Jean-Pierre Pernaut éjecté du JT? Nathalie sa femme pousse énorme un coup de gueule

Jean-Pierre Pernaut éjecté du JT? Nathalie sa femme pousse énorme un coup de gueule

Jean-Pierre Pernaut, éloigné des plateaux du journal de TF1, une rumeur d’un écartement de la part de la direction. C’est la théorie qui circule actuellement, le présentateur vedette de la première chaîne a-t-il été victime de ses prises de paroles et de ses critiques acerbes envers le gouvernement ? JJP mis à pied par sa direction ? Sa femme, Natahalie Marquay, bien décidée à défendre son mari, prend la parole.

Depuis le début de la quarantaine mise en place depuis maintenant de nombreuses semaines, on savait que le présentateur avait lui-même fait le choix de ne plus présenter le JT en direct des studios de TF1, et ce, disait-il pour prendre toutes les précautions pour sa santé. Victime d’un cancer de la prostate, il y a quelques mois, Jean-Pierre Pernaut avait souhaité être le plus prudent possible et minimiser au maximum les contacts.

Avec le déconfinement et l’assouplissement des mesures de restriction, il était logique d’imaginer le retour du présentateur vedette afin qu’il reprenne la tête de son édition quotidienne. Mais c’est toujours à ce jour, Jacques Legros, son joker depuis plus de 22 ans, qui officie encore à l’antenne, ce qui a alimenté les rumeurs sur l’écartement possible de Jean-Pierre Pernaut. Si ces faits s’avéraient exacts, on se demande quels pouvaient en être le motif.

On pense bien évidemment à ses coups de gueule contre les mesures mises en place par le gouvernement Macron pour lutter contre le covid-19. À plusieurs reprises, l’homme de bientôt 70 ans, lors de ces interventions à distance dans le journal de 13 h 00, a vivement critiqué la gestion de la crise et il est possible que cela n’ait pas plu en haut lieu.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Dans sa nouvelle émission sur C8, « C que du kif », Cyril Hanouna relançait le débat, et ses chroniqueurs avaient pour le moins un avis tranché sur le sujet. Ce mardi 12 mai, Raymond affirmait sur le plateau de C8 qu’il trouvait cet écartement très curieux et affirmait : « Je pense que TF1 l’a sanctionné parce qu’il poussait un coup de gueule contre le gouvernement« . Quant à Jean-Michel Maire, il estimait que le journaliste avait pris un “carton jaune » comme un avertissement de la part de la chaîne.

C’était sans compter sur Nathalie Marqay-Pernaut, la femme du présentateur, mais aussi chroniqueuse sur C8 dans le programme présenté par Valérie Bénaïm. En plein direct, l’ex-miss France a donc décidé de prendre son téléphone et d’appeler personnellement Cyril Hanouna pour dit-elle, mettre les choses au clair. « Il n’y a pas de complot ! J’en ai marre d’entendre ça  » affirme-t-elle.

Visiblement très remontée, elle ajoute, que si son mari n’est pas revenu présenter le 13 h 00 ce lundi, c’est qu’il s’agit seulement d’une mesure de précaution pour sa santé. Elle a même souhaité remercier la chaîne de TF1, employeur de son époux pour avoir dit-elle accepté « de le mettre en confinement avec moi ».

Selon Jean-Pierre Pernaut lui-même, il aurait décidé de prolonger son confinement minimum jusqu’au mois de juin ; il est donc certain que les téléspectateurs ne le retrouveront pas avant plusieurs semaines à la tête du journal télévisé de la première chaîne française. Alors choix du présentateur par mesure de protection ou choix de la chaîne, il semblerait que l’épouse de Jean-Pierre Pernaut ait remis les pendules à l’heure.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Il est vrai que les prises de position du présentateur avaient fait grand bruit dans les médias et sur les réseaux sociaux. Certains avaient même reproché à Jean-Pierre Pernaut d’avoir franchi la ligne rouge que tout journaliste ne doit pas traverser, soumis à un devoir de réserve au vu de sa profession. Mais dans la grande majorité, les téléspectateurs avaient massivement soutenu le mari de Nathalie Marquay. Ses fans lui élevant des statues pour son courage d’oser dire tout haut ce que tout le monde pensait tout bas.

Lors du week-end du premier mai, il s’était offusqué que les petits fleuristes doivent rester portes closes alors que dans un même temps, les grandes surfaces et les grandes jardineries pouvaient, elles, au contraire accueillir les clients. Il avait été aussi très étonné que les pharmaciens se voyaient interdire la vente de masques alors que toute la population en avait cruellement besoin, et enfin, lors d’une sortie pour des motifs urgents et impératifs lors du confinement, le journaliste n’en avait pas cru ses yeux en voyant autant de gens déambuler dans les rues et des groupes de personnes agglutinées, le tout sans aucune protection.

Un coup de gueule qui avait fait grand bruit et fait réagir par milliers les internautes qui lui témoigneront un soutien sans faille. Un soutien qui viendra aussi du milieu du show-business par l’intermédiaire de l’humoriste Jean-Marie Bigard qui avait publié un message de félicitations à son ami pour avoir osé prendre la parole.

Apparemment, Jean-Pierre Pernaut prend son rôle de citoyen engagé très à cœur, et semble se moquer qu’on vienne lui dire ce qu’il a le droit de faire, de dire ou de penser et tant pis pour les conséquences. Comme disait Florent Pagny dans l’une de ses chansons célèbres  » vous n’aurez pas ma liberté de penser ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Toute l’équipe du 13h à fond pour #votreplusbeaumarché ! Et vous ? ✌️

Une publication partagée par Jean-Pierre Pernaut (@pernautjp) le

Nous pouvions quand même imaginer qu’après la polémique, JPP se montrerait si ce n’est pas plus prudent, pour le moins un peu plus mesuré, et attendrait un peu pour à nouveau reprendre la parole et attaquer les choix du gouvernement. Mais ce serait bien mal connaître l’homme puisqu’il y a seulement quelques jours, il « remettait le couvert » sur son compte Twitter avec un post critiquant à nouveau le pouvoir en place.

En effet, le 08 mai dernier, il publiait sur le réseau social un message fustigeant l’interdiction de l’état, à la ville de Béziers, de réaliser des tests de dépistage du covid-19 pour son personnel communal, le personnel des écoles, et le personnel des crèches. Et bien évidemment, les commentaires n’ont pas manqué de fuser et les internautes de réagir au tweet du journaliste:

 » OUI, Jean-Pierre, ce gouvernement est totalement fou….. »,  » Le gouvernement est complètement à côté de la plaque. Quand et comment ne pas être énervée. Et malheureusement à plusieurs endroits. Honteuse de mon gouvernement (…) ».

Une fois de plus, le présentateur aura relancé la polémique et espérons que ce ne sera pas la goutte qui fera déborder le vase. Dans tous les cas, Jean-Pierre Pernaut, en cas de problème, pourra toujours compter sur sa femme, Nathalie, pour monter au créneau et prendre la défense de son mari, l’illustre journaliste.