12 Coups de midi Eric: la toile scandalisée à cause de sa dérogation très spéciale

12 Coups de midi Eric: « la toile scandalisée » à cause de sa dérogation très spéciale

Grand retour de l’émission « Les 12 coups de midi » : une autorisation qui choque les téléspectateurs. Avec le déconfinement qui a commencé ce lundi 11 mai sur le territoire français, les tournages peuvent enfin reprendre sur les plateaux de télévision. Mais, si ce retour fait la joie des fans de l’émission, heureux de pouvoir reprendre le cours de leur programme favori, un scandale s’annonce déjà pour « Les 12 coups de midi ».

En effet, les enregistrements ont bien repris ce mardi 12 mai, avec la présence sur les plateaux d’Eric, le champion en place depuis plusieurs mois. Mais un problème de taille apparaît déjà : comment a-t-il pu obtenir une dérogation alors qu’il habite en Bretagne, à 500 km de Paris, siège des plateaux de TF1 ? Jean-Luc Reichmann admet que la production a pu obtenir une dérogation spéciale pour accueillir leur champion.

Il n’en fallait pas moins pour provoquer la colère et l’indignation des internautes qui voient en ce régime de faveur une injustice flagrante. Les commentaires négatifs ont fusé sur la toile « j’en peux plus de cette émission », « Je croyais que c’était 100 km à vol d’oiseau maximum sauf pour motif de travail, les gains reçus ne sont pas imposables donc c’est pas considéré comme un emploi dans ce cas, ai-je raison ? », « Donc ma sœur institutrice en île de France peut pas rentrer chez moi en Normandie le week-end mais Eric a une dérogation spéciale pour faire les 12 coups de midi, JPP DE CETTE EMISSION ».

Il est vrai que si les règles de déplacement ont été allégées depuis ce lundi 11 mai, elles sont néanmoins soumises à de nombreuses restrictions et doivent être justifiées par un motif valable : participer à un jeu de télé ne semble pas en faire partie pour les internautes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

2ème jour de tournage 👍 … alors est-ce que cette 1ère diffusion aujourd’hui vous a plu ⁉️… @tf1 @endemolshinefr

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Le présentateur des « 12 coups de midi » avoue que la production a trouvé un logement à Eric, à deux pas des studios de la première chaîne française. Bien que l’émission ne se déroule pas dans les conditions du direct, elles sont enregistrées avec des mesures de sécurité sanitaires extrêmes. Il confirme d’ailleurs que :

« Tout est sous contrôle et sous haute surveillance pour respecter les règles sanitaires, les gestes barrière », avant d’ajouter : « Je ne croise pas les candidats, car nous avons chacun notre loge. Il y a un marquage sur le plateau où les pupitres sont espacés de 3 m, une sortie et une entrée distinctes pour y accéder ».

Ce n’est pas tant la manière dont est tourné le programme qui choque les téléspectateurs assidus, mais bien la présence d’Eric elle-même. Pourquoi deux poids, deux mesures ? Cela voudrait-il dire qu’une chaîne de télévision a les moyens de contourner des lois en vigueur dans un pays soumis à un blocus. D’un autre côté, il était difficile d’imaginer pouvoir reprendre le cours de l’émission sans le champion.

D’une part, une partie du public n’aurait pas compris, et d’autre part dans un soucis d’équité même pour Eric, car ne l’oublions pas, il est aujourd’hui à la tête d’une cagnotte de plus de 800 000 Euros. Le jeu étant basé sur la présence récurrente d’un maître de midi, comment reprendre le programme sans la présence de celui-ci ? Jean-Luc Reichmann précise que tous les autres challengers qui participeront au jeu, seront sélectionnés dans un rayon de moins de 100 km, comme l’imposent les mesures édictées par le gouvernement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On y est ‼️ … 👍

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le

Si cette polémique a fait grand bruit, elle ne devrait pas nuire au cours de l’émission qui compte chaque jour près de 6 millions de téléspectateurs. Après le scandale généré par l’affaire Christian Quesada, l’ancien champion, aujourd’hui en prison pour des faits de possession d’images, la production des « 12 coups de midi » avait pu craindre que les audiences ne s’en ressentent. Heureusement, était arrivé Paul, un concurrent hors du commun.

Victime du syndrome d’Asperger, le candidat avait galvanisé les foules. Aujourd’hui, c’est Eric le champion, et son retour était très attendu. Nous verrons s’il pourra battre le record de victoire détenu encore à ce jour, par Christian Quesada. Bien qu’il détienne déjà le record de gains engrangés lors de l’émission des « 12 coups de midi », Eric semble prêt à atteindre de nouveaux sommets. Il est à espérer que ces presque deux mois d’arrêt n’auront pas couper son rythme de victoires.

On a pu découvrir il y a quelques heures, une vidéo de Jean-Luc Reichmann qui n’a pas caché sa joie de retrouver les plateaux de tournage. Dans une séquence où il évolue au milieu du décor, Jean-Luc Reichmann raconte : « Alors comme vous pouvez le voir, tout le monde est masqué, hyper masqué. Tout le monde respecte les distances de sécurités, …, je n’ai pas de masque mais je suis le seul à ne pas avoir de masque. Là, je vous fais découvrir un petit peu ce nouveau plateau. Nous avons ici toutes les personnes qui nettoient. C’est désinfecté de partout, et ça, c’est le nouveau décor ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

´ Attention ⚠️ En direct du studio 107 🎤 C’est Parti ‼️… Moteur 🎬 @tf1 @endemolshinefr

Une publication partagée par Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) le


En effet, les téléspectateurs pourront découvrir un plateau re-stylé et un format d’émission quelque peu aménagé avec des interventions de la famille des candidats, « On va continuer en jouant sur l’image, la réalisation, le son. Et on aura des familles en visioconférence depuis leur domicile pour soutenir leur maman, leur enfant ».