Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Aberdeen permet à ses gamins de rejouer dans ses rues

La mairie d’Aberdeen, en Ecosse, va faire retirer tous les panneaux interdisant de jouer au ballon de ses espaces publics et rend le jeu à tous.

Olivier Sclavo — 28 août 2015
tumblr_mdc9htGGhY1rkhirao1_1280
tumblr_mdc9htGGhY1rkhirao1_1280

La mairie d’Aberdeen, en Ecosse, va faire retirer tous les panneaux interdisant de jouer au ballon de ses espaces publics et rend le jeu à tous.

Ah ouais il n’y a plus assez de joueurs britanniques de très haut niveau? Ah ouais, les sélections nationales se font dégager des compétitions internationales dès les premiers tours?

Les têtes pensantes du sport au Royaume-Uni s’étaient offusquées de voir de moins en moins de gamins jouer au football dans les rues et de plus en plus sur les canapés, derrières tous les écrans possible. C’est vrai et d’autant plus difficile quand les espaces dédiés au foot, ou tout simplement les espaces verts se réduisent comme peau de chagrin sur l’île.

Alors la ville d’Aberdeen, ville du Nord-Est de l’Ecosse, a décidé de décrocher tous les panneaux « No Ball Game ». Une première initiative dans la patrie de Sir Alex Ferguson qui fait horriblement plaisir à voir lui qui avait mené le club de la ville jusqu’au sommet de l’Europe en 1983 – il était temps de redonner à tous, les moyens de jouer au foot.

Des interdictions de pratiquer les plus accessibles des sports qui n’avaient aucun statut légal mais qui avaient été apposées par les associations de voisinnage pour lutter contre des comportements « anti-civiques » et « anti-sociaux ». Le problème c’est que face à une montée inéxorable de l’obésité et des soucis de santé chez nos amis britanniques, il a fallu se rendre à l’évidence: ces freins à l’activité physique n’avaient pas lieu d’exister.

tumblr_mdc8g7ZKPw1rkhirao1_1280

« C’est une première pour l’Ecosse et ça poussera peut être nos enfants à devenir plus sains et à pratiquer plus d’activités en extérieur« , a résumé Neil Cooney, conseiller municipal à l’urbanisme.

Avec le nombre de signes accrochés dans toute la ville ça devrait prendre un certain moment pour voir le dernier panneau tomber le 3 août 2016, lors du National Play Day. Ils en profiteront pour abattre toutes les barrières autour des espaces verts pour faciliter l’accès à tous et encore une fois promouvoir un mode de vie plus sportif.

Il faudra quand même toujours bien faire gaffe à ne pas shooter, landeaux, poussettes, bébés, grand-parents qui passent hein les gars!

Crédits photos

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi