Madonna vit un nouveau deuil: deux pertes rapprochées pour la chanteuse
Source : KCS / Voici

Madonna vit un nouveau deuil: deux pertes rapprochées pour la chanteuse

Madonna perd successivement deux amis. Des amis, des proches mais aussi, des collaborateurs exceptionnels. Mark Blum nous a quitté le 25 mars. D’abord un comédien proche de la chanteuse qui vit son deuil douloureusement. Puis vient s’ajouter à cela le décès de son collaborateur Olando Puerta à qui Madonna doit beaucoup à propos de son succès, en tant qu’expert marketing.

Des décès à répétition entourent Madonna pendant la pandémie

Madonna est une icône de la musique. Elle tout simplement fabuleuse. Maie elle n’est pas arrivée là où elle est sans le soutien et le travail d’une équipe hors pair.

Il y deux semaines, Madonna apprenait la mort de son ami Mark Blum. Elle lui rend hommage sous cette photo sur son compte Instagram. À 69 ans, l’acteur est emporté par la maladie. Une maladie qui fait des ravages sur toute la planète, le Covid-19. Madonna et Mark Blum se rencontre pour tourner un film ensemble. Recherche Susan désespérément qui est sorti en 1985.

C’est une perte qui bouleverse Madonna mais la chanteuse n’est pas au bout de ses peines. Alors que le quotidien de toutes les populations de la planète sont chamboulés, les deuils n’épargnent pas la star de la musique.

Des deuils douloureux et nombreux pour Madonna

En effet, quelques semaines plus tard, le même jour, Madonna perd trois êtres chers. Son cousin, mais aiussi le frère de son garde du corps et son cher ami et collaborateur Orlando Puerta. La chanteuse écrit un journal pendant le confinement. C’est alors là qu’elle révèle ses peurs, ses peines et ses doutes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

…………… #quarantine #covid19 #stayhome #staysafe @ncrfilms

Une publication partagée par Madonna (@madonna) le

Madonna décide d’être créative pendant le confinement et de se mettre à écrire. Elle tient un journal de confinement qu’elle met à jour régulièrement et qu’elle partage sur son compte Instagram. Lors de l’épisode 9 de son journal. Elle parle avec douleur des décès de trois personnes en moins de 24 heures. Dont Orlando Puerta, a qui elle attribut le succès de sa musique dance par le travail passionné et l’engagement duquel il a fait preuve. Pour Madonna, sans Orlando elle n’aurait pas été autant de fois plébiscitée dans les classements internationaux de musique dance.

La pandémie du Covid-19 fait des ravages sans précédents

Les pays du monde sont en train de suffoquer. Les États-Unis connaissent de lourds bilans eux aussi depuis quelques jours. Alors que tout a commencé en Chine et que celle-ci commence à sortir de confinement, c’est au tour de l’Europe et des États-Unis de prendre la vague de front. Depuis la fin de l’année dernière, une maladie inconnue sévit dans la population. Elle est d’abord apparentée à une grippe ou à une forme sévère de pneumonie. Mais les cas se multiplient et l’épidémie grandit. Reconnu comme un virus inédit, le monde doit envisager une contamination à grande échelle.

Les mesures et les préparations pour le combattre n’ont peut-être pas été prise à temps. Ou alors le scénario de la contamination mondiale de la population n’a pas été pris assez tôt au sérieux. Ce qui est certain c’est qu’aujourd’hui personne n’ignore l’ampleur de la crise. C’est une pandémie comme le monde en a rarement vu. Afin de permettre aux hôpitaux de pouvoir soigner un maximum de malades sans se mettre trop en danger, plusieurs pays ont pris des mesures de confinement. Le modèle Chinois nous permettant d’imaginer la suite des évènements.

Un grave danger pour tous

C’est en Italie que le virus fait d’abord le plus de ravage en Europe. La France prend alors au sérieux les mises en garde de sa voisine, lourdement touchée. Emmanuel Macron annonce un confinement de deux semaines le 16 mars 2020. Cette mesure se voit prolongée de deux semaines depuis. Et elle risque d’être de nouveau prolongée lors de l’allocution du Président de la République prévue lundi 13 avril 2020.

Depuis quelques jours, les États-Unis aussi sont frappés de plein fouet. Donald Trump a mis du temps, comme beaucoup de dirigeants, à alerter la population. Pour protéger l’économie du pays ou par optimisme mal placé. Mais c’est aujourd’hui très clair que nous n’avons que la distanciation sociale physique et le confinement comme réelles armes contre la propagation de ce virus.

La mesure du danger a été prise tardivement

Confinée chez elle, Madonna espère de jours meilleurs. En attendant, elle écrit ses états d’âmes dans un journal pour tenter de tromper l’ennui et sa peine. Elle profitait de ce qu’elle ne savait pas encore être une de ses dernières soirées non confinées.

À n’en pas douter, voyant les décès s’accumuler au sein de ses proches, elle comprend aujourd’hui la nécessité de respecter le confinement. Personne n’est à l’abris d’un virus car c’est une chose invisible et insidieuse. Nous devons alors tous être vigilants. Pour nous, pour nos proches et pour les personnes qui sont encore dehors en train de faire vivre le pays. Et puis aussi, pour rendre hommage à nos défunts. Emportés par la maladie, ce serait leur manquer de respect que de ne pas suivre les règles du confinement. Nous avons tous un rôle à jouer dans cette triste histoire.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.