Jean-Jacques Goldman révèle la vérité sur son terrifiant passé

Jean Jacques Goldman révèle la vérité sur son terrifiant passé

  • La rédaction
  • 20 avril 2020

Jean-Jacques Goldman: Est-il encore utile de vous présenter cet auteur-compositeur-interprète de grand talent et la personnalité préférée des français nommés à neuf reprises.

Jean-Jacques Goldman, sollicité par les plus grands artistes de la chanson française parmi lesquels Céline Dion ou Johnny Hallyday a marqué son époque par ses innombrables succès. De ses débuts avec son groupe Thai Phong, alors qu’il était encore vendeur d’articles de sport dans la boutique de ses parents, à sa carrière solo en passant par quelques duos inoubliables.

Constamment traqué par les paparazzis, Jean-Jacques Goldman, vivant alors en famille à Marseille dans un quartier tranquille et aisé, n’y trouvait plus la sérénité. Cette vie paisible loin du tourbillon du showbiz, il l’avait rêvé en 2001, après son mariage avec sa seconde épouse. Mais c’est seulement en 2016 qu’il prend la décision pour de bon, de s’installer à Londres avec sa femme et ses 3 derniers enfants : Maya, Kimi et Rose.

Là-bas, il retrouve une vie presque normale, se baladant librement dans les rues londonienne et peut emmener ses enfants à l’école en toute liberté. Une vie de papa ordinaire en somme.

Cependant, les paparazzis ne lui laissent pas de répits pour autant. Son absence aussi longue que ces nombreux succès a suscité la curiosité de ces chasseurs de scoop qui sont toujours à l’affut des moindres faits et gestes de l’artiste se demandant surtout à quoi il peut bien occuper ses journées et recherchent les possibles collaborations Outre-manche qu’il pourrait avoir.

Côté famille, sa femme Nathalie n’est pas issue du milieu de la musique, peut-être en a-t-il tiré les institutions de son premier mariage avec Catherine, une psychologue pour enfants. Ce qui exclut dans un couple toute compétition possible et ce sentiment jaloux qui pourrait en résulter.

La célébrité, et Jean-Jacques Goldman le sait bien, a un double revers. Bien-sûr, autant, c’est la consécration suprême et un honneur que d’être mondialement reconnu comme auteur et musicien de génie, mais la célébrité peut vous ôter l’une des choses les plus précieuses dans la vie de tout individu, son jardin secret !

Être surveillé et mitraillé en permanence peuvent avoir des conséquences terribles sur le mental et le comportement d’un artiste.

Lui qui a collaboré avec les plus grands artistes musicaux, il a pu constater ce qui l’attendait, que son absence du devant de la scène était le début de la traque.

C’était donc vital pour lui de protéger sa famille et son quotidien qu’il désire vivre le plus sereinement possible.

Il apprécie, depuis quelques années, sa vie à Londres. C’est un équilibre qui lui convient. Sa femme et ses enfants sont à l’abri des regards et il fait en sorte que cela dure.

Seulement voilà, pour beaucoup de français expatriés de Londres, l’annonce du Brexit a chamboulé sa vie. Cela a même inquiété le chanteur à en croire les témoignages de ses amis proches. Il n’échappe donc pas à la règle des démarches administratives interminables. Cela ne remet pas pour autant son parcours de vie en question, bien au contraire. Ses filles grandissent et l’ainée a, aujourd’hui, 16 ans. Elle est à l’aube de voler de ses propres ailes.

Le Brexit ayant un impact sur ses habitudes et ses déplacements, Jean-Jacques Goldman pourrait bien avoir envie de déménager à nouveau, une fois la scolarité de ses filles achevée et probablement de revenir en France. Le temps pour la petite dernière d’atteindre sa majorité, cela pourrait se faire dans 5 ans au moins.

Bien qu’ayant choisi Londres comme dernier pied à terre, Jean-Jacques Goldman ne résiste pas longtemps à l’appel de la Méditerranée et des vagues de l’Atlantique qui lui sont chers.

En effet, il a gardé sa maison de Marseille et en possède une autre à Essaouira, au Maroc. Il est également resté très proche de ses trois premiers enfants qu’il a eu avec Catherine. Sa première fille, Caroline, a aujourd’hui 45 ans et a suivi les traces de sa maman. Elle est psychologue pour enfants. Michael est entrepreneur et a fondé My Major Company, une plateforme participative pour aider les jeunes talents. Quant à Nina, elle est pédiatre.

Vous l’aurez compris, Jean-Jacques Goldman est un papa comblé et peut-être fier de ses enfants.

Côté musique, il a une société de production basé en France, il paye ses impôts également en France.

Les nombreuses propositions sur le plan professionnel viennent essentiellement de la France. C’est donc tout naturellement qu’il restera rattaché à la France quoi qu’il advienne.

Les habitants de la cité phocéenne peuvent nourrir l’espoir de revoir un jour cet artiste talentueux revenir pour de bon à Marseille.


OffSide le site d'actualité !