Koh Lanta : Inès à l’hôpital en pleurs sous les critiques, Denis Brogniart réagit

Koh Lanta: Inès à l’hôpital en pleurs sous les critiques, Denis Brogniart réagit

  • Julie Bourdin
  • 28 avril 2020

Koh Lanta attise les passions mais même Denis Brogniart s’oppose à ce qu’elles soient si virulentes. Les candidats de l’émission deviennent rapidement des proies faciles pour les internautes. Inès a partagé un message dans lequel elle craque totalement. Les menaces et les insultes sont trop violentes et trop nombreuses pour la jeune femme. Depuis l’élimination de Sam, les internautes se déchaînent.

L’élimination de Sam met le feu aux poudres

Samedi 25 avril a été le théâtre de l’élimination de Sam par les autres aventuriers. Un candidat qui a un fan club pour le moins enthousiaste. Nombreux de ses fans n’ont pas supporté son élimination du show. Alors, ils se sont attaqué à Inès. Cette dernière a fait partie de ceux qui ont aidé au départ de Sam. Koh Lanta se ne sont pas que des épreuves de courage, de force et de survie sur une ile déserte. C’est aussi une émission qui met en jeu une compétition parfois cruelle et de la stratégie également. Et comme pour chaque émission de télévision où il ne doit rester q’un seul vainqueur, le public ne peut pas être satisfait à l’unanimité.

Inès fait part de ses peurs et de son incompréhension

Inès, candidate aventurière originaire de Toulouse, n’a que 25 ans. La jeune femme est employée dans un hôpital. Donc, elle fait partie des personnes qui sont en première ligne face à la pandémie. Soignant jour et nuit des personnes atteintes par le Covid-19, son quotidien n’est pas des plus simple ses derniers temps. Alors lorsque vient s’ajouter la rage des fans de Koh Lanta, la jeune femme perd ses moyens. Elle fond en larmes à cause de ces messages. Alors, elle décide de partager un message sur les réseaux sociaux pour que cela cesse. Impossible pour elle d’ignorer les messages de haine car ils sont très nombreux. Et la violence qui s’en dégage est impossible à gérer.

C’est avec beaucoup de recul qu’Inès prend le temps de faire cette vidéo. Elle doit retrouver à l’hôpital auprès des malades et n’a pas envie de se laisser déconcentrer. Les messages de haine peuvent être des messages impulsifs et irréfléchis. Mais ce sont des centaines qui déferlent sur elle. Inès dit même qu’elle n’est pas la seule à recevoir de telles menaces. Les réseaux sociaux semblent permettre à certains une protection. Bien cachés derrière leurs écrans, ils pensent avoir tous les droits. C’est assez déplorable de voir que ceux qui la menace le plus violemment ont choisi de rester anonyme. Cela prouve à quel point ils sont lâches, tout simplement.

Tous soutiennent la démarche de l’aventurière, même Sam et Denis Brogniart

Sam est conscient que son élimination a suscité des colères. Il publie alors lui aussi un message pour soutenir Inès et les autres aventuriers. Appelant au calme et rappelant que Koh Lanta n’est qu’un jeu. Jouer le jeu c’est accepter les règles et savoir aussi accepter son élimination.

Denis Brogniart condamne lui aussi de tels propos. Il comprend que son émission réveille les passions mais il ne tolère pas que ses candidats puissent être ainsi menacés. C’est inacceptable et il choisit de soutenir Inès dans son message. Les propos de haine n’ont pas lieu d’être. Les fans peuvent s’emporter devant leur écran mais franchir le pas de retrouver Inès pour l’insulter ou la menacer est un délit pour lequel la justice est quoi qu’il arrive de son côté.

Le présentateur de Koh Lanta fait aussi une vidéo afin de se montrer clair et ferme à ce sujet. Il est scandalisé mais ne met pas tous les fans de son émission dans le même panier. Denis Brogniart sait bien que les colporteurs de haine ne sont qu’un infime partie du public de l’émission. Il rappelle, lui aussi comme Sam, que tout ceci n’est qu’un jeu. La haine dont certains font preuve de changeront absolument rien au résultat final et ajoute que tous les candidats sont aussi méritants les uns que les autres.

Pourvu que cela suffise à ramener le calme

En espérant que tous ces messages suffissent à apporter de la paix aux aventuriers sous le coup de ces messages. Inès surtout, doit pouvoir se concentrer sur ce qui compte vraiment. La vie réelle, pas celle qu’elle a vécut dans l’émission. Tous les jours elle travaille à sauver des vies. La pandémie est vécut de front par les soignants du monde entier. Et se sont des épreuves bien plus grandes qu’ils affrontent au quotidien que n’importe lesquelles des épreuves de Koh Lanta.

Les fans déçus de voir partir Sam vont devoir se faire une raison. Et surtout arrêter de harceler les candidats restants de leurs choix. L’émission est faite, le sort de chacun est déjà bouclé. Envoyer de tels messages n’a donc d’autres conséquences que de blesser et de se défouler. C’est puéril et idiot, tout simplement. Nous pouvons être en colère ou triste sans pour autant menacer ou insulter quelqu’un. Le jeu que représente Koh Lanta déchaîne les passions mais nous pouvons vivre ses passions tranquillement devant notre écran de télévision.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.


OffSide le site d'actualité !