenue une cible récurrente pour la presse people du monde entier.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

⁣ @meghanmarkle_official — Meghan reached out to Smart Works, a London charity that helps unemployed women prepare for job interviews, to praise its work during the COVID-19 pandemic and to surprise one of its clients with words of encouragement via video. ⁣ ⁣ Her overall message followed a familiar theme she has repeatedly expressed: women’s empowerment. ⁣ ⁣ “It’s been such an honour to meet and learn from so many talented women in the Smart Works network over the years, and recently to see the amazing work they’re doing to adapt their programs to the reality of this pandemic, » read Meghan’s message on the website under the headline, « A message from our Patron. » ⁣ « Their ability to continue to empower women and help them harness the confidence they need to succeed during this time is inspiring. »⁣ ⁣ Meghan became the royal patron for Smart a Works in January 2019. In September of that year, in het first official public engagement after giving birth to Archie, she launched her fist fashion capsule collection for the working-women charity. ⁣ ⁣ « Throughout this (pandemic) crisis, the Duchess has been keeping in touch with her Patronages and the organizations most important to her to offer her continued support, » according to a statement from her Los Angeles-based public relations team.⁣ “At the end of (March), the Duchess was able to join a mentoring session with one of the Smart Works clients. » ⁣ ⁣ The Smart Works service is available for any woman who is unemployed and has a confirmed job interview, referrals are made by our employment support partners including women’s charities and Job Centre Plus. Their mission is to help anyone who needs it, no matter the circumstances.

Une publication partagée par Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) le

Sans cesse critiquée, Meghan subit une pression médiatique impitoyable qu’elle a de plus en plus de mal à affronter. Ces même attaques et harcèlements médiatiques, Britanniques et internationaux, dont Lady Di fut elle-même victime, et qui lui auront été fatale.