Jean-Jacques Goldman: ses déclarations choquantes sur son fils

Jean-Jacques Goldman: ses choquantes révélations sur son fils

  • Julie Bourdin
  • 3 avril 2020

Le fils de Jean-Jacques Goldman dont nous allons vous parler se prénomme Michael. C’est un entrepreneur incroyable qui aime la vie qu’il mène au point que son travail n’est jamais une corvée pour lui. Lorsque nous aime ce que nous faisons au quotidien, c’est la passion qui nous anime. Et dans ces cas là, la réussite est au rendez-vous. C’est la cas de Michael, un des enfants de Jean-Jacques Goldman.

Jean-Jacques Goldman est père de six enfants. Les trois premiers sont issus d’un première mariage. Il épouse Catherine Morlet en 1975, une psychologue pour enfant. Les fruits de leur amour sont au nombre de trois : Caroline en 1975, Michael en 1979 et Nina en 1985. Les enfants sont donc aujourd’hui tous devenus grands et ont une vie à eux à part entière.

Caroline est devenue une psychologue pour enfants, comme sa maman. Nina est devenue pédiatre et Michael est en super entrepreneur comme nous vous le disions plus haut. Le couple divorce en 1997 et Jean-Jacques se remarie avec une jeune femme avec qui il a de nouveau trois enfants. Il épouse Nathalie Thu Huong-Lagier en 2001. Ils ont ensemble trois filles : Maya en 2004, Kimi en 2005 et Rose en 2007.

Jean-Jacques Goldman est très fier de ses enfants. Et il y a de quoi ! Nous allons vous parler de l’ascension de Michael Goldman et la brillante idée qu’il eu avec ses collaborateurs de fonder My Major Company en 2007. Le fils de Jean-Jacques Goldman s’associe donc en 2007 avec Sevan Barsikian, Simon Istolainen et Anthony Marciano pour créer My Major Company. C’est une formidable plateforme de financement participatif qui est aussi un label pour les jeunes artistes. My Major Company participe à la promotion et à la diffusion des différents artistes qui n’auraient pas vu le jour autrement.

On pense notamment à Grégoire et à ses trois albums. Et à son premier album Toi + Moi qui devient très rapidement disque de diamant. C’est grâce au financement des fans que l’album à vu le jour, et grâce à la société de Michael Goldman que le financement a pu se faire.

Ou encore Joyce Jonathan ! Son succès n’aurait pas pu avoir lieu sans la participation et le soutien de My Label Company.

Et aujourd’hui c’est une collaboration avec TIBZ qui est pleine de promesses pour la suite.

Si vous ne connaissez pas encore l’artiste prometteur, voici son dernier clip :

 

Ce sont donc une belle ribambelle d’artistes que le fils de Jean-Jacques Goldman a pu soutenir et aider à prendre leur envol grâce à sa société. C’est amusant de constater que le père et le fils se retrouvent à travailler dans la même industrie, bien qu’ils ne soient pas dans les mêmes domaines. Michael Goldman confesse d’ailleurs avec joie qu’il n’est pas doué pour jouer de la musique ou pour chanter.

Mais que son éducation lui permet de reconnaître les jeunes artistes de talent lorsqu’il les rencontre. Il a su mettre son talent de découvreur d’artiste au service de sa soif d’entreprendre et de son inventivité. C’est en effet une des première plateforme de financement participatif qui voit le jour en France avec My Major Company.

C’est très ingénieux puisque si les fans participent à financer l’artiste, cela permet aussi d’avoir une idée de la base de fan de l’artiste avant même la production de son disque. Les personnes qui participent au financement gagne aussi des points qui leurs permettent d’avoir des réductions pour acheter les disques de l’artiste qu’ils soutiennent. Chaque fan devient alors une petite part de producteur.

C’est très jeune que Michael a eu cette fantastique idée. Il n’a d’ailleurs pas pris le temps de faire des études avant de se lancer. Cette passion qui est la sienne l’anime depuis le plus jeune âge. C’est alors juste après son bac que l’entrepreneur s’est lancé pour participer au monde de l’industrie musicale.

Et il a ben fait car ce sont de vrais stars que le fils de Jean-Jacques Goldman a su dénicher et mettre en lumière. Plus de quarante artistes sont sorties de l’ombre grâce à My Major Company et au financement des particuliers sur internet. Le jeune homme a su piocher les bonne cartes pour se construire un avenir certain et plein de succès. Son père a de quoi être très fier.

Jean-Jacques Goldman se fait discret depuis l’annonce de sa retraite en 2016. Mais il est revenu ces derniers jours pour nous donner de la force dans ces jours sombres que le monde traverse à cause de la pandémie du coronavirus. Jean-Jacques Goldman sort de sa retraite paisible pour prendre part aux bonnes vibes médiatiques que nous envoie de plus en plus de personnalités de la chanson.

Comme Calogero par exemple, Jean-Jacques Goldman a écrit une chanson pour parler de la situation et soutenir le travail des personnes qui continent à travailler pour sauver des vies. En effet, les hôpitaux de toute la France sont mis à rude épreuve. De plus en plus de malades affluent et cela jusqu’à saturer les places disponibles dans les hôpitaux.

De plus, le manque de moyen bien connu depuis des années dans les hôpitaux de France n’arrange pas les choses. Les personnels médicaux et autres employés des hôpitaux risquent tout bonnement leurs vies, pour sauver les nôtres et celles de nos familles, tous les jours depuis le début de la crise sanitaire.

Voilà le joli message de notre Jean-Jacques Goldman national.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.


OffSide le site d'actualité !