Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Arsenal/West Ham (0-2) : Dimitri Payet leur a tout fait !

Inspiré et génial, le meneur de jeu de West Ham a livré un match de grande classe au cours de la victoire tonitruante de West Ham à l’Emirates Stadium.

Paul Basse — 9 août 2015
Dimitri Payet : Homme du match face à Arsenal
Dimitri Payet : Homme du match face à Arsenal

S’il y a des exceptions, qu’on ne va quand même pas citer, c’est entre 28 et 32 ans, dit-on qu’un footballeur joue son meilleur football. Alors pour un numéro 10 à la technique aussi poussée que Dimitri Payet, la régalade risque d’être plaisante à suivre pour les supporters de West Ham. Pour sa première sortie en Premier League, l’ancien stratège de l’OM a fourni une rencontre aboutie. S’il maintient son niveau tout la saison ce qui n’est pas acquis pour un joueur qui débarque en Angleterre (On verra au Boxing Day), West Ham peut concrétiser une partie de ses rêves de grandeurs.

Actions de classe, crochets, dribbles : la panoplie technique qu’il a détaillé va forcément enflammée East London dans les jours à venir. Dès qu’un joueur est à peu près capable de bien jouer au ballon (Hatem Ben Arfa, par exemple), les supporters prennent fait et cause pour leur nouveau beau gosse à la technique, qu’on aurait il y a quelques années de brésilienne. Dimitri Payet n’échappera pas à la règle, parce que West Ham a frappé un grand coup dans le derby face aux Gunners, et parce que le Réunionnais a été l’homme du match.

55e minute, entouré de trois joueurs, il réussit une séquence de dribbles parfaite pour la donner, pépère, en retrait à son gardien, Adrian. On pourrait citer aussi ce contrôle du gauche (19e), suivi d’une petite touche de la tête pour s’emmener le ballon avant qu’il ne sorte ; ou cette séquence débutée par une virgule, suivie d’un crochet devant Koscielny et Mertesacker, conclue par une frappe au-dessus ; voire ce petit crochet pour mettre à quatre pattes Oxlade-Chamberlain ou ce grand pont sur Koscielny. La liste est longue.

Sa première passe décisive est venue sur coup de pied arrêté pour Kouyaté. Certes, Petr Cech s’est troué -comme sur le deuxième but de Zarate- mais il a mis, juste avant la mi-temps, West Ham sur de bons rails. Pourtant, il n’évoluait pas à son poste de prédilection : meneur de de jeu, dans l’axe. Il a été légèrement déporté sur le côté gauche en phase défensive. Plus libre quand West Ham avait le ballon, il a été intéressant, mais moins génial, dans la conservation du ballon après le 2-0. On demande dans tous les cas à revoir.


Arsenal 0 – 2 West Ham 

Buts : Kouyaté (43e), Zarate 57e

West Ham : Adrian – Reid, Ogbonna, Tomkins, Cresswell – Noble, Oxford (Nolan, 79e) – Payet, Zarate (Jarvis, 62e), Kouyate – Sakho (Maïga, 89e)

Arsenal : Cech – Debuchy, Koscielny, Mertesacker, Monreal (Alexis Sanchez, 67e) – Coquelin (Walcott, 57e), Ramsey – Cazorla, Özil, Oxlade-Chamberlain – Giroud

 

Classements et Rencontres

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi