Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League : Chelsea manque le boulevard

Poussif au possible en première mi-temps, Chelsea, sous l’impulsion de ses supporters, s’est bougé au retour des vestiaires, sans jamais parvenir à briser l’excellente défense de Southampton. 1-1, un point, c’est tout.

Paul Basse — 15 mars 2015
Premier League : Chelsea
Premier League : Chelsea

En Premier League : Chelsea, poussif au possible en première mi-temps, s’est bougé au retour des vestiaires, sous l’impulsion de ses supporters, sans jamais parvenir à briser l’excellente défense de Southampton.

La météo, en ce début de dimanche après-midi sur notre chère ville de Londres, est maussade, comme une représentation de l’humeur qui a a enveloppé le coeur des supporters des Blues depuis trois jours. Ici même, à Stamford Bridge, les fans de la cause blues ont vécu un cauchemar : l’élimination de leur équipe, en supériorité numérique contre le Paris Saint-Germain. Aujourd’hui, il s’agissait de mettre tout cela de côté, à l’occasion de la réception de Southampton, en basculant sur la Premier League.

En championnat, Chelsea a un boulevard à prendre. Manchester City s’est ramassé à Burnley (Défaite 0-1). Les Blues peuvent prendre huit points d’avance sur le champion en titre. Le stade est plein : l’ambiance est là. Fini le vague à l’âme, les supporters regardent devant : devant, c’est un premier titre de champion depuis 2010.

Jamais Chelsea ne pourra être champion d’Angleterre sans un grand Diego Costa. Depuis quelques temps, on se demandait s’il était toujours footballeur ou emmerdeur-footballeur. Il nous a a tant plu par son abnégation en première partie de saison, qu’on attendait plus de lui que des embrouilles à répétition avec tous les défenseurs de Premier League et de Ligue des champions. Contre Southampton, il a arrêté de se prendre le chou et s’est reconcentré sur son jeu et ça paye. Hazard décale bien Ivanovic qui centre parfaitement sur la tête de Diego Costa (11e, 1-1). Premier but depuis 10 matchs, comme quoi…

Stamford Bridge exhorte les joueurs

C’est de loin que l’Hispano-Brésilien voit son équipe se décomposer, une nouvelle fois après avoir mené au score. Chelsea est toujours gêné quand un joueur parvient à s’intercaler entre sa paire de défenseurs centraux et son milieu. Sadio Mané profite de cela pour décomposer le jeu des Blues. Thibaut Courtois s’interpose deux fois : son premier arrêt est prodigieux devant Tadic, son petit dribble, façon Cryuff Turn, permet de feinter Shane Long.

Il ne peut rien lorsque Gary Cahill trop passif et laisse Victor Wanyama décaler Sado Mané. Ce dernier est fauché par Matic dans la surface. Péno. Tadic applique la sentence 1-1 (19e). De là, Southampton profite de la passivité et l’inconséquence d’un Chelsea, totalement à côté de ses pompes. Passes ratés de Fabregas, jeu en entonnoir, absence de jeu sur les ailes : Tout ce que tente Chelsea est foiré. En face, Southampton joue son football, passes courtes, vitesse grâce au trio Mané, Long, Tadic. Courtois sort une frappe de ce dernier (30e) qui prenait la direction du petit filet.

Evidemment, les supporters de Southampton se marrent et chambrent sur l’élimination en Ligue des champions. « Champions d’Europe, vous ne le serez jamais » répondent les fans des Blues. Ces derniers sont hyper-agacés par la prestation mièvre de leur équipe, qui, il faut le rappeler quand même, pour nuancer, a disputé les prolongations contre Paris.

Rien ne change en deuxième mi-temps. Au bout de 30 secondes, Ivanovic donne une touche à Mané, bousculé par Matic, qui frise le rouge. Manchette de Courtois. Franchement, fâché, les supporters de Chelsea donnent de la voix. Sérieusement, vigoureusement. A tel point que les Blues se bougent sérieusement, occupent plus la largeur. Diego Costa touche le poteau sur une centre-tir de Willian.

S’il y a bien un gardien qu’on peut considérer sous-estimé, c’est bien Fraser Forster. L’Anglais sort deux occasions pour Chelsea : la tête d’Oscar puis le tir à angle fermé d’Eden Hazard (72e). Il gagne ensuite son face à face (75e) une nouvelle fois devant Oscar. Qui qui c’est qui repousse le missile d’Azpilicueta juste avant les arrêts de jeu, puis la frappe à bout portant de Cuadrado ?

Chelsea ne prend qu’un petit point. Ce qui fait six d’avance avec un match en moins. Chelsea n’a pas pris un boulevard et 8 points d’avance, mais quand même la petite avenue avec un matelas de six unités.

Paul Basse à Stamford Bridge[hr style= »dotted »]

Chelsea 1 – 1 Southampton

Buts : Diego Costa (11e) – Tadic (19, sur péno)

Chelsea : Courtois – Ivanovic, Cahill, Terry, Azpilicueta – Matic (Ramires, 54e), Fabregas – Willian (Cuadrado, 83e), Oscar (Rémy, 82e), Hazard – Diego Costa

Southampton : Forster – Clyne, Fonte, Alderweireld, Bertrand – Schneiderlin, Wanyama, Davis (Ward-Prowse, 71e) – Mané, Long (Pellè, 83e), Tadic (Djuricic, 71e)

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi