Emmanuel Macron provoque des situation de malaise en visitant une école primaire

Emmanuel Macron provoque une situation de malaise face à un enfant

Emmanuel Macron: Comme chacun sait, enseigner c’est un métier. Pour enseigner il faut entre autre savoir communiquer avec les enfants. Ce n’est pas évident pour tout le monde, et visiblement pas non plus pour Emmanuel Macron. En visite dans une école primaire pour évoquer la rentrée post confinement, le Président de la République a vécut quelques situations gênantes. Lors de ses échanges avec les enfants de la classe, le malaise était parfois palpable. Relayées aux informations et dans les réseaux sociaux, les scènes de discussions entre les enfants et le Président de la République font le tour de la toile.

Le Président de la République en visite à l’école primaire Pierre de Ronsard

La visite d’Emmanuel Macron a eu lieu le 5 mai dernier. Le Président de la République se rend dans une école primaire qui est prête à reprendre son activité. Nous sommes alors à Poissy et LCI relaie les l’intervention du Président de la République. Ce dernier est accompagné du ministre de l’éducation, Jean-Michel Blanquer. À la suite de ses échanges empreints de malaise, Emmanuel Macron subit un interview millimétré qui visait visiblement à rassurer les parents d’élèves et le corps enseignant.

Si les échanges avec les élèves étaient empreints de malaise c’est que les enfants sont des personnes imprévisibles. Emmanuel Macron tente de les mettre à l’aise en leur demandant plus d’une dizaine de fois si ils vont bien. Les enfants se prête aux jeux des questions mais sont vite lassés par les répétitions. De plus, ils ne reconnaissent pas tout de suite le Président de la République. Et pour cause, ce dernier portait un masque. Une masque bleu foncé arborant un petit drapeau de la France sur le côté. Dans cette école des Yvelines, Emmanuel Macron pensait certainement arrivé en terrain conquis, mais les enfants sont surprenants.

Récapitulatif « choisi » de son intervention auprès des enfants

Sur le compte Twitter du Président de la République, vous pouvez revoir son intervention auprès des enfants. Un passage choisi qui ne se passe pas si mal que ça. Un passage dans lequel Emmanuel Macron rappelle aux élèves l’importance des gestes barrières et du port du masque. Les enfants ne sont pas masqués mais semblent très au courant de ce qu’il se passe. La crise sanitaire les inquiète car ils savent que le virus peut ôter la vie à des personnes qu’ils aiment.

 

Les erreurs commises par Emmanuel Macron font le tour de Twitter

Nombreuses sont pourtant les erreurs qui ont été relevées par les internantes lors du passage d’Emmanuel Macron. Tout d’abord, il enlève son masque deux petites secondes afin de se faire reconnaître par la classe. Un geste interdit pour respecter les gestes barrières. Le Président de la République n’aurait pas du enlever son masque et s’abstenir de le toucher également durant le reste de sa visite. Pourtant, il ne s’en est pas privé et ne s’en peut-être même pas rendu compte. Car sans le savoir, nous touchons notre visage plus d’une dizaine de fois par heure. Ces gestes réflexes vont être difficilement modifiables avant le 11 mai. De quoi inquiéter d’avantage pour la réouverture des écoles.

Ensuite, les internantes ont relevé les moments de malaises survenus lors de ces discussions avec les enfants. Des enfants très avertis par la situation qui se demandent comment il est possible d’endiguer une pandémie juste en se lavant les mains. Là où Emmanuel Macron se voulait rassurant, nombreux sont ceux qui ont été encore plus inquiets. Soucieux de savoir comment les enfants se porte, Emmanuel Macron leur donne la parole à tour de rôle mais il tente à chaque fois de recentrer le sujet sur les gestes barrières.

Temporiser, recentrer et rassurer : le nouveau triptyque des discours présidentiels ?

Dès que le sujet dérivait de trop du côté de la pandémie en tant que drame, Emmanuel Macron recentrait le débat sur les attitudes de chacun. Et cela a choqué des téléspectateurs. Les enfants n’auront pas été rassuré autrement que par une incitation à se laver les mains avec du savon. Mais ces jeunes esprits ont déjà bien conscience de la gravité de la situation.

Anxieux par l’arrivée d’une nouvelle vague de contamination qui suivrait le déconfinement, certains font la liste des moments où les règles n’ont pas été respectées. Et ces images sortent pourtant q’un contexte très encadré avec des caméras et la présence de hauts fonctionnaires de l’Etat. Quel sera alors le constat qui se fera dans les classes loin des regards ?

Les enfants sont moins malléables et dociles que l’on pourrait le penser. Même en petit groupe, il va être délicat de surveiller les faits et gestes de chacun. les habitudes doivent radicalement changé pour éviter que le virus ne circule dans les écoles. Car, pour Emmanuel Macron, tout s’est bien passé et sa visite le prouve. Les écoles rouvriront bien le 11 mai sauf contre indication de dernière minute.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.