Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Ligue des champions : Willian donne de l’air à Chelsea…et Mourinho

Un coup-franc magique de Willian a permis à Chelsea de s’imposer dans la douleur (2-1) face au Dynamo Kiev. José Mourinho a reçu un soutien massif des supporters de Stamford Bridge.

Paul Basse — 4 novembre 2015
Willian fait la diff'
Willian fait la diff'

Il est entré tranquille dans un Stamford Bridge qu’il connait par coeur. José Mourinho avait mis le par-dessus bleu marine, et seul un col relevé beige laissait pointer une touche de fantaisie dans un costume du type sans histoire. L’étiquette de crise pointait pourtant dans l’imaginaire collectif. Semaine cruciale, must-win, les expressions d’urgence fleurissent dans la presse anglaise, comme autant de pierres dans le jardin d’un manager inhabitué à l’échec.

Pour se refaire la cerise, Chelsea affrontait le Dynamo Kiev, et on l’oubliait presque, avec la possibilité de faire un pas, en cas de victoire, vers les huitièmes de la Coupe aux grandes oreilles. Si l’incertitude plane autour de son avenir, Mourinho peut être certain du soutien indéfectible du public de Stamford Bridge, qui a scandé son nom tout le long du match ; ce qui représente autant une marque d’affection qu’un avertissement voilé au propriétaire, Roman Abramovitch, s’il était tenté de montrer la porte au Portugais.

Willian sauve les meubles

Mourinho avait fait des choix. Le banc pour Cahill, Hazard et Mikel. Une place sur le terrain pour Baba, Oscar et Matic. En football, la crise se caractérise par des gestes manqués. On tente une passe et elle est foirée. On essaye une ouverture et elle finit bien à côté. Ces gestes, Chelsea les a manqués constamment dans la partie. Mais les intentions, certes, timides étaient au moins là. Des mouvements ont été initiés, même si le jeu globalement manquait de consistance.Le Dynamo Kiev a joué une mi-temps petit bras, et forcément cela a aidé fortement des Blues pâles. Dans le premier acte d’ailleurs, le centre de Willian a été repris par Dragovic…contre son camp (1-0, 34e).

Après une première mi-temps sans grande saveur, le Dynamo est sorti de sa torpeur. Chelsea a multiplié les fautes et subi. Moins dominatrice, moins compacte, la formation de Mourinho a montré qu’elle demeure bien trop fragile collectivement. Les deux équipes ont eu leur chance. Zouma, excellent ce mercredi, est passé tout près de doubler la mise. Mais sans maîtrise, Chelsea a dérapé aussi. Encore une fois sur coup pied arrêté. Begovic s’est troué sur sa sortie. Et c’est Dragovic, auteur malheureux de l’ouverture du score qui a égalisé (1-1, 78e).

Le Mou, beaucoup trop attentiste dans son coaching, a sorti tardivement Oscar et Fabregas au profit de Pedro et Hazard. Alors que Stamford Bridge se tendait, Willian donnait de l’air à tout un stade après un somptueux coup-franc pleine lunette (2-1, 83e). Le match pouvait donc se finir sous un « Stand-up if you love Mourinho » (« Levez-vous si vous aimez Mourinho »). Ce qui pourra faire dire qu’au delà d’un match de Ligue des champions, Chelsea, Mourinho et ses supporters se cherchaient un peu de réconfort collectif.


Chelsea 2 – 1 Dynamo Kiev

Buts : Dragovic (csc, 34e), Willian (83e) – Dragovic (78e)

Chelsea : Begovic – Azpilicueta, Terry, Zouma, Baba – Ramires, Matic – Oscar, Fabregas, Willian – Diego Costa

Dynamo Kiev : Shovkovsky – Vida, Khacherdi, Dragovic, Antunes – Rybalka, Sydorchuk – Yarmolenko, Buyalasky, Gonzalez – Kravets

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi