Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League : Qui a fait quoi pendant la trêve ?

Après deux semaines de break, les championnats anglais remettent le couvert ce weekend. Retour sur les prestations des joueurs à l’international.

Olivier Sclavo — 3 avril 2015
HarryKane
HarryKane

Après deux semaines de break, la Premier League remet le couvert ce weekend. Parmi les internationaux qui vont refouler les pelouses de la perfide Albion, qui a fait quoi ?

TOP OF THE POPS

Harry Kane : Le bourreau d'Arsenal - Premier League

Marouane Fellaini : L’immense tige belge de Manchester United est LE joueur en forme chez les Red Devils et il entend bien ne pas s’arrêter. Avec trois buts en deux matches, dont un moche, de la cuisse, décisif contre Israël, il permet à la Belgique de passer en tête de son groupe de qualifications pour l’EURO 2016, juste devant d’autre Rouges; les Dragons du Pays de Galles.

Steven Fletcher : l’Ecossais ne sait pas marquer un seul but. Alors qu’il a accumulé deux doublés depuis le début de sa saison avec Sunderland, il a inscris un triplé avec l’équipe nationale contre les cousins du Rocher de Gibraltar. Une rouste 6-1 par les hommes du Nord qui ont quand même encaissé le tout premier but de l’histoire de cette nouvelle petite sélection. Toujours au rayon des record, c’est le premier triplé inscrit par un écossais en 46 ans, un super whisky en somme.

Kyle Lafferty : Bonjour, j’appartiens à Norwich City, j’ai mis un doublé en cinq minutes pour permettre à mon pays, l’Irlande du Nord, de rêver à une qualification pour une phase finale d’un tournoi international pour la première fois depuis 1986 avec victoires en cinq matches. Et toi ta semaine ?

Harry Kane : Tout le monde l’attendait. Le pays qui pense qu’à chaque anglais en forme en Premier League il tient une victoire en Coupe du Monde, se tenait prêt à célébrer le gosse de Tottenham. Il a fallu trois touches de balle et un but de la tête après 72 secondes de jeu contre la Lituanie pour faire exploser Wembley. Et tant pis s’il n’a pas existé contre l’Italie à Turin.

Top of the Flops

Vincent Kompany : Un autre Belge pour une blague qui continue depuis un bon moment maintenant. Relâchez le vrai capitaine de Manchester City je vous prie, son faux sosie n’arrête pas de faire de l’humour sur les terrains. Dernier sketch en date, contre Israël, à la 12e minute de jeu, l’ancien « roc » de City reçoit la balle dans le rond et central et comme il n’est pas attaqué, se lance dans une petite série de jongles sur dix mètres avant de déclencher une frappe de veau qui passe largement au dessus des buts adverses. Genre « on peut tout se permettre aujourd’hui le copains », le tout juste après sa première biscotte de la partie. Comme clou du spectacle, Vinc’ va mettre ses potes dans la merde en se faisant expulser pour un deuxième carton jaune acquis en agrippant le meneur israélien à 80 mètres de ses propres buts et laisser les Diables Rouges trembler pendant la dernière demi-heure de jeu.

Jozy Altidore : Deux semaines bien remplies par le striker américain. Ce bon Jozy ouvre le score mais perd avec la Team USA face au Danemark à Londres après avoir reçu un carton jaune. Mais ça ne suffisait pas au buteur, muet avec Sunderland depuis le début de la saison. Et alors que son équipe menait en Suisse contre les Helvètes, Jozy prend une biscotte puis pète un boulon et s’énerve sur l’arbitre italien. Rouge ! Bye-bye, égalisation des Suisses, retour à la grisaille du Nord de l’Angleterre sans une victoire.

Christian Eriksen : Mater l’Amérique grâce à Niklas Bendtner c’est déjà sale mais en plus il n’a même pas eu besoin du meneur de Tottenham qui ne lui file qu’un but tout fait sur trois. Et puis quand Christian croise la route des Français, une équipe un peu plus au niveau, et bien ça donne un seul tir, dans les gants de Ruffier puis s’en va à l’heure de jeu. Pauvre.

TOP ON S’EN FOUT

Premier League : Le cas Falcao

Radamel Falcao : Vous vous souvenez de ce buteur Colombien extraordinaire qui allez tout exploser sur son passage quand il partirait de Porto et marcherait sur l’Europe des grands ? Oui ? Et bien c’est le même qui vient de marquer trois buts en deux matches avec sa sélection. Mais ça compte vraiment un doublé contre le Bahreïn et un but contre le Koweït en vrai ?

Jonny Evans : Apparemment il a fait un bon match, associé à son jeune coéquipier de Man United Paddy McNair en défense centrale contre l’Ecosse en amical. Est-ce vraiment une bonne nouvelle?

Mesut Özil : Les champions du monde en titre ont fait match nul à domicile contre l’Australie (2-2) et ont galéré contre la Géorgie (2-0). Pour que ce soit un peu plus fun l’Allemand aux yeux de « gobi » (googler ça) s’est fait pincer par la presse dans un nightclub de Berlin alors qu’il était censé être malade et avait loupé le match contre Newcastle. L’équipe d’Arsène c’est la 3eme incontrolable de ton collège dans laquelle tout le monde rêve d’être.

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi