Læticia Hallyday sa plus grande amie Hélène Darroze très malade et hyper endettée

Læticia Hallyday sa plus grande amie Hélène Darroze très malade et hyper endettée

  • La rédaction
  • 20 mai 2020

Læticia Hallyday: La crise sanitaire que l’on traverse, on le sait n’est pas sans conséquence pour l’économie. Les gens du spectacle sont très touchés, car forcément, tous les événements culturels (festivals, concerts, spectacles) sont clairement annulés et les tournées d’artistes, reportées. Mais une autre catégorie a souffert de ce confinement de près de 2 mois, ce sont les établissements culinaires. Les restaurants et les cafés ont subi un manque à gagner considérable et sont encore jusqu’à nouvel ordre fermé malgré la fin du confinement.

Le chef étoilé, Hélène Darroze, propriétaire de 2 restaurants à Paris, Le Joya et Le Marsan situés à Paris ainsi que Le Connaught à Londres va en payer les pots cassés comme beaucoup de ses confrères.

En plus de ce gouffre financier, il semblerait que Le Covid-19 ne lui laisse pas de répit. En effet, Hélène Darroze va être affectée par le virus.

Dans une longue interview accordée à Paris Match, elle déclare : « J’ai attrapé le Covid, j’étais hors service, je ne pouvais même pas me déplacer. Ça m’a calmé ! ». Parmi les pires moments, elle affirme avoir eu de gros mots de tête et elle a ressenti les symptômes pendant plus de 48 h. Cela a commencé vers le 2 mars et cela fait à peine une semaine qu’elle va mieux. Elle a donc passé ce confinement très affaibli. La guérison progressive a laissé place à une grosse angoisse et une inquiétude qui la ronge encore.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nous sommes très heureuses et très fières de participer à cette belle initiative, une tombola organisée par @starssolidaires @protegetonsoignant et exprimer notre immense reconnaissance pour toutes les femmes et tous les hommes qui sont en première ligne pour combattre cette épidémie. Médecins, infirmières, urgentistes, premiers intervenants, tout le personnel hospitalier. Vous êtes les héros du quotidien 🙏🏻🙌🙏🏻 Être à la hauteur devant vous et vous aider. Johnny aurait été si fier de vous soutenir. Nous offrons pour cette tombola nationale son chapeau de cow boy fétiche et son perfecto qu’il adorait. C’est 10€ la participation et 100% des dons sont reversés à l’association @protegetonsoignant qui s’occupe de subvenir aux besoins des hôpitaux et du personnel soignant pour protéger et soigner les personnes malades. ❤️ Bravo @sandraandcoparis pour ta détermination et ton dévouement 🙌💫 Lien dans ma bio ❤️ merci @jadehallyday pour le vidéo

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le

Cette maman célibataire qui a adopté deux petites Vietnamiennes à l’instar de ses amis proches Johnny et Læticia Hallydayy,
Elle a dû faire face à la maladie et la situation financière de ses établissements ainsi que celle de ses employés n’ont pas arrangé les choses.

Tout comme d’autres personnalités comme Patrick Bruel ou Michel Boujenah, elle a été affectée, mais s’en est sorti. Il lui a fallu quelques jours pour s’en remettre physiquement. Elle s’est aussi confiée sur sa situation financière qui inquiète, car c’est l’avenir de toutes ses équipes qui est en jeu. Elle rajoute que pour survivre, elle a du demander e PGE (le prêt de garantie de l’État).

Celle qui se trouve être une amie intime de Læticia Hallyday et la marraine de sa fille Joy lance un véritable cri du cœur : « il est indispensable, et même vital que le pays tout entier nous aide, sinon on aura une recrudescence de chômeur et de faillite ! ». Elle précise que tout le monde de la restauration et de l’hôtellerie est dans la galère, de la crêperie du coin, du petit hôtel de campagne comme l’hôtel 5 étoiles.

Hélène Darroze, fortement endettée, s’est fait attaquer de toute part, suite à son appel à l’aide. C’est bien entendu sur les réseaux sociaux que la meute fut la plus violente.

Certains internautes estiment qu’en tant que propriétaire de plusieurs restaurants réputés, c’est indécent qu’elle vienne « pleurer » et se lamenter sur sa situation alors qu’elle devrait aller voir ce qui se passe pour les ouvriers qui touchent le SMIC.

D’autres se disent incapables de se payer un menu dans un de ses restaurants tellement les prix sont élevés. Il yen a même qui ironisent sur son appel à l’aide : « je propose que l’on fasse une cagnotte pour Hélène Darroze.

Nous ne pouvons pas la laisser dans le dénuement le plus total…sinon comment va-t-elle payer ses vacances à Saint-Barth’ ? », une remarque en référence à son lien qui la lie à Læticia Hallyday…d’ailleurs, tous les commentaires ou presque font référence au clan Hallyday. Comme celui-ci : « Demande à ta copine Læticia Hallyday de te donner un peu de l’argent de Johnny !». Des attaques bien basses et la restauratrice n’avaient guère besoin de cela surtout en ce moment.

Et contrairement à ce que pensent ses détracteurs, Hélène Darroze ne se lamente pas que sur son cas personnel, bien que cela soit humain de sauver d’abord son établissement, mais elle pense à toutes les personnes du métier qui souffre de la situation due à la crise sanitaire.

C’est dans l’émission la clique où elle travaille au côté de Mouloud Ashour, animateur du programme qu’elle a confié sa crainte : « Le coronavirus a clairement affecté la profession. Nous gérons des lieux fréquentés par la population, c’est déjà un obstacle ! ».

Un autre chef étoilé, Jean-François Piège, se dit également très inquiet. Il se trouve qu’il a acquis avec sa femme, 5 restaurants en l’espace de 5 ans. Ensemble, ils ont investi toute leur économie, ils ont effectué des empreints et on mit en caution leurs appartements. Comme beaucoup de chefs d’entreprise, ils ont pris un PGE, mais « ce n’est pas une prime, il va bien falloir la rembourser » dit-il.

Elle a de lourdes responsabilités, car elle a investi de son argent pour sauver ses établissements et c’est non sans compter sur quelques amis (7 au total) qui ont investi avec elle.

Hélène Darroze tente plus que jamais de sauver les meubles. Dès le 14 mai, son restaurant La Joya propose à ses clients, des plats à emporter. Une façon de rester active et surtout de faire un minimum de chiffre d’affaires !

La chef a discuté longuement avec le Président Emmanuel Macron lors d’une réunion consacrée aux mesures du déconfinement pour la
restauration. Elle se dit hâte de revoir les habitués de son restaurant et qu’elle compte sur ses clients pour jouer la carte de la solidarité afin de relancer ses finances. Elle a parlé également au nom de tous les restaurateurs. Le rôle des clients qui vont revenir est primordial et en s’adressant à eux, elle déclare qu’il va falloir se serrer les coudes et faire preuve de solidarité envers les patrons de restaurants.

Une réouverture des restaurants a été envisagée par le gouvernement à partir du 2 juin, mais uniquement dans les zones vertes. Hélène Darroze espère que d’ici là la situation sanitaire à Paris, zone encore rouge, passera au vert, couleur de l’espoir…


OffSide le site d'actualité !