Comment-tirer-parti-de-la-quarantaine

Comment tirer parti de la quarantaine (coronavirus)

  • Julie Bourdin
  • 17 mars 2020

La nouvelle est tombée hier soir, plus de sorties autorisées sauf cas spéciaux. Nous ne pouvons sortir que pour faire des courses alimentaires, pour des questions de santé et faire de l’exercice. Pas de promenades pour les français pendant au moins deux semaines depuis ce matin.

 

Deux semaines minimum de confinement

De plus, des spécialistes des épidémies affirment que le confinement sera prolongé à la suite des deux semaines de confinement annoncées. Alors comment s’organiser pour de pas devenir fous entre quatre murs ? Il est important de se faire des programmes au quotidien pour ne pas être trop chamboulés par ces nouvelles mesures. Pour les enfants particulièrement, mais aussi pour les adultes, il est essentiel pour nos santés mentales et nos morals de faire en sorte d’éviter « les journées sans fins ».

Un programme pour garder le moral

C’est en effet notre moral qui risque de prendre un coup si nous ne pouvons pas sortir, ou très peu, de chez nous. Voyons le bon côté des choses autant que faire se peut. Certains d’entres nous travaillent de chez eux et c’est pour eux déjà beaucoup plus simple moralement d’avoir de quoi s’occuper. Pour les plus jeunes, et ceux qui se retrouvent au chômage technique, c’est autre chose. Perdus entre vacances et enfermement, comment prévenir la déprime liée au cloisonnement ?

 

Les enfants

Les enfants doivent suivre un programme qui allie devoirs et jeux mais aussi apprendre à s’ennuyer. Selon les pédiatres c’est en effet essentiel aux enfants de s’ennuyer pour développer leurs imaginations. Apprendre à s’occuper par soi-même est indispensable pour les jeunes afin qu’ils ne sombrent pas dans la déprime ou la léthargie. L’Éducation Nationale permet à tout un chacun de pouvoir consulter les programmes des classes. En tant que parents, ou sur les conseils des professeurs des enfants, vous pourrez aisément savoir sur quoi les petites têtes blondes sont censées bucher.

Travailler à la maison peut aller plus vite qu’à l’école

Les enfants en confinement se retrouve en fratrie ou parfois seuls. C’est alors beaucoup plus simple pour eux de se concentrer loin des copains de classe même si ils doivent leur manquer. En petit groupe ou tout seul, les enfants apprendront ce qu’ils ont à apprendre plus rapidement qu’en classe. Il voir cela comme l’opportunité d’un cours particulier même si nous ne sommes pas des spécialistes de la pédagogie. Le travail de classe abattu en une journée de confinement peut représenter jusqu’à une journée et demie de cours en classe voire deux. Vous pouvez alors décider de faire travailler vos enfants sur leurs devoirs qu’une matinée par jour ou bien jusqu’à 15h. Ensuite place aux jeux. Avec ou sans les parents, nous espérons pour vous que vous avez de nombreux de jeux de sociétés pour faire passer le temps. Mais même pour les jeux, il faut que les enfants aient des consignes claires et des limites de temps. C’est très bon pour la santé mentale de savoir où commence et où s’arrête la journée.

 

Pour les plus grands

Les adultes en confinement travaillent de chez eux pour la plupart mais pas tout le monde. De plus, nous ne sommes pas tous des parents. Alors que faire si le travail ne nous prend pas tout notre temps ou que nous n’avons pas d’enfants à charge ?

C’est le moment de tirer parti du confinement. Nous le disions plus haut, un programme quotidien est essentiel à la santé mentale et pour maintenir son moral. Alors établissez-vous un agenda journalier avec des activités à faire à la maison. En mélangeant le fun et le moins fun, nous vous avons préparé un petit programme pour vous occuper durant la quarantaine.

Notre environnement influence notre moral

Et pourquoi pas en profiter pour travailler sur sa maison ou son appartement ? En temps de confinement, nous allons passer beaucoup de temps au même endroit. Il est alors primordial de se sentir bien là où l’on est. Un peu de rangement, de tri et de ménage tous les jours c’est bon pour nous. En faisant ça nous nous habituerons petit à petit à aimer rester à la maison. Ensuite prévoyez-vous un peu de sport. Faire de l’exercice est connu pour libérer de l’endorphine, l’hormone du bonheur. Quoi de mieux que le sport pour garder la pêche alors ? Tous les jours quelques exercices de gymnastique ou même un jour sur deux ne peuvent que vous faire du bien. De plus, faire du sport renforce les défenses immunitaires alors ce n’est vraiment pas le moment de s’en priver.

 

Se détendre, s’amuser, se reposer et rester en forme

Se reposer, se détendre et s’amuser c’est très bien. Mais nous devons nous efforcer également de rester en forme et pour cela, nous devons aussi faire des choses moins plaisantes afin de continuer à apprécier celles qui nous plaisent. Si vous adorez regarder des séries et lambiner sur votre canapé, vous devez être vigilant à vous poser des limites. Sinon plus de jours, plus de nuits, à vous les journées infinis et ça c’est très mauvais pour votre cerveau. Sachez tirer partie de la quarantaine et revenir plus en forme à la vie active que lorsque nous avons été obligés de la quitter.

Pour rester motiver, on pense altruisme

L’altruisme sera en effet une motivation inébranlable. Lorsque nous commenceront à craquer et à vouloir sortir pour un oui et pour un non, nous devrons nous rappeler que nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Tout le monde doit faire les efforts demandés par le gouvernement pour endiguer la propagation. Même si nous sommes en bonne santé, nous pouvons porter et déporter des germes qui seront mortels pour d’autres personnes. Si personne ne se promène sans raisons, il y a aura forcément moins de cas graves dans le pays. Pensons à nos hôpitaux et aux personnels soignants qui se démènent pour sauver des vies. Evitons de sortir pour ainsi éviter de leur ajouter du travail supplémentaire. Pensons altruisme, pensons solidarité et comme le disait le Président pour accentuer cette idée, pensons union nationale.

Julie Bourdin

Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.


OffSide le site d'actualité !