Brigitte Macron très inquiète, ses filles en 1ère ligne au contact du covid-19

Brigitte Macron très inquiète, ses filles en 1ère ligne au contact du « covid-19 »

Brigitte Macron a trois enfants issus de son premier mariage. Un garçon et deux filles. Les filles de Brigitte Macron se prénomment Laurence et Tiphaine et sont toutes les deux confrontées au Covid-19, par leurs professions ou celles de leurs conjoints. De quoi ne pas rassurer leur mère aux vues de l’ampleur de la crise sanitaire.

Brigitte Macron s’inquiète de la position de ses filles dans le combat contre la pandémie

Le couple présidentiel ne manque pas de médecin dans sa famille. Que cela soit du côté du Président de la République ou du côté de la Première Dame de France. Les frères et sœurs du chef de l’État sont des médecins, de même que leurs parents. Et Emmanuel Macron n’est pas dépaysé avec sa belle-famille. En effet, les enfants de Brigitte Macron ont eu aussi la fibre soignante. Laurence Auzière est cardiologue et le compagnon de Tiphaine Auzière est chirurgien.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

💚 #brigittemacron #emmanuelmacron #lesmacron #macron #couplepresidentiel

Une publication partagée par Brigitte et Emmanuel Macron (@lesmacron) le

Selon le journal Le Parisien, qui a recueillie les propos d’un proche de l’Elysée, Brigitte Macron est très inquiète pour ses filles. Cependant les soignants ne renoncent pas face aux difficultés. C’est ce pourquoi ils se sont engagés dans cette voie, sauver des vies. Aujourd’hui plus que jamais, les hôpitaux ont besoin de bras. Les soignants de toute la France sont en première ligne pour lutter contre la pandémie et tenter de soigner les malades. Le COVID-19 fait des ravages mais les mesures de confinement semblent freiner la propagation fulgurante de la maladie dans la population.

Les filles de Brigitte Macron

Tiphaine, la benjamine des enfants de Brigitte Macron, serait en contact direct avec le virus par la profession de son compagnon. En effet, ce dernier est chirurgien et tous les soignants sont réquisitionnés par l’ampleur de l’épidémie. Bien que Tiphaine soit avocate, elle pourrait directement être exposée.

Laurence Auzière en revanche, est d’autant plus directement exposée qu’elle est médecin. La seconde des enfants de la fratrie est cardiologue. Elle est donc en contact répété et continu avec des patients malades. Brigitte Macron a de quoi se faire du soucis pour ses filles. Pour autant, elle ne s’affole pas non plus. Ses enfants font leur travail. Elle est aussi inquiète pour la pays, comme son mari. Tous deux doivent en effet montrer l’exemple. Pour tous les français, il serait inconcevable que le couple présidentiel reçoivent des traitements de faveur. Alors pour les filles de Brigitte Macron il en va de même.

 

Un combat qui engage tout le pays, tous les français

Les personnels soignants s’engagent pour sauver des vies. Alors ce n’est pas lorsqu’un virus nouveau et virulent apparaît qu’ils vont faire machine arrière. Les filles de Brigitte Macron et leurs compagnons, ne vont pas changer leurs principes de vie en temps difficile. Bien que leur mère doit être inquiète, elle a conscience de l’engagement qui les lie. Cet engagement lie d’ailleurs tous les français. Quel que soit la place que nous occupons pendant cette crise, les efforts de tous sont nécessaires.

Le personnel soignant est en première ligne puisqu’il occupe des malades et s’expose d’avantage aux risques de contagion en effet. Mais tous les travailleurs qui sont nécessaires à la vie de la France s’engagent eux aussi à des risques sérieux. Sans eux, nos rues seraient vite des poubelles par exemple. Il faut aussi remercier les personnes qui s’occupent de la propreté des hôpitaux et de celle des lieux de passage tels que les supermarchés. De même, les caissiers, les employés de rayon et les transporteurs sont vitaux. Sans toutes ses personnes, le confinement serait un moment impossible à vivre.

L’effort de la Nation se fait dans la solidarité

Le couple présidentiel en a bien conscience et Emmanuel Macron remercie cette France Unie très largement sur les réseaux sociaux.

Nous participons tous de près ou de loin à l’effort national. C’est dans une forme solidaire que s’exprime la France ces derniers temps. Et ce qui doit être valorisé. Par tout un chacun et par les institutions.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Pour vos parents, grands-parents fragiles. Pour toutes celles et ceux qui travaillent. Pour nos soignants.

Une publication partagée par Emmanuel Macron (@emmanuelmacron) le

Le Président de la République, Emmanuel Macron, prépare une allocution pour lundi 13 avril 2020. Certainement qu’il sera question de l’annonce de la prolongation des mesures de confinement. Des mesures qui servent à ralentir la propagation de l’épidémie. Et qui permettent ainsi aux hôpitaux de pouvoir gérer au maximum l’afflux des patients.

Du courage à revendre

Nous devons garder espoir et garder des forces et du courage. Le combat n’est pas finit et la solidarité doit rester notre moteur premier. La vague qui frappe la France n’épargne aucun pays dans le monde. Il y en a qui se débrouillent mieux et d’autres qui se débrouillent moins bien. Mais toujours, le combat doit être mené solidairement. Sans les efforts de tous, nous ne ferons que retarder la série de crise. Bien que cela commence à être long pour tout le monde, pensons à ceux qui se battent pour tenir la France debout et à ceux qui sauvent des vies au quotidien.

Julie Bourdin
Julie Bourdin - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.