Diam’s musulmane depuis 2008, elle dévoile enfin le motif de sa conversion

Diam’s musulmane depuis 2008, elle dévoile enfin le motif de sa conversion

Diam’s était connue pour être une chanteuse de rap engagée. Mais c’était surtout une femme en quête de son épanouissement personnel et du bonheur. Comme elle l’explique souvent, le succès n’a pas suffit à lui apporter ce qu’elle recherchait. Et finalement, elle se rend compte un jour que rien de matériel ne le pouvait. C’est en devenant croyante que Mélanie Georgiades semble trouver un sens à sa vie et commencer réellement à se sentir épanouie. Depuis, sur les réseaux sociaux elle fait part de ses révélations à ses fans. Et il y a deux jours, elle explique sur Instagram comment elle est devenue musulmane.

Diam’s revient sur sa conversion à l’islam sur les réseaux sociaux

Diam’s avait marqué les esprits en revenant voilée sur le devant de la scène médiatique. Chanteuse de rap engagée, Mélanie Georgiades semblait à l’encontre de toute forme de religion. Mais c’était, selon elle, parce qu’elle n’avait jamais pris le temps de lire les textes sacrés. Et c’est l’islam qui s’est imposé à elle comme une évidence. Grâce à la religion, Diam’s réussie à sortir de la dépression chronique qui l’angoisse et l’handicape.

Sauvée par l’introspection, Diam’s témoigne

En effet, en 2007 Diam’s sombre dans une sévère dépression qui aurait pu lui être fatale. Alors qu’elle rencontre la gloire et le succès dans sa vie professionnelle, la chanteuse n’est pas heureuse. Elle est si peu épanouie qu’elle décide de tenter de mettre fin à ses jours. Car elle ne supporte plus ses séjours à répétition dans des hôpitaux psychiatriques. Des hôpitaux dans lesquels elle est tour à tour diagnostiquée bipolaire et dépressive. Diam’s souhaite mettre n terme à tant de souffrance et prend une décision radicale. Heureusement, sa tentative de suicide échoue et elle a une nouvelle chance de reprendre sa vie en main. Convaincue que le succès ne lui apporte rien, elle se retire de la scène médiatique et cherche un sens profond à son existence.

Depuis Diam’s a deux enfants. Une petite fille d’abord, Maryam, née en 2012. Et un petit garçon ensuite, Abraham, né en 2015. Mariée à Faouzi Tarkhani, elle semble vouloir se concentrer sur sa famille plus que sur n’importe quelle carrière. Les époux sont tous des ex-rappeurs. Mais le point commun qu’ils partagent et qui change la vie de Diam’s c’est leur religion.

L’ancienne rappeuse est convaincue que la religion l’a sauvée

Selon elle, elle aurait été incapable de continuer à vivre sans l’islam. La religion musulmane lui aurait permis de se sentir en phase avec le monde qui l’entoure et de retrouver un sens à son existence. Toujours très à l’aise dans l’écriture, Diam’s raconte sa conversion dans sa dernière publication Instagram. Un moment touchant pour les fans de Diam’s, musulmans ou pas.

Un voyage inoubliable pour Diam’s

Pour Diam’s, son chemin vers sa foi commence sur l’île Maurice. Elle débute, le 26 décembre 2008, un voyage physique et métaphysique. Ce séjour représente, pour l’ancienne rappeuse, les plus beaux jours de sa vie. Les textes qu’elle inscrit pour illustrer les images qui racontent son séjour, sont des extraits de son livre. Un livre autobiographique qui reprend son histoire.

Les abonnés au compte Instagram de Diam’s apprennent alors qu’elle a lu le livre sacré des musulmans pendant des jours entiers. Que cette lecture l’a poussé à ressentir le besoin de se connecter à la nature. Sur la plage, au bord de l’eau, entourée d’arbres, Diam’s se sentait parfaitement bien. Elle explique ensuite que ce n’est pas la première fois qu’elle se rendait sur cette plage en 2008. En effet, elle l’avait découverte la première fois en 2004 et n’avait pas su retenir ses larmes devant un tel paysage.

Puis Diam’s explique qu’au fil des jours et de ses lectures, elle accomplissait une sorte de voyage initiatique pour trouver sa foi. Son séjour se termina alors avec la conviction de Diam’s en son cœur qu’elle devait se convertir à l’islam.

La méditation lui permet de reconnaître ce qu’il manquait à sa vie

Ce n’est pas la première fois que la chanteuse raconte avoir été sauvée par la religion. Et il y certainement de nombreuses histoires qui iront dans ce sens. Pour autant, elle n’essaie pas de convaincre les gens de suivre son parcours. Au contraire, elle met ainsi en exergue que la décision de se convertir à une religion ou de croire en un dieu est une conviction personnelle qui provient du fin fond de son âme. C’est d’ailleurs pour cela que son livre, d’où sont tirés les citations de sa publication Instagram, est bien une autobiographie.

Le rapport à la croyance en quelque chose de plus grand que soi est une chose très personnelle. Si il est possible de raconter comment elle a trouver sa foi, elle ne pourrait pas raconter comment quelqu’un d’autre l’a fait. Et ne dira pas non plus que ceux qui n’ont pas la foi sont perdus dans leurs vies. Chacun fait ses choix et doit être capable de les assumer. C’est bien la seule vérité sur laquelle l’humanité toute entière est capable de s’accorder.

Diam’s peut étonner ses fans, mais le jugement n’a pas sa place dans des décisions si personnelles

Les fans de Diam’s peuvent être déçus de ne plus la voir faire de musique. Mais ils peuvent se réjouir que Mélanie Georgiades ait trouvé ce qui la rend heureuse. C’est bien cela qui compte le plus dans une vie, trouver le bonheur et réussir à comprendre ce qui nous rend épanouis. Pour certains, comme Diam’s, cela passe par la religion. Pour d’autre ce sera autre chose et il n’y a jamais de mauvaise réponse. L’important étant de se poser la question pour mieux se connaître en profondeur plutôt qu’en surface.