Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Et maintenant ? – Les défis de Chelsea

La saison s’est officiellement terminée ce samedi, avec la finale de la FA Cup remportée par Arsenal (4-0) au dépend d’Aston Villa. Cela fait depuis début mai que Chelsea est champion. Que doit faire Mourinho and co. pour faire aussi bien -voire mieux en Ligue des champions- la saison prochaine ? Tentative de réponse en quatre points.

Paul Basse — 10 juin 2015
Crédit photo : Offside.fr / Tous droits réservés
Crédit photo : Offside.fr / Tous droits réservés

Chelsea a donc remporté son 5e titre de champion. Que doit faire Mourinho and co. pour faire aussi bien -voire mieux en Ligue des champions- la saison prochaine ? Tentative de réponse en quatre points.

1. Élargir l’effectif

Grosso modo, conformément à son habitude, José Mourinho a fait confiance à un groupe réduit, de plus ou moins quinze joueurs dans la conquête de la Premier League. Une rotation minime de son effectif efficace puisqu’elle a permis à son équipe de réaliser le doublé Coupe de la Ligue-Championnat, même si, dans un même temps, Chelsea a calé de manière spectaculaire et évitable en Cup, face à Bradford (D3), puis face au Paris Saint-Germain en Ligue des champions, qui plus est à domicile et en supériorité numérique. Notre conviction, c’est qu’il a manqué à l’effectif de José Mourinho, quelques joueurs à des poste-clés pour aller plus loin en C1, et surtout en Cup. Il aurait fallu faire souffler Matic parfois, avoir un joueur créatif à la Fabregas aussi. Résultat par manque de choix, ou à cause de joueurs pas au niveau des titulaires (Mikel, Drogba, Cuadrado, etc.), Chelsea a donné l’impression de manquer de fraîcheur : en particulier en deuxième partie de saison, où le beau jeu a cédé la place au réalisme forcé.

2. Faire émerger ces jeunes

Jérémie Boga, Ruben Loftus-Cheek, Dominic Solanke, Izzy Brown : Tous ces noms sont ceux d’espoirs du club, qui n’ont n’ont pas encore eu l’occasion de démontrer au plus haut niveau le talent qu’on leur a, à tord ou à raison, attribué. Si Chelsea souhaite étoffer son effectif, ce n’est pas nécessairement sur le marché des transferts qu’il faut regarder mais peut-être davantage du côté de son Academy. Depuis John Terry aucun local kid n’est parvenu à s’installer durablement en équipe première. « Chaque saison, les joueurs reviennent de prêt dans l’espoir d’être dans l’équipe première. Mais il faut réaliser qu’au final, tu peux être le cinquième choix à ton poste », se lamentait Jeffrey Bruma, ancien pensionnaire du centre de formation qui n’a jamais eu sa chance. L’environnement n’a jamais été aussi favorable. A tous les étages du club, on a pris conscience de l’utilité de la formation. « Les centre de formation sont un processus. Cela commence avec les installations, mais ça se termine avec la coopération entre l’Academy et l’équipe première. En ce moment, le travail est bon », promet le Mou. D’autant que de dépensier, le club a entrepris -depuis à peu près le transfert foireux de Fernando Torres- un virage vers un modèle économique moins dépendant des chèques de Roman Abramovich. Mais des paroles aux actes, on demande à voir.

Chelsea : José Mourinho au top ?

3. Garder la sérénité au sein du club

Habitué au bazar, Chelsea connait depuis le retour de José Mourinho en 2013, une stabilité qu’elle n’avait jamais vraiment connu depuis l’ère des Petrodollars d’Abramovich. Il y avait toujours un entraineur à virer, ou des petits conflits au sein du club à régler. En deux ans, Chelsea est resté loin des luttes de pouvoirs, ou des esclandres en coulisses. Les rôles sont clairement définis : Mourinho est en charge totale du sportif, et travaille en étroite collaboration avec Michael Emenalo, directeur sportif. Mourinho veut Fabregas et Diego Costa ? Le club bosse et recrute. Même l’an passé, lorsque le club avait fini bredouille, Mourinho n’avait pas perdu son poste. Un an après, le club réalise le doublé. Mourinho pourrait prochainement être prolongé. La preuve que le club arrive à maturité.

Crédit photo : Offside.fr / Ronnie McDonald : Tous droits réservés

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi