Jean-Pierre Pernaut super en colère: Sa remarque cinglante et nouveau et violent coup de gueule!

Jean-Pierre Pernaut en colère craque en plein direct et insulte les Français !

Jean-Pierre Pernaut frappe encore une fois un grand coup. Mais il faut bien admettre qu’il a été plus subtil cette fois-ci. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, les téléspectateurs ont l’habitude des remarques bien senties du présentateur du JT de 13h de TF1. C’est une nouvelle remarque cinglante dans ce contexte de pandémie qui lui vaut à nouveau de se retrouver en tendance sur Twitter.

Jean-Pierre Pernaut ne rate pas les personnes qui ont célébré la Fête de la Musique

Jean-Pierre Pernaut régit, dans le journal télévisé du 22 juin, aux rassemblements qui ont eu lieu pour la Fête de la Musique. Comme chaque année, le soir du 21 juin, toutes les villes de France sont animées par ma musique et les fêtards. Mais cette année, la pandémie qui bat son plein dans le monde, impose des gestes barrières. Ces gestes barrières supposent un mètre de distance entre deux personnes et le port du masque dans les lieux publics ou confinés. Cependant, l’appel de fête a été le plus fort dans de nombreuses villes de France. Un phénomène que Jean-Pierre Pernaut déplore.

Mais plutôt que de s’en rendre directement aux personnes qui ne respectent pas les règles sanitaires en vigueur, il envoie un message en fin de JT. Une remarque cinglante qui n’a pas manqué de faire réagir la toile. En effet, Jean-Pierre Pernaut va faire repasser des images de la transhumance des moutons, en indiquant qu’elles rappellent forcément celles de la Fête de la Musique. De plus, il ajoute que les moutons n’ont pas de risques de propager l’épidémie, eux. Pour Jean-Pierre Pernaut les fêtards de la Fête de la Musique sont donc des moutons qui propagent l’épidémie.

L’inquiétude grandit quant à une nouvelle vague de contagion, l’ombre d’un nouveau confinement plane

Jean-Pierre Pernaut ne va pas commencer à prendre la pandémie à la légère. En effet, depuis le début de la crise sanitaire, il respecte à la lettre les mesures en vigueur. Il va même encore plus loin en s’appliquant des semaines de confinement supplémentaires. Jean-Pierre Pernaut guette à présent les chiffres de la pandémie en France. Car si elle est controlée en Europe et en France, cela est très loin d’être le cas dans le monde entier. Plus que jamais les chiffres sont alarmants. Et nous sommes maintenant en train de compter les jours pour savoir si le Fête de la musique va provoquer une deuxième vague de contagion.

Le temps d’incubation du virus est d’une quinzaine de jours. D’ici là, tentons d’appliquer au mieux les gestes barrières. Jean-Pierre Pernaut ne manquera pas de revenir sur ces événements si une deuxième vague s’annonce. En effet, ils devraient pouvoir être constatés pour la dernière semaine de Jean-Pierre Pernaut en plateau. Car le 10 juillet, Jacques Legros reprend le relais pour les vacances d’été de Jean-Pierre Pernaut.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.