Les 12 coups de midi la fin des tournages? les idées pour que cela continue
Capture TF1

Les 12 coups de midi la fin des tournages? les idées pour que cela continue

Jean-Luc Reichmann et son émission Les 12 coups de midi approchent dangereusement de la fin du stock d’émissions enregistrées. Avec le confinement, les tournages et enregistrements des shows sont suspendus. La production de TF1 expliquait alors que Les 12 coups de midi seraient en capacité de fournir des épisodes inédits jusqu’à la fin du mois d’avril. Ensuite, il faudrait compter sur les rediffusions pour égayer nos midis de confinés. Mais une autre éventualité est envisagée ! L’enregistrement à domicile pourrait être une des options sur le tapis.

La télévision doit faire face au confinement et adapter ses programmes

Depuis la première annonce du Président de la République de 16 mars dernier, les chaînes de toute la France doivent s’adapter. Le public est plus que jamais présent puisque le confinement l’oblige à rester chez lui. Pourtant le manque à gagner est grand pour la télévision. Les publicités se font plus rares et les émissions réinventées ne séduisent pas toujours les fans de la première heure. C’est dans ce contexte inédit que Les 12 coups de midi vont devoir innover pour conserver leur audience.

De plus, le suspense grandit dans l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann. Le maître actuel, Eric, continue son ascension pour viser la première place du tableau des scores. Il vient de dépasser Paul et il ne lui manque plus grand chose pour détrôner Christian Quesada. Ce dernier est emprisonné depuis l’année dernière et bien d’être jugé au début du mois, pour trois ans fermes. Une publicité dont se serait bien passé TF1 et qui voit en Eric la chance de faire oublier ce criminel.

Les 12 coups de midi souffriront certainement d’une période dans épisodes inédits

Pour Les 12 coups de midi, il est urgent de trouver une solution pour ne pas perdre le lien avec le public. Les téléspectateurs fidèles risquent de ne pas supporter de se contenter de rediffusions. Sur Europe 1, le directeur du groupe de TF1 a malheureusement précisé que la suite risquait de se passer ainsi. Pourtant, Xavier Gandon ne le souhaite pas plus que le public. Ses équipes et Jean-Luc Reichmann discutent depuis le début des suspensions des tournages pour envisager la reprise. Il faudra trouver comment s’adapter pour tourner les émissions en respectant les gestes barrières notamment.

Plusieurs scénarios sont donc sur le tapis pour éviter les rediffusions. Mais soyons logiques, elles ne pourront de toute façon pas s’appliquer avant le 11 mai. Ce qui signifie que le public devra se contenter des rediffusions des 12 coups de midi, au moins pendant une dizaine de jours. Des scénarios qui ne sont pas bien fun d’ailleurs. En effet, pour respecter les gestes barrières les émissions seraient certainement enregistrées sans public. Les candidats devront être seuls sur le plateau avec Jean-Luc Reichmann et les équipes techniques très réduites. Nous avons alors du mal à imaginer l’ambiance que ces émissions adaptées dégageraient.

Comment réussir Les 12 coups de midi dans les conditions particulières de pandémie ?

Alors qu’il y a encore 24h, nous assistions à une émission haute en couleurs. La bonne humeur de Jean-Luc Reichmann, l’énergie des candidats et les rires du public.

Les 12 coups de midi prendraient alors le risque de devenir méconnaissables. Difficile de peser le pour et le contre concernant cette décision. Certaines émissions de télévision ont fait le pari d’improviser la suite depuis chez eux et par écrans interposés. Un choix tour à tour salué et critiqué finalement. C’est le cas de Sophie Davant et de son équipe pour Affaire Conclue. Un choix salué par les fans mais ces derniers ont du mal à accrocher au nouveau concept. C’est aussi le cas de Cyril Hanouna pour Touche Pas à Mon Poste et ses autres shows sur C8. En effet, même si les téléspectateurs sont heureux de l’engagement de l’animateur, l’audience est en baisse car ils ne se retrouvent pas dans l’émission.

La télévision n’a pas vraiment le choix

La pandémie force les chaînes de télévision à s’adapter. Ne sachant pas si il vaut mieux laisser passer la vague ou prendre les devants. De toute façon, il va falloir reprendre à travailler en cohabitant avec le virus. En effet, même si le confinement est levé le 11 mai nous ne pourrons pas retrouver les habitudes d’avant. Le virus continue de circuler et le confinement a fortement ralenti le nombre de contagions. Mais en reprenant le cours de nos vies sans confinement, nous allons favoriser à nouveau son déplacement et augmenter le nombre de contagion. Les mesures barrières devront alors continuer d’être appliquées bien après la date du 11 mai. Et les chaîne de télévision seront forcées de reprendre dans des conditions qui vont les priver du public, de grandes équipes techniques et ne plus tolérer de rapprochements.

L’adaptation va devoir se faire dans tous les cas, alors autant prendre les devants et éviter au maximum de recourir aux rediffusions. Même si les émissions rediffusées seront de « meilleure » qualité, elles seront ne seront pas des surprises. LA question est alors de savoir si le public veut de la nouveauté ou de la qualité. À choisir, puisque en fait évidemment nous voudrions les deux, peut-être vaut-il mieux préférer la nouveauté à la qualité. Certes nos émissions favorites vont tâtonner mais elles montreront aussi leurs déterminations à nous divertir. Nous devrons nous montrer indulgents lorsque Les 12 coups de midi reprendront la route des plateaux de télévision. Et espérons que nous aurons toujours autant de plaisir à suivre l’ascension d’Eric. Ce qui est certain, c’est que Jean-Luc Reichmann donnera tout ce qu’il peut pour faire de l’émission un succès. Comme il l’a toujours fait, il portera sa bonne humeur communicative en étendard et fera en sorte d’apporter du soleil dans nos foyers.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.