Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Foot English: Le Turton FC interdit d’ascenceur

Une pétition qui récolte plus de 2200 signatures en deux jours pour pousser la montée du Turton FC en 11e division, oui c’est possible en Angleterre.

Olivier Sclavo — 13 mai 2015
3745695
3745695

Une pétition qui récolte plus de 2200 signatures en deux jours pour pousser la montée du Turton FC en 11e division, oui c’est possible en Angleterre.

Quand on associe le comté du Lancashire, dans le Nord de l’Angleterre, et le monde du football, on pense plus à Blackburn, Wigan, Blackpool, Bolton ou encore Preston qu’au Turton FC. Ce sont pourtant les Tigers qui mène le game au petit jeu de « qui sera le plus vieux club du coin ». Fondé en 1871 et évoluant sur le terrain de Thomason Fold dans la petite bourgade de Edgworth, ils auraient « introduit au football » des clubs comme Bolton Wanderers ou Blackburn Rovers et même mis des roustes à Sheffield Wednesday, Nottingham Forest ou Everton qui avaient fait le déplacement sur l’ancien ground de Tower Street à Chapeltown.

Depuis le 11 mai dernier, le club a lancé une pétition sur internet pour s’opposer à une décision de la League qui les prive d’une montée en Premier Division de la West Lancashire Football League, donc interdit d’intégrer le 11e échelon du football anglais.

Une pétition qui espérait atteindre les 1000 signatures et qui a déjà explosé le compteur avec plus de 2200 deux jours plus tard ça attire l’œil. Parmi les signataires on y retrouve Big Sam Allardyce, actuel entraîneur de West Ham, qui vient filer un tout petit coup de crayon : « Turton FC mérite sa promotion après tous les efforts réalisés sur et en dehors du terrain ». Son fils, Craig Allardyce avait fait ses premiers dribbles sous le maillot du Turton FC avant d’en devenir l’éphémère manager de 2007 à 2009.

 

Actuels seconds de la One Division et donc qualifiés pour la montée, la League avait signifié au club le besoin de faire refaire une beauté au stade pour qu’il soit prêt dès le 31 mars à passer à l’échelon supérieur. Problème, les travaux auraient nécessités le passage d’engins de constructions lourds qui auraient massacré la pelouse du stade et empêcher plusieurs matches de se jouer sur une longue période. Le club avait levé près de 95 000 euros pour le rafraîchissement du clubhouse et la mise aux normes des vestiaires, de l’unique tribune et des toilettes de l’enceinte. Les travaux ont déjà commencé et seront terminés « d’ici juin et donc avant le début de la saison prochaine » selon le président du club Peter Gray. Mais c’est trop tard pour les représentants de la League qui se sont rendu de nombreuses fois à Thomason Fold tout au long de la saison et ont été invité à revenir alors que les coups de pioches ont commencé. Une décision très abrupte et inflexible qui « va à l’encontre du bon sens » selon les mots du président.  

Mis sous pression par l’afflux de signatures et la couverture médiatique grandissante, la fédération du Lancashire s’est entretenue avec la direction du Turton FC mais s’est déchargée de la décision au profit de la Fédération Anglaise.

Le board va devoir batailler pour obtenir un délai nécessaire et plutôt logique alors que les débats autour de l’appauvrissement pécuniaire et technique, à tous les étages du football britannique, est dans toutes les bouches des sujets du Royaume investis dans la cause du sport roi.

En attendant ce sont les Fulwood Amateurs qui vont faire la montée en solo avant que Big Sam ne se fasse débarquer de West Ham pour reprendre les rênes des Tigers. Et pourquoi pas hein ?!

Olivier Sclavo, à Londres

PS: si vous voulez placer votre signature à côté de celle de Sam c’est par ici:

http://www.ipetitions.com/petition/turton-fc-promotion-they-deserve/?utm_medium=social&utm_source=twitter&utm_campaign=button

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi