Meghan Markle: cette déclaration qui fait craindre le pire à Elizabeth II

Meghan Markle: cette déclaration qui fait craindre le pire à Elizabeth II

Meghan Markle, grande séductrice durant son adolescence ; un ancien ami de son lycée révèle le jeu de charme auquel se livrait la duchesse de Sussex. L’amour n’a pas de limite pour Meghan, elle est prête à tout, et à tout donner pour conquérir l’élu de son cœur.

Si aujourd’hui, elle semble filer le parfait amour avec le Prince Harry, Meghan Markle a connu bien d’autres garçons, dès son adolescence, et rien ne semblait l’arrêter, pour trouver l’amour… La Duchesse de Cambridge avait même été jusqu’à apprendre une autre langue pour séduire un élève du lycée… Celui-ci s’en souvient encore, et dévoile aujourd’hui les stratèges de séduction qu’utilisait la belle jeune femme, à cette époque.

Come back sur ses années lycéennes…

Adolescente, l’ancienne actrice de la série « Suits » est déjà une très belle jeune femme parmi ses copines de classe, une très belle brune qui plaît, attire et captive les garçons de par sa beauté, son intelligence, et son charisme. Et quand Meghan aime, elle aime vraiment, jusqu’à tout donner d’elle-même, voir jusqu’à même apprendre la langue natale du jeune homme, le Persan!

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Beautiful photos of an unseen fashion photoshoot in 2015 ❤️ @meghanmarkle_official

Une publication partagée par Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) le

Nema Vand, un ancien camarade de lycée de Meghan Markle, aujourd’hui star de télé-réalité, révèle dans les colonnes du magazine People, les stratagèmes de Meghan pour attirer l’attention et séduire les jeunes garçons qui lui plaisent alors. Et, Meghan, laissait un souvenir impérissable sur son sillage.

Souvenir que le jeune Nema Vand n’a toujours pas oublié aujourd’hui. Il raconte ainsi : “Nous étions à une fête une fois, et elle s’est assise sur mes genoux. Elle s’est retrouvée nez à nez avec moi. Pour un jeune homme de 16 ans, c’est un moment d’émotion. » Elle m’a dit en farsi : « Tu es si beau ». Je lui ai demandé : « Comment tu connais le farsi ? »

Elle m’a dit : « Je l’ai appris pour toi. Puis elle est partie » a confié le jeune homme, époustouflé et apparemment toujours ému par cette anecdote. « Elle savait ce qu’elle faisait. Elle jouait avec nos cœurs de façon magistrale », a-t-il précisé. Oui, Meghan, femme au grand cœur, était prête à tout pour séduire, et jouait à un jeu de séduction tout en finesse.

Meghan Markle sait séduire, mais elle est aussi une belle jeune adolescente, très courtisée. « Tout le monde était amoureux d’elle. Elle était douce et très gentille » ajoute Nema Vand. « Meghan était vraiment charismatique ».


Côté cœur, Rachel Meghan Markle, après 7 ans de vie commune avec Trevor Engelson, s’est mariée au producteur américain, en 2011 et a divorcé deux ans plus tard. Elle a eu ensuite une relation avec le chef cuisinier canadien Cory Vitiello. Et, c’est en juin 2016, que la future duchesse de Sussex rencontre le Prince Henry de Galles, dit le Prince Harry, et leur mariage est célébré, quelques mois plus tard, le 19 mai 2018.

Elle mettra fin à sa carrière d’actrice et deviendra officiellement Son Altesse Royale la duchesse de Sussex, Comtesse de Dumbarton, Baronne Kilkeel. Aujourd’hui, Meghan Markle s’épanouit pleinement dans les bras du prince Harry, le Duc de Cambridge, avec qui elle a eu un adorable petit garçon, prénommé Archie, né le 6 mai 2019.

Par amour, Meghan donne tout, et elle le prouve aussi avec le Prince Harry.

C’est ainsi qu’en 2017, à la suite de ses fiançailles avec le prince, elle annonce son départ de la série « Suits : Avocats sur Mesure » à l’issue de la septième saison, série dans laquelle elle aura été révélée, et prend la décision d’interrompre sa carrière d’actrice, pourtant prometteuse. Elle arrêtera aussi totalement son activité de blogueuse en fermant son site internet « Tig », condensé de contenus de mode, beauté, cuisine et voyage.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

👰🏻❤️ @meghanmarkle_official — ⁣ Clare Waight Keller, the designer of Meghan’s iconic silk gown, reminisced on Instagram Thursday about the final fittings weeks before the former actress’ wedding ceremony.⁣ ⁣ “The Royal Wedding Dress – Two years ago today I was in the final fittings for a very secret dress, » Keller wrote in a caption accompanying several photos from the historic day. « So many emotions were running through me during those months leading up to the big day. » ⁣ ⁣ Keller said that for Meghan’s dress, « purity and simplicity » were the guiding principles of the design. The pair worked together for six months to craft the boat neck, long-sleeved dress complete with a 16-foot long veil.⁣ ⁣ Keller has previously shared that being part of Meghan’s wedding to Harry in such an integral way “will truly be the most memorable moment” in her career. @clarewaightkeller #meghanmarkle #meghanmarklestyle #meghanmarklefans

Une publication partagée par Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) le

Elle sera contrainte également de supprimer la totalité de ses comptes sur les réseaux sociaux, Facebook, Instagram, Twitter, qui comptait déjà plusieurs millions de followers, afin de se conformer aux règles de l’étiquette en vigueur, au cœur du Palais de Windsor.

Mais comme dans tous les plus jolis contes de fée, l’histoire connaîtra un retournement de situation. Visiblement tout n’était pas tout rose pour le couple qui semblait quelque peu étouffé par leurs obligations, et une pression familiale et médiatique qu’ils avaient apparemment beaucoup de mal à surmonter. C’est de là qu’ils prennent la décision d’un choix radical qui fera date dans l’histoire de Grande-Bretagne.

Après un long passage par le Canada, ce qui semblait moins choquant parce que ce pays fait partie du Commonwealth, c’est au printemps 2020, qu’elle se met encore un peu plus en retrait de la famille royale et s’installe donc avec son mari et son fils dans la région de Los Angeles et envisage même de relancer sa carrière à Hollywood. Un choix qui devrait fortement déplaire à l’Establishment britannique.

Harry et Meghan ont renoncé à certains de leur privilège pour tenter de vivre d’une manière différente des coutumes du palais, et de reprendre leur liberté en acceptant les conséquences de ce choix osé. En renonçant à leurs titres royaux, ils seront désormais libres de gagner leur vie comme ils le désirent.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

⁣ @meghanmarkle_official — Meghan reached out to Smart Works, a London charity that helps unemployed women prepare for job interviews, to praise its work during the COVID-19 pandemic and to surprise one of its clients with words of encouragement via video. ⁣ ⁣ Her overall message followed a familiar theme she has repeatedly expressed: women’s empowerment. ⁣ ⁣ “It’s been such an honour to meet and learn from so many talented women in the Smart Works network over the years, and recently to see the amazing work they’re doing to adapt their programs to the reality of this pandemic, » read Meghan’s message on the website under the headline, « A message from our Patron. » ⁣ « Their ability to continue to empower women and help them harness the confidence they need to succeed during this time is inspiring. »⁣ ⁣ Meghan became the royal patron for Smart a Works in January 2019. In September of that year, in het first official public engagement after giving birth to Archie, she launched her fist fashion capsule collection for the working-women charity. ⁣ ⁣ « Throughout this (pandemic) crisis, the Duchess has been keeping in touch with her Patronages and the organizations most important to her to offer her continued support, » according to a statement from her Los Angeles-based public relations team.⁣ “At the end of (March), the Duchess was able to join a mentoring session with one of the Smart Works clients. » ⁣ ⁣ The Smart Works service is available for any woman who is unemployed and has a confirmed job interview, referrals are made by our employment support partners including women’s charities and Job Centre Plus. Their mission is to help anyone who needs it, no matter the circumstances.

Une publication partagée par Meghan Markle 🔵 (@meghanmarkle_official) le

Ce projet de seconde carrière fait revenir Meghan Markle à ses origines américaines et à son premier travail. Elle pourra donc continuer son parcours qu’elle avait débuté au cinéma, dans des films tels que « Remember Me » en 2010, « Comment tuer son boss ? » en 2011, ou encore « Criminals » (2015). Mais c’est en tant qu’actrice de série que Meghan Markle s’était finalement faite un nom. L’Américaine avait décroché un rôle majeur dans la série télévisée « Suits », comédie judiciaire, diffusée sur USA Network, et a connu le succès en jouant Rachel Zane, une auxiliaire juridique talentueuse, de 2011 à 2018.

Son rôle de duchesse de Sussex est celui qui l’a finalement propulsée à l’échelle de star américaine à celle de star mondiale.

L’été prochain, le Prince Harry et Meghan Markle seront les héros d’une nouvelle biographie relatant leur départ de la monarchie britannique. En effet, un nouvel ouvrage sortira le 11 août 2020, consacrée au Prince Harry et à Meghan Markle, et à leur décision de quitter la famille royale dans l’espoir de trouver leur indépendance et une vie plus paisible aux États-Unis. Le couple aurait grandement contribué à la préparation de ce livre, intitulé « Finding Freedom:

Harry and Meghan and the Making of a Modern Royal Family », que l’on peut traduire en français par Trouver la liberté : Harry et Meghan, création d’une famille royale moderne. Un ouvrage, qui soyons certains, sera certainement un succès mondial assuré.