Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Frank Lampard: Pourquoi il ne revient pas comme un prince à Chelsea

Même s’il a été présenté au public et à la presse, Frank Lampard n’a signé jamais au New York City Football Club. Depuis juillet, le milieu offensif et Manchester City mentent au monde entier. Décryptage d’un vrai scandale.

Paul Basse — 29 janvier 2015
146258994_7f222bb952_b
146258994_7f222bb952_b

Frank Lampard retrouve Chelsea ce samedi (18h30), sous le maillot de Manchester City pour le choc de la 22e journée de Premier League. Un retour à Stamford Bridge qui s’annonce tiède. Explication en trois points.

Il a menti et n’a jamais signé à New York City

Frank Lampard

Pour Frank Lampard, ce 24 juillet 2014 est un jour particulier. Il vient de poser le pied à New York City. L’Anglais de 36 ans doit être présenté sous ses nouvelles couleurs, celles du New York City FC. Une sorte de retraite dorée en MLS, après une carrière de 13 années, bien remplie à Chelsea, au cours de laquelle il a tout gagné, lui le meilleur buteur de l’histoire du club (211 buts en 648 matchs) de West London. Bref, le monsieur est une légende à Stamford Bridge, respecté en Angleterre parce que contrairement à John Terry, par exemple, il n’a commis (presque) aucun impair. Pas retenu par Chelsea cet été, l’histoire veut qu’il ait signé à New York City, avant d’être prêté à Manchester City pour 6 mois : un bon procédé puisque les deux clubs sont la propriété d’une holding, City Football Group, propriété d’Abu Dhabi United Group. Sauf que tout ceci est un mensonge.

On l’a appris le 9 janvier 2015, Frank Lampard n’a jamais signé pour Chelsea, mais pour la holding City Football Group. Sa présentation, sa bobine avec en fond l’Hudson River, ce n’est que du pipeau. Coincé par la presse anglaise sur ce petit mensonge, Man City dégaine un communiqué : « Le communiqué de NYCFC indiquant que Lampard a signé un contrat de deux ans avec effect immédiat le 1er août 2014 est une erreur. Le communiqué publié sur le site de Manchester City indiquant qu’il était en prêt est aussi un erreur« . Même rétropédalage de l’intéressé, qui confirme néanmoins qu’il ira un jour jouer aux Etats-Unis : « J’ai signé un engagement qui veut que je joue pour NYCFC à compter du 1er janvier 2015 […] je jouerais pour NYCFC à la fin de la saison actuelle de Premier League. » Depuis, Lampard a signé un nouveau contrat stipulant clairement qu’il jouera pour la franchise américaine.

Tout cela, ça s’appelle prendre les supporters -de Chelsea ou de New York – pour des cons. On regrette aussi le pathétique suspens entretenu ici et là par les différents protagonistes de cette pantalonnade lamentable sur le fait que Lampard allait prolonger ou non son « contrat » de six mois.

Il divise les supporters

Evidemment, revoir Lampard dans la peau d’une autres équipe de Premier League, ça agace sévère les supporters de Chelsea. D’autant que Frank Lampard avait promis de ne porter qu’un seul maillot, celui des Blues. Le voir jouer pour les Citizens est un crève-coeur. Il y a ceux qui sont tout heureux de voir Lamps revenir à Stamford Bridge et qui lui offriront une ovation s’il entre en jeu. Il y a les mécontents, ceux qui hueront légèrement leur ex-chouchou parce qu’il porte le maillot du principal rival. Puis il y a la majorité, ceux qui seront clairement tièdes, qui applaudiront, sans réel enthousiasme, mais surtout par respect.

Certains ont pris parti en faveur de Frank Lampard comme ceux du fanzine Cfcuk : « Comme tous les supporters de Chelsea, j’aurais préféré qu’il trouve un accord et qu’il reste à Stamford Bridge. Mais ça ne s’est pas fait, on aurait souhaité qu’ils aillent directement à New York City plutôt qu’une autre équipe anglaise, surtout, celle de l’Etihad. Mais Lampard est toujours le meilleur joueur qu’ils aient vu porter un maillot de Chelsea, et même un but vainqueur pour l’un des rivaux de Chelsea ne changera cela« . Didier Drogba et John Obi Mikel ont en tout cas appelé les supporters à mettre leur rancoeur de côté. Mais l’accueil ne s’annonce pas chaud-patate.

L’enjeu du match dépasse le cas Frank Lampard

Frank Lampard : Retour quelconque ?

Chelsea est leader de Premier League avec cinq points d’avance sur Manchester City. En cas de victoire, les Blues prendront 8 points d’avance à 15 journées de la fin. Autant dire qu’un pas supplémentaire sera franchi dans la course au titre. L’enjeu est immense. « Lampard is a sideshow really for Saturday. I’d hope the support will get behind the team », indique Tim Rolls, président du club de fans Chelsea Supporters’ Trust. A l’aller, « Super Frank » avait joué les « Super Sub » en égalisant pour Manchester City à l’Etihad, sans célébrