jean-jacques-goldman-ses-paroles-emouvantes-adressees-a-une-femme-du-corps-medical

Jean-Jacques Goldman: ses paroles émouvantes adressées à une femme du corps médical

Jean-Jacques Goldman, sa lettre touchante adressée à une soignante. Si l’infirmière de la région de Franche Comté qui travaille comme soignante à la maternité du CHRU de Besançon a, dans un premier temps, dû croire à une plaisanterie faite par des proches, elle a bien dû se rendre à l’évidence, que c’était bien le célèbre chanteur Jean-Jacques Goldman qui avait pris le temps de prendre sa plus belle plume pour la féliciter, et la remercier pour sa surprenante initiative.

Avec cette crise qui a pris le monde entier de cours, cette pandémie de covid-19, qui a semé la désolation, il y a au moins une chose positive que l’on peut tirer de cette triste expérience, c’est la bravoure et le courage de tout le personnel et de tous les anonymes qui se sont donnés sans retenue pour effectuer leur travail, malgré l’immense difficulté de la tâche mais aussi les risques qu’ils pouvaient encourir. À la tête de cette armée, il faut évidemment remercier tout le personnel soignant qui a payé un lourd tribu, lors de cette pandémie du covid-19.

Les directeurs d’hôpitaux, les médecins, les infirmières, les aide-soignantes, les stagiaires, le personnel de restauration dans les hôpitaux, le personnel de nettoyage, et on en oublie sûrement encore d’autres, ont tous fait preuve d’un dévouement qui révèle aujourd’hui qui sont les vrais héros.

Jean-Jacques Goldman a découvert sur Internet une vidéo en hommage à toutes ces personnes qui ont donné de leur temps et qui ont risqué leur vie pour les autres, petite séquence créée par une famille française très émue par la situation. Un petit film réalisé en pâte à modeler qui était illustré par le célèbre tube de Jean-Jacques Goldman « Il changeait la vie ». En effet, en avril dernier, Isabelle Marguet avec son mari et ses trois enfants avait eu l’idée de créer ce petit montage.

Bien qu’exilé dans la capitale londonienne depuis quelques mois, avec sa femme et ses deux filles, Jean-Jacques Goldman reste très attaché au pays qui l’a vu grandir, et dans lequel il compte encore ses fans par milliers. Même si, il s’est retiré un petit peu du devant de la scène et qu’il souhaite aujourd’hui vivre loin des caméras et des projecteurs, le chanteur reste très attentif à ce qui se passe dans le monde et plus particulièrement en France, dans ce pays qu’il aime tant. Bien qu’aujourd’hui, il vit en Angleterre avec toute sa petite famille, selon certaines sources, il serait très probable qu’il revienne sur le continent d’ici quelques mois.

Cette vidéo réalisée par la petite famille de Besançon avait été diffusée par le maire de Saint-Viaud, Monsieur Roch Chéraud, élu de la petite commune de Saint Viaud en Loire Atlantique, pour remercier tout le personnel soignant, qui avait été mis à rude épreuve depuis que les premiers cas de covid-19 était apparu sur le territoire français. Cette séquence, vue des milliers de fois sur youtube, a rencontré l’engouement du public, mais à aussi réellement ému Jean-Jacques Goldman, qui a alors décidé d’écrire au Maire de Saint Vaud, ainsi qu’à l’aide-soignante de Besançon pour les féliciter.

Très touché par ce message, qui empruntait à la star l’un de ses plus beaux titres, celui-ci a donc, par ce courrier, remercier ceux qui étaient à l’origine de ce beau projet, pour les féliciter et pour les encourager dans ces moments difficiles. L’artiste faisant preuve d’une très belle générosité n’a évidemment demandé aucun droit ou réclamé quoi que ce soit sur la propriété intellectuelle de cette chanson. Connu pour son grand cœur, Jean-Jacques Goldman a encore fait la preuve une fois de plus qu’il est un homme bien.

Avec un palmarès incroyable, et à l’origine d’immenses succès avec des titres qui ont fait le tour du monde, Jean-Jacques Goldman a écrit une liste longue comme le bras, de succès pour Céline Dion, Johnny Hallyday et bien sûr pour lui-même. En plus de cette extraordinaire notoriété, Jean-Jacques Goldman a toujours été aussi un homme très engagé. Que ce soient ses combats pour l’égalité entre les hommes, et contre le racisme, mais aussi le combat pour aider ceux qui sont les plus défavorisés de notre société, le chanteur a toujours donné de son temps pour les autres et mis son talent au service de belles et nobles causes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Depuis quand suivez-vous la carrière de JJ?

Une publication partagée par Jean-Jacques Goldman (@goldmanfans) le

Quand Coluche décide de fonder,  » Les Restos du cœur « , abasourdi, de voir qu’en France les gens ne mangeaient pas à leur faim, l’humoriste avait alors cherché, qui pourrait bien écrire une chanson pour illustrer son combat. Il cherchait une chanson qui serait le relais, l’hymne de ceux qu’on appellerait par la suite « les Enfoirés « . Et tant qu’à faire, si vous devez créer une chanson autant s’adresser au meilleur comme, disait l’humoriste à l’époque. Aussitôt dit, aussitôt fait, Jean-Jacques Goldman écrivait ces paroles, qui restent encore gravées aujourd’hui dans la mémoire de chacun.  » Aujourd’hui, on a plus le droit, ni d’avoir faim, ni d’avoir froid « .

Fidèle à ce bel altruisme, l’auteur, compositeur, interprète, a aujourd’hui encore fait preuve qu’il avait un grand cœur. On imagine aisément la surprise de cette petite famille de Franche-Comté, lisant la lettre pleine d’émotion de la méga star de la chanson et la fierté qu’ils ont pu ressentir.  » Merci Isabelle, Merci Jean-Philippe ! Merci Louison, Soan, Hugo, ! Merci pour le merci. En plus, c’est beau, c’est rigolo, c’est touchant… Amicalement JJG  » écrivait le chanteur dans sa lettre.

Pas étonnant que Jean-Jacques Goldman soit la personnalité préférée des Français, tant il reste proche d’eux malgré la distance qui le sépare de la France. Si le chanteur a pris la décision d’aller vivre en Angleterre, notamment pour l’éducation de ses deux filles, il reste un observateur attentif de ce qui se passe dans l’hexagone. L’un de ses proches affirmait il y a quelques semaines pourrait revenir s’installer en France, dans un avenir proche. Impossible de dire à ce jour, s’il s’établira avec sa famille à Paris ou encore a Marseille où il habitait avant de s’exiler, mais il y a une chose qui est certaine, c’est qu’après cette lettre il sera le bienvenu à Besançon ou dans la petite de Saint Viaud.