12 coups de midi: C'est fini pour Éric, Paul va revenir ? l’étoile mystérieuse au plus bas

12 coups de midi: C’est fini pour Éric, Paul va revenir ? l’étoile mystérieuse au plus bas

Les « 12 coups de midi », audience en berne et rediffusions en série . Depuis le dimanche 03 mai, les téléspectateurs sont contraints à des rediffusions du jeu vedette de TF1, diffusé quotidiennement avant le journal de 13h00.

En effet, tous les enregistrements des nouvelles émissions sont naturellement mis à l’arrêt et donc, il fallait bien pour Jean-Luc Reichmann et ses équipes trouver une solution pour pouvoir proposer un programme aux fans de l’émission.

Car il faut bien dire que pour la chaîne, il s’agit d’un programme de première importance au vu des audiences que celui ci réalise depuis plus de 10 ans. Mais le choix de la rediffusion n’a pas eu le succès escompté puisque l’émission à réalisé un score de 3,8 millions de téléspectateurs soit 27,4 % de part de marché.

Même si à première vue, les chiffres semblent très hauts, il s’agît en fait de la plus mauvaise audience réalisé par les « 12 coups de midi  » depuis sa création. Néanmoins. l’équipe de la production des  » 12 coups de midi  » pourra se consoler car il garde, avec une belle longueur d’avance, la tête des audiences dans cette cage horaire.

En face sur France Télévisions, Nagui et son émission  » tout le monde veut prendre sa place » arrive deuxième avec 2 millions de téléspectateurs et 14.3% de part de marché, bien loin derrière le programme de TF1.

Afin d’attirer plus de téléspectateurs, Jean-Luc Reichmann avait décidé de la rediffusion d’émission avec un candidat qui avait fait un véritable carton en 2019.

Ce jeune homme autiste ( syndrome d’Asperger) était devenu le chouchou du public en quelques semaines grâce à la fois à son talent et à son courage. Paul a gagné en assurance au fil des émissions, et a su se montrer très ferme sur ses réponses quand il le fallait. Le jeune homme qui faisait des études universitaires en histoire forçait alors l’admiration du public.

Paul a gagné près de 85 000 euros en trois semaines grâce à son intelligence et sa culture. Malgré sa maladie, il avait été capable de faire preuve d’une force de concentration extraordinaire pour vaincre toutes les étapes du jeu. Le 10 octobre 2019 après 153 participations, Paul est éliminé de l’émission  » Les 12 coups de midi « .

Tf1 propose donc à ses téléspectateurs de revivre le parcours du jeune homme pendant quelques jours en attendant de reprendre le cours normal des émissions avec son champion actuel Éric, arrêté dans son élan par l’arrêt des tournages. Avec le confinement et cette pandémie, il paraît très difficile aujourd’hui de dire quand pourront reprendre les programmes dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire.

Quand à lui Éric, il devra encore patienter afin de poursuivre son aventure. La nouvelle star du jeu qui en est le maître depuis le 21 novembre 2019, essaiera de battre de nouveaux records. Éric Le Breton, à été surnommé par Jean-Luc Reichmann  » FantastErix », tant l’emblématique candidat du jeu époustoufle quotidiennement les téléspectateurs.

Éric a raconté dans le Télégramme comment se passaient les tournages des « 12 coups de midi » »: « Le plus difficile, c’est la première émission : on a le trac. C’est intensif, on enregise cinq émissions par jour, quatre jours par semaine, avec un quart d’heure entre chaque pour se changer et grignoter. L’ambiance est bonne ». Il est à ce jour le deuxième meilleur maître de midi, et est premier en record de gain avec un montant de 811 744 euros juste devant Christian Quesada, qui lui est aujourd’hui en prison pour d’horribles faits qui avaient déffrayés la chronique après sa participation au jeu.

C’est en 2010 qu’apparaît sur les écrans de Tf1, le nouveau programme de Jean-Luc Reichmann en remplacement de » Attention à la marche « , et le concept rencontre rapidement l’approbation du public. Basé sur un jeu de questions – réponses sur des sujets tantôt ludiques tantôt culturels, les candidats sont éliminés progressivement jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un, alors sélectionné pour la dernière manche appelée  » Le coup de maître. »

Tous les jours, du lundi au dimanche, trois nouveaux candidats affrontent le maître de midi déjà en place au cours de trois manches de questions de culture générale. Mais un seul candidat sera retenu pour tenter de gagner jusqu’à 30 000 euros et l’étoile Mystérieuse.

Au 19 avril de cette année, le programme quotidien de Tf1 comptait déjà le nombre 3 552 émissions.

En face des « 12 coups de midi », on retrouve Nagui et  » Tout le monde veut prendre sa place « , sur France 2, qui officie aussi depuis de nombreuses années. Basé également sur un jeux de questions, « TLMVPSP » est un quiz, avec 6 candidats qui essaient de détrôner le champion. Apparu en 2006, ce programme fonctionne sur les mêmes ressorts que son émission soeur sur TF1.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Quand mon copain Arnaud se fait gaufrer sur le plateau ‼️… Rendez-vous tous les Midiiiiiis sur @tf1 👍 #les12coupsdemidi @endemolshinefr

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Les deux programmes trustent, à eux deux, presque la moitié des téléspectateurs devant leur écran durant cette heure de grande écoute.

Le fait que des champions restent de longues semaines et soient défiés chaque jour par de nouveaux candidats, crée une dynamique qui fait que les téléspectateurs s’attachent au champion. Comme dans les séries télévisées à grand succès, les fans se prennent de passion pour les champions, et suivent leurs aventures comme si ils suivaient des personnages de fiction. Un concept qui a fait ses preuves au fil des années, et dont le succès ne se dément pas.

C’est peut être aussi pour cela que les rediffusions proposées par les chaînes, en ce moment, ne rencontrent pas le même succès puisque dans ce cas le dénouement est déjà connu. Et c’est pourtant bien le suspens qui semble attirer le public pour arriver très régulièrement à des records d’audience.

Véritables maîtres des jeux télévisés, Jean-Luc Reichmann et Nagui semblent encore avoir de belles années devant eux dans ce genre de format.

Même si les présentateurs ne se laissent pas enfermer dans cette case, puisqu’ils ont d’autres activités. En effet, fiction pour Jean-Luc Reichmann avec « Leo Mattei, brigade des mineurs » où il interprète un commandant de police et, animateur radio de la » Bande originale » sur France Inter et présentation d’autres programmes comme « N’oubliez pas les paroles  » du côté de Nagui.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🐓 Grosse Surprise à Midi sur le plateau des 12 Coups @tf1 ‼️🙏☀️👍 … 🐥😜 @endemolshinefr

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Avec le déconfinement annoncé et si la pandémie régresse de manière significative, il est possible que toutes les captations reprennent avant l’été, mais si les chiffres des contaminations venaient à connaître une évolution, il est probable que les téléspectateurs ne reverront pas leurs champions avant la rentrée de septembre.