(COVID-19)

Informations sur la transmission du coronavirus (COVID-19)

Contrairement aux nombreuses idées reçues sur ce sujet, la transmission du coronavirus n’est pas un transmission par les voies aériennes. Il est important de la rappeler car parfois, nos gestes réflexes de protection ne sont malheureusement pas les bons. Tout doit être mis en œuvre pour endiguer au maximum la propagation du coronavirus. Alors autant être bien informé.

 

Transmission et propagation de l’ennemi invisible : le Covid-19

La contamination au coronavirus ou Covid-19 intervient par contact et n’est pas présent dans l’air en tant que tel. Mais, le fait qu’il soit transmissible par contact ne veut pas dire non plus que c’est quelque chose que l’on voit. Le contact n’est pas moins réel lorsqu’il est invisible. En effet, des gouttelettes de salives, ou bien lors de toux ou bien lors d’éternuements, suffisent à la transmission et à la propagation du coronavirus. Même en parlant en face à face avec une personne, vous pourrez lui envoyer et recevoir des goulettes microscopiques de salive. Mais c’est également sur les surfaces que le coronavirus peut se trouver. C’est pour cela qu’il est martelé aux informations médiatisées depuis le début de l’épidémie de se laver les mains. L’amalgame qui est fait sur la propagation dans l’air du covid-19 est totalement compréhensible. Il existe tout simplement par le fait qu’il s’agisse d’une maladie respiratoire. Qui dit respiratoire dit air et les conclusions illogiques vont alors bon train. Sibeth Ndiaye, la porte parole du gouvernement, nous refait un point ci-dessous.

 

Les symptômes du coronavirus

Pour reconnaître le coronavirus il faut connaître les symptômes. Il s’agit d’abord de la fièvre comme dans beaucoup de maladies. Elle s’accompagne de maux de tête et d’une forte fatigue également. Cela aussi, comme beaucoup de maladies. Enfin, à ces symptômes s’ajoutent de la toux, des maux de gorge, des courbatures et enfin des gênes respiratoires. Étant donné que les symptômes du coronavirus peuvent ressembler à ceux d’un gros rhume ou encore d’une grippe, il est impératif de constater des problèmes respiratoires sévères avant de contacter le 15. Le réseau est surchargé d’appel et n’a pas, mais vraiment pas, le temps de gérer les petits bobos et les inquiétudes de tout le monde. Les hôpitaux de certaines régions françaises arrivent déjà ce matin à leur point de rupture en terme de capacité à délivrer des soins efficaces. Donc pour vous rassurer, privilégiez une télé-consultation avec votre médecin traitant. Il saura comment vous aiguillez et vous accompagner pour votre traitement.

 

Se protéger du coronavirus, COVID-19

Un masque et des gants ne sont pas suffisants pour vous protéger puisque le virus peut se retrouver sur les surfaces. Cela peut-être les surfaces de vos vêtements ou de vos meubles chez vous. Mais aussi les surfaces extérieures de chez vous, que vous trouverez dans les magasins par exemple. Soyez aussi vigilants lors de vos paiements en espèces ou par carte ou encore lors de vos rentraits en borne automatique. Pour vous protéger au maximum, tout doit être désinfecté. Lorsque vous touchez des surfaces qui ne sont pas saines vous devez absolument éviter de vous toucher les yeux, la bouche ou le visage en général. De plus, il a été constaté que les matières fécales sont peuvent être contaminées et cela plus longtemps. C’est pourquoi après chaque passage aux toilettes vous devez soigneusement et longuement vous laver les mains sous peine de contaminer tout ce que vous toucherez par la suite. De même, fermez bien la cuvette de vos toilettes avant de tirer la chasse. Enfin, il convient d’ajouter que la transmission par surface n’est pas considérée comme étant la principale source de propagation du virus.

Les gestes barrières

La mise en place des gestes barrières permettent de limiter la propagation du virus par « socialisation ». Les activités sociales de toutes sortes, réunions familiales ou amicales, sont maintenant proscrites et ce depuis midi aujourd’hui, sous peine de sanctions. En ne respectant pas les consignes du confinement, vous vous exposez, en plus du coronavirus, à une amende de 35€. Elle pourrait se voir augmenter d’une centaine d’euros pour la rendre plus dissuasive si les règles ne sont pas respectées par la population. Lors de vos sorties autorisées, pour faire vos courses alimentaires par exemple, pensez à réserver un périmètre d’un mètre autour de vous.

 

Le coronavirus dans l’air

La survie du virus a l’air est limité. Même sur les surfaces non désinfectées, le virus peut alors venir à disparaître de lui-même. Mais combien de temps survit-il dans ces conditions ? Notons qu’il est impossible de connaître précisément le nombre de personnes qui auraient été contaminées de cette manière. Des chercheurs du NIH, National Institute of Health, aux États-Unis ont effectué des premiers tests pour tenter de déterminer la durée de vie du virus sur les surfaces à l’air libre. Leurs recherches n’ont pas encore été publiée et les conclusions de sont donc pas officielles pour le moment. Cependant, selon l’avancée de ces scientifiques spécialisés, il apparaîtrait que le virus du Covid-19 serait capable de survivre dans des gouttelettes jusqu’à trois heures. Leurs expériences ont aussi jusque là démontré que sur le carton sa durée de vie et bien supérieure. Elle pourrait aller jusqu’à 24h. Et encore plus longtemps sur les plastiques et les surfaces en acier inoxydables, allant jusqu’à 2 à 3 jours selon les tests.

Nettoyage et désinfection sont les mots d’ordre

Afin de diminuer la durée de vie voire d’éliminer le virus complètement de vos surfaces, il est conseillé d’utiliser des désinfectants contenant de l’alcool ou de la javel. De même, de fortes températures seraient susceptibles de vous débarrasser du virus, sur vos vêtements ou pour votre vaisselle par exemple c’est plutôt bon à savoir. Pour autant, les tests des scientifiques du NHI n’ont pas encore pu déterminer précisément combien de temps ni vraiment comment éliminer complètement le virus des vêtements. Il est cependant, toujours selon les scientifiques ayant établis cette série de tests, admis que les vêtements en fibres naturelles absorbantes permettraient un dessèchement plus rapide du virus.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.