Maddie McCann terrible nouvelle: Ses vêtements on été découverts chez Christian Brueckner

Maddie McCann terrible nouvelle: Ses vêtements ont été découverts chez Christian Brueckner

Maddie McCann: Tout le monde se souvient de cette horrible affaire, concernant la disparition de la petite fille alors qu’elle se trouvait avec ses parents dans un hôtel au Portugal. Originaires d’Angleterre, les parents avaient constaté la disparition de leur petite fille lors d’une soirée qu’ils passaient sur leur lieu de vacances, il y a aujourd’hui 13 ans.

Pendant des années, toutes les théories les plus folles avaient été avancées. Un temps, accusés par certains, d’être les auteurs de cette disparition, le père et la mère de la petite Maddie se sont battus pendant des années pour essayer de trouver la vérité. Mais il y a quelques jours, c’était la police allemande qui les contactait pour affirmer détenir la preuve que leur fille Maddie McCann était décédée.

Déjà en 2016, les enquêteurs travaillaient sur une autre disparition, celle de Inge Gehricke, et avait alors interrogé un suspect du nom de Christian Brueckner. À l’époque, lors de son interpellation, la police allemande avait examiné tous ses effets personnels, ainsi qu’un camping-car lui appartenant.

Ils y avaient découvert plusieurs vêtements ainsi que des bikinis d’enfants. Ce véhicule avait servi au suspect à de nombreuses reprises, pour effectuer des trajets entre l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal. Il se serait même vanté d’avoir utilisé ce moyen de transport pour y loger des enfants, mais aussi de la dr*gue. Dans la saisie de ses biens, la police a également découvert sur une clé USB, un nombre impressionnant d’images.

Si le procureur allemand, Hans Christian Wolters affirme devant les médias que les autorités allemandes ont bien contacté Kate et Gerry MacCan, les parents eux démentent formellement l’information.  » Nous avons des preuves que notre suspect a tué Maddie McCann, et cela signifie qu’elle est morte  » a déclaré le procureur en charge de l’enquête sur Christian Brueckner.  » Les parents ont appris que la police allemande avec des preuves qu’elle était morte, mais ne nous leur avons pas donné de détails  » affirme-t-il dans ce communiqué. « 

Nous savons bien évidemment que cela va être difficile pour la famille. Mais ne pouvons pas en dire plus pour l’instant  » avait-il ajouté.  » Il s’agit d’un meurtre et non d’une disparition. Nous avons été très clairs là-dessus depuis le début de notre enquête, et nous avons donc les preuves “ conclut, avec assurance, le procureur de la république.

Mais les parents de la petite Maddie McCann, de leur côté, communiquent sur leur site officiel par ces mots qui semblent démentir l’information  » La nouvelle largement diffusée selon laquelle nous avons reçu une lettre des autorités allemandes indiquant qu’il existe des preuves que Madeleine est morte est fausse. Cela cause une anxiété inutile à nos amis et à notre famille « . Des déclarations contradictoires de la part des deux parties.

On imagine quand même difficile à croire que la police allemande par l’intermédiaire de la haute autorité du procureur de la République, se serait avancé de manière si catégorique, dans une affaire si retentissante sans la preuve irréfutable de ce qu’ils avancent. Du côté des parents, on imagine bien aussi que si ces faits venaient à être démontrés de manière irrévocable, ce sont les derniers espoirs d’un père et d’une mère qui s’envolent en fumée. Car même disparue depuis longtemps, tant qu’il n’existait pas la preuve que leur petite fille Maddie était réellement décédée, ils pouvaient toujours garder une lueur d’espoir au fond de leur cœur.