Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League : Chelsea reste en pole

22e journée de Premier League : Chelsea garde la tête du championnat avec cinq points d’avance, suite au match nul (1-1) contre son dauphin Manchester City.

Paul Basse — 31 janvier 2015
Premier League : Chelsea reste leader
Premier League : Chelsea reste leader

22e journée de Premier League : Chelsea garde la tête du championnat avec cinq points d’avance, grâce à un but de Loïc Rémy, suite au match nul (1-1) contre son dauphin Manchester City.

Au fond, c’est normal mais ça surprend à moitié quand il s’agit du leader et qui plus est lorsqu’il joue à domicile : c’est Manchester City qui a fait le jeu et qui est allé chercher les Blues au col dans ce choc de la 22e journée entre Chelsea et le champion en titre. L’enjeu était clair pour City : garder toutes ses chances de conserver son titre en allant s’imposer à Stamford Bridge, et réduire l’écart qui les sépare du leader à deux points. Pour Chelsea, il ne faut surtout pas perdre afin de garder son matelas d’avance en tête du championnat. Sur un malentendu, les trois points auraient été bienvenus. Le nul du jour (1-1) fait donc l’affaire de Chelsea.

Discipline, concentration, abnégation : ce sont les trois qualités propres à Chelsea. Alors on s’est dit 2-3 fois que les Blues ont fait n’importe quoi. D’abord, c’est Matic qui foire sa passe, du coup, Fernandinho frappe (24e) mais Azpilicueta est là pour contrer le ballon. C’est ensuite au tour d’Ivanovic de se la raconter. Sauf que Jesus Navas est là pour lui chiper la balle, mais finalement Zouma ferme bien l’angle et Aguero bute (32e) sur Courtois.

Zouma, rassurez-vous, il va bien. Il a piqué la place de Gary Cahill après son excellente prestation contre Liverpool en demi-finale de League Cup, mais aussi à la faveur des matchs tout nazes de l’Anglais depuis des semaines. Cela va-t-il durer ? A voir, mais le jeune défenseur français, à qui l’ancien Blues Didier Deschamps a indiqué un jour qu’il serait le capitaine des Bleus, a une nouvelle fois séduit, par son calme et sa capacité à anticiper les vagues adverses. Ce type a 20 ans et n’est jamais fébrile. La première mi-temps du grand Kurt est parfaite. Son tacle du gauche sur une incursion d’Aguero est une merveille.

Manchester City domine la possession, et profite des errements défensifs de Chelsea pour se créer des occasions. Mais le paradoxe veut que c’est la bande à José Mourinho, qui ouvre le score. On admire l’ouverture côté gauche de Matic pour Hazard. Le Belge, sur une touche, et du gauche, la donne à Loïc Rémy qui marque (1-0, 42e) à trois mètres.

Eden Hazard, complètement absent

A ce moment-là, Chelsea compte 8 points d’avance, dommage pour eux que ça ne dure que 2 minutes 30. Ivanovic couvre Navas qui centre pour Aguero. L’Argentin shoote mais c’est Silva qui la pousse au fond (1-1, 45e).

Premier League : Chelsea encaisse l'égalisation de David Silva

Bon sang, mais où est passé Eden Hazard ? Hormis sur l’ouverture du score, on n’a pas bien vu l’ancien lillois à son avantage dans cette deuxième mi-temps. Surtout qu’il ne défend pas des masses, et que ce pauvre Azpilicueta se retrouve systématiquement avec Sagna et Navas dans sa zone. En première mi-temps, on a vu quelques dribbles par-ci, par-là, et une passes décisive, mais pour le reste, on en demande plus. Sa vitesse aurait pu être utile…

Bon, c’est tout de même toute l’équipe de Chelsea qui est loin de son niveau. Clairement, l’absence sur blessure de Fabregas, et la suspension de Diego Costa déséquilibrent toute une équipe amputée de son meilleur passeur et de son meilleur buteur.

Histoire d’embrouiller un peu plus son adversaire, Manuel Pellegrini fait entrer Frank Lampard. C’était attendu. A l’aller, celui qui a quitté Londres, après 13 années passées au club avait égalisé. Pour son retour à Stamford Bridge, comme prévu, l’accueil a été tiède. Peu de chants à sa gloire, mais beaucoup de « Chelsea, Chelsea ». Service minimum comme la prestation des Blues. La fin de match n’est que crispation pour les supporters des deux équipes, mais un véritable ennui. Le match a été poussif, d’une qualité quelconque. Mais avant d’aborder février, Chelsea est en position de force avec ses 5 points d’avance.

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi