Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League: Arsenal ne perd plus à Old Trafford

Arsenal a trouvé le moyen d’égaliser en fin de rencontre à Old Trafford (1-1) et reste accroché à sa 3e place, devant Manchester United.

Olivier Sclavo — 17 mai 2015
Super Jones
Super Jones

Arsenal a trouvé le moyen d’égaliser en fin de rencontre à Old Trafford (1-1) et reste accroché à sa 3e place. Manchester United, dominateur, se fait plomber sa fin de saison et se dirige tout droit vers un match de qualification à disputer avant le retour en C1.

La dernière fois qu’Arsenal avait mis les pieds à Old Trafford, ils en avaient profité pour se qualifier pour les demi-finales de FA Cup et mettre un terme à 11 matches sans victoire face à United.

Alors quand les Red Devils rentrent sur leur pelouse, autant vous dire que c’est pied au plancher, prêt à laver l’affront, qu’ils entament les débats. Et Phil Jones, même déséquilibré, à quatre pattes sur le green réussi, en s’applatissant comme une serpière, à dégager la balle de la tête dans les pieds d’Olivier Giroud. On se dit que MU a décidé que ce match ne lui échapperait pas.

Peu mis en danger par les Gunners, la bande à Louis van Gaal maîtrise son invité du jour et appuie côté gauche via Ashley Young qui est intenable et Chris Smalling, brassard de capitaine autour du biceps, serein à l’arrière.

Le détonateur de MU cette saison met la misère en permanence au jeune Bellerin depuis le début du match. Et à la demi heure de jeu, sur un nouveau cassage de reins il place un de ses centres au deuxième poteau pour la reprise de volée de Ander Herrera qui crucifie Opsina (30e, 1-0).

Juste avant la mi-temps les Red Devils gagnent un coup-franc sur la gauche et sortent une combinaison à trois qui trouve Blind seul à l’entrée de la surface. Le Néerlandais décroche une frappe qui semble imparable. Imparable, si Chris Smalling ne se trouve pas en plein milieu pour prendre le shoot dans le corps.

La dernière occasion de la première mi-temps met un terme aux souffrances des Gunners qui n’ont toujours pas décroché la moindre frappe.

ARSENAL DIT MERCI AUX NOUVEAUX

Le deuxième acte ressemble fortement à ce qu’a proposé MU pendant les premières 45 minutes et Arsenal ne voit pas le jour. Alors qu’Old Trafford semble dire adieu à Radamel Falcao qui laisse sa place à Robin van Persie, quelques minutes plus tard c’est le cœur plus serré que les fans voient David de Gea, blessé laisser sa place à Victor Valdes. Des débuts hâtifs pour l’ancien de Barcelone, comme en retard pour la rentrée scolaire. En même temps que lui, c’est Tyler Blackett qui retrouve l’équipe fanion et remplace un Marcos Rojo qui a l’air d’adorer se faire flipper et n’inspire toujours pas la solidité.

Arsène vient lui aussi de tenter de redynamiser son attaque et lance Wilshere et Walcott pour essayer de redonner vie à son équipe qui ne montre toujours rien.

Et puis, dix minutes plus tard, sur une longue balle de son milieu de terrain, Theo Walcott se retrouve en un-contre-un face à Blackett à l’angle droit de la surface de réparation. L’ailier anglais fait danser son jeune compatriote et déclenche sa frappe qui ricoche le pied de son garde du corps et trompe Victor Valdes qui avait anticipé (83e, 1-1). Personne n’avait vu ça venir. Les Gunners viennent de refroidir tout le monde et se permettent même de pousser dans la foulée mais Giroud semble avoir encore perdu son mojo et manque ENCORE une occasion de but.

Les Red Devils ont beau tenter de mettre la pression sur Ospina jusqu’au bout, rien ne passe et Arsenal repart de Manchester avec un point. Ils restent donc bien accrochés à leur troisième place, à deux points de United qui semble se diriger vers un match de qualification à disputer avant de pouvoir acter son retour en Ligue des Champions la saison prochaine.

Pour Valdes par contre les matches à Old Trafford se suivent et ont toujours le même goût. La dernière fois qu’il était dans ces cages là, il s’était mangé une lucarne somptueuse de Paul Scholes en demi-finale de C1, pour une défaite marquant le retour de MU sur le toit de l’Europe.


 

Manchester United : De Gea (74e, Valdes) – Valencia, Smalling, Jones, Rojo (73e, Blackett) – Blind – Mata, Herrera, Fellaini, Young – Falcao (61e, van Persie)

Arsenal : Ospina – Monreal, Koscielny, Mertesacker, Bellerin (72e, Walcott) – Coquelin, Cazorla (73e, Wilshere) – Ozil – Sanchez (90e, Flamini), Giroud, Ramsey

Olivier Sclavo, à Londres

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi