Maurane

Maurane: Zoom sur sa relation avec l’amour de sa vie, « son corps était de trop »

Cela fait deux ans, que la chanteuse Maurane a disparu et à cette occasion, nous redécouvrons le livre qu’elle avait écrit quelques années avant sa mort.

Témoignage émouvant d’une artiste et d’une femme aux souffrances longtemps cachées derrière une voix en or, Maurane c’est l’histoire d’une femme qui cherchait l’amour éternel et qui ne le trouva pas.

« Trop forte » si c’est le nom d’un livre, c’est celui aussi d’une chanson, dont ces quelques paroles résumeraient à elles seules à ce que ressentait l’artiste: « la bonhomie des gros, c’est rien que la colère stockée sous la peau ».

La Diva belge a eu le courage d’aborder un tel sujet, chose peu commune pour une star de son ampleur. Dans le milieu du spectacle et du paraître, il est donc très rare de rencontrer une personne qui parle avec une telle franchise d’un problème aussi personnel que l’obésité.

Maurane savait se livrer, et notamment lors de son passage en 2015 dans l’émission « on n’est pas couché », présentée par Laurent Ruquier. La chanteuse parlait alors sans tabou de son problème de santé: « Les gros pour les gens, c’est rigolo », mais d’expliquer aussi au présentateur que cela a vraiment eu un impact sur sa vie quotidienne.

« je marche moins bien, je respire moins bien, je chante moins bien ». La chanteuse expliquait connaître des fluctuations de poids depuis sa tendre enfance, et faire des régimes depuis l’âge de 4 ans. C’est la chanson qui a un peu sauvé sa vie: « j’ai triomphé de ce corps grâce à ma voix, chanter en fait ça me délivrait de quelque chose, je pense que la voix a été salvatrice ».

Dans son ouvrage, elle parle du fil conducteur de cette histoire, et c’est l’amour et la solitude, car si la chanteuse n’a pas totalement réussi sa vie sentimentale comme elle l’aurait souhaitée, Maurane était une grande amoureuse. Elle disait être totale en amour, se livrer entièrement et donner tout à l’autre, et parfois en donnant trop, « j’ai beaucoup plus donné que je n’ai reçu « .

Bien qu’elle fût mariée durant 5 ans avec Pablo Villanfranca, avec qui elle a eu une fille prénommée Lou, elle tire un constat quelque peu amer de sa vie sentimentale: « je suis fascinée par les gens qui arrivent à vivre 50 ans ensemble ».

Elle revenait aussi aux origines du mal être de ce corps qui, si souvent, l’a trahi et se rappelle d’une anecdote qui a sûrement été fondatrice dans sa vie « Ma grand mère qui m’ a rapporté un jour, que lorsque je jouais dans la cour devant chez elle, des voisins avaient dit: « Elle est mignonne cette gamine, dommage qu’elle soit grosse!! ». Propos blessants qui en plus seront suivis d’actes par la grand mère, bien que aimante manquait visiblement de tact. En effet, dès cette époque, seront imposés des régimes alimentaires à la jeune Maurane afin de surveiller son poids.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#Avec #tiphbarrow #hier #soir #Maurane #Incourt❤️

Une publication partagée par Maurane (@mauraneofficiel) le

La petite chanteuse oui, car Maurane comme elle le dit elle même, est née chanteuse, et c’est le seul métier qu’elle aura pratiqué toute sa vie durant. Fille de deux parents pianistes, Maurane commence à chanter dans la rue et les bars à l’âge de 14 ans, et 2 ans plus tard, quitte le domicile familial pour vivre seule et tenter de vivre de sa passion : la musique.

