Les nouveaux maillots de Chelsea saison 15/16 | Offside !

0
83
les-nouveaux-maillots-de-chelsea-saison-15-16-offside-2

Samsung c’est terminé! Après des années de succès avec son partenaire technologique sur le ventre, Chelsea vient de signer un partenariat de cinq ans à hauteur de 45M d’euros par an avec Yokohama Tyres, constructeur de pneus japonais. Soit presque le double de ce qu’alignait le créateur de téléphones portables.

Un joli pactole qui change considérablement l’aspect visuel du maillot des Blues. Il faudra un petit moment aux supporters pour s’y habituer, et Adidas a pensé à garder pas mal de ce qui fait les tenues de Chelsea depuis des années.

Un bleu roi assorti de fines lignes verticales domine la tunique. A cela on y a ajouté un col à boutonnière avec des rayures blanches et rouges, comme un rappel de maillots des années 80.

Pour le côté technologique, Adidas s’est fendu d’une empreinte digitale cousue dans chaque étiquette pour marquer son rapprochement avec les supporters et le fait que chacun d’entre eux est unique.

Avec le maillot extérieur, retour au blanc de la victoire en Ligue des Champions en 2012. L’équipementier reste fidèle à son code tricolore bleu-banc-rouge.

chelsea-away-15-16-img1-794x450-9255011

Le maillot, il flottait…

Un design très clean, relevé par les bandes bleus traditionnelles couleurs du club.

Enfin la campagne qui va avec. La merveilleuse trouvaille d’Adidas. Pleine d’aggressivité, « If it’s not Blue, it will be » (soit: « Si ce n’est pas bleu, ça le sera »), reprend les codes de la dernière série « There will be haters », qui avait mis à l’honneur des joueurs sponsorisés par Adidas et qui faisaient le plein de détracteurs (bonjour Luis Suarez et Diego Costa).

Tout en rage et mettant en avant l’attitude hautaine de certains joueurs sur lesquelles les critiques n’auraient pas de prises (tient!? Salut Diego Costa), elle donne à ceux qui avait l’équipe de José Mourinho dans le pif, encore plus de raison de vouloir se les farcir.

Tout ce que touchent les joueurs se transforme comme par magie en bleu (et oui, c’est recherché comme jamais) et ils ont joué avec des maillots et des voitures dans une campagne qui va durer tout l’été.

Donc on résume, un maillot avec un nouveau logo, les deux tenues plutôt réussies et une campagne de pub un peu pathétique. Ah oui, et une défaite d’entrée face à Arsenal dans le Community Shield. Mais c’est la faute des autres il a dit José.