Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League : QPR, un pénalty qui coûte cher!

Tenus en échec par West Ham (0-0), les hommes de Chris Ramsey n’ont plus le droit à l’erreur pour assurer leur maintien en Premier League. QPR se trouve désormais à 4 petits points du premier non-relégable.

Alicia Dauby — 26 avril 2015
QPR : Austin manque son péno
QPR : Austin manque son péno

Tenus en échec par West Ham (0-0), les hommes de Chris Ramsey n’ont plus le droit à l’erreur pour assurer leur maintien en Premier League. QPR se trouve désormais à 4 petits points du premier non-relégable.

Des supporters en transe. Un stade en folie oscillant entre fausses joies et frustration. Des décisions arbitrales contestées. Le match opposant les Queens Park Rangers à West Ham hier au Loftus Stadium était pour le moins mouvementé. Le coach des QPR l’avait annoncé : « Ce sera un derby sanglant ! ». Ça l’a été en termes d’occasions manquées de la part des deux équipes londoniennes. C’était pourtant bien parti pour les Queens Park Rangers avec une première occasion dès l’entame du match sur un tir de Sandro arrêté par Adrian, probablement l’homme du match. Mais c’est surtout le pénalty raté de Charlie Austin que l’on retiendra. Après une main de James Collins, le tir de l’attaquant anglais n’est pas assez tranchant : Adrian en profite pour se jeter sur le ballon côté droit, félicité par ses coéquipiers.

« Beaucoup de frustration »

Deuxième mi-temps, deuxième coup de massue pour QPR. Le but de Dunne est refusé par Mike Jones, arbitre de la partie, après la chute de Caulker sur le gardien de West Ham. L’élan de joie des supporters est aussitôt réprimé pour laisser place, une fois de plus, à la consternation. « C’est une journée très frustrante, je suis très déçu qu’on n’ait pas fait assez pour récupérer des points. Il nous manquait un peu de qualité pour marquer les buts dont on a besoin. Il nous faut ces trois victoires pour le maintien », a déclaré Chris Ramsey en conférence de presse. Une frustration partagée par Sam Allardyce, le coach de West Ham : « C’était un match assez brouillon. On a eu plusieurs occasions pour gagner la partie. Je suis néanmoins très fier d’Adrian, probablement un des meilleurs gardiens de Premier League ».

QPR en zone rouge

Après les victoires de Leicester et de Hull City à Burnley et Crystal Palace, QPR se trouvent à quatre points de la sortie et seulement quatre matches à jouer. Les hommes de Ramsey peuvent encore espérer l’impossible en gagnant trois rencontres. Ils devront s’appuyer sur l’impressionnant Charlie Austin, auteur de 17 buts depuis le début du Championnat. Les hommes de Sam Allardyce conservent quant à eux la 10ème place du classement.

Alicia Dauby

Vous Aimerez Aussi