Mais, c’est côté coeur, que son parcours ne sera pas aussi heureux que le succès musical qui allait arriver bientôt. Déjà, elle racontait dans l’émission « Parenthèse inattendue », que ses premières expériences avec les hommes avaient été ratées voire douloureuses. Puis, bien évidemment, elle rencontrera plusieurs hommes dans sa vie et certains lui laisseront des traces indélébiles. Dans son livre, elle revenait sur une passion très forte qu’elle avait vécu avec un certain Jean-Pierre qui disait l’aimer plus que tout, mais qui avait du mal à aimer son corps.

Toute sa vie, Maurane aura essayé de perdre du poids, de réussir, avant de reprendre ces kilos durement perdus. Elle avait même rencontré un homme qui trouvait qu’elle “n’avait pas assez de formes selon lui”. Une souffrance qui si elle disait apprendre à gérer avec la maturité, a quand même fortement marqué et fait ce qu’elle était.

« Prends ta douleur, fais en une oeuvre d’art », lui dit un jour un ami auteur compositeur, et c’est par cette phrase qu’elle essaiera de lutter contre ses démons, et ce corps qui n’était pas son ami.

Mais Maurane, c’est aussi et avant tout une artiste hors du commun ; certains disaient peut être la plus grande voix de la chanson francaise. Et, on se rappelle notamment de l’une de ses performances qu’elle effectuera avec une artiste d’origine belge comme elle, Lara Fabian avec ce titre mémorable: « Tu es mon autre ». Maurane, ce sont aussi des années de complicité avec Claude Nougaro qui disait d’elle qu’elle possédait une voix venue des étoiles, une voix lactée. Maurane, ce sont presque 40 ans de carrière, des hommages à Jacque Brel et quelques titres qui ont côtoyés les sommets des ventes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#Plus #que #quelques #jours #avant #que #les #affaires #reprennent 🎶🎶🎶🎶

Une publication partagée par Maurane (@mauraneofficiel) le

Elle avait également été appelée par Michel Berger pour reprendre un rôle dans la comédie musicale “Starmania”, que le chanteur avait recréé, Ce fût un véritable triomphe.

Décédée le 7 mai 2018 à Bruxelles, ville où elle était née 58 ans plus tôt, elle a laissé un grand vide dans l’univers de la chanson. Au deuxième anniversaire de sa disparition, de nombreux messages paraissaient sur les réseaux sociaux pour commémorer cet événement, comme son amie Lara Fabian qui partage sur son compte Facebook, l’amour qu’elle porte encore à la chanteuse trop tôt disparue.

Retrouvée inconsciente dans sa salle de bain de son domicile bruxellois, la thèse du suicide a vite été écartée. Une enquête avait été menée par le parquet de Bruxelles ; pas de présence d’un tiers et donc selon les médecins légistes qui avaient pratiqué l’autopsie du corps, il s’agirait d’une mort par cause accidentelle. Elle aurait été victime d’une chute dans sa baignoire. Son directeur artistique avait confié:  » Maurane souffrait de gros problèmes de dos et avait parfois du mal à se déplacer. Et ça avait eu des conséquences sur sa voix. Elle suivait un traitement d’infiltrations assez pénible qui avait aussi des effets secondaires sur le plan digestif ».

Eddy Mtichell, dans le magazine Télé-star du 21 mai 2018, confiait: « Le souvenir de quelqu’un qui avait beaucoup de problèmes et le cachait à travers la bouffe. Avant d’enregistrer, nous étions allés déjeuner. Maurane avait pris un steak frites. Et deux pizzas. Ça m’avait fait bizarre ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#MôJito #sogood😋 #espagna🇪🇸 #lifeisfun 😊☀️🌊

Une publication partagée par Maurane (@mauraneofficiel) le

Une vie s’en était allée, cette chanteuse magnifique à la voie si particulière. Si elle a eu une vie d’artiste épanouie, de terribles blessures, qu’elle n’aura finalement jamais pu guérir, sont parties avec elle.

La veille au soir, de sa mort, Maurane était sur scène devant plusieurs milliers de personnes, elle a exercé son art jusqu’à la dernière seconde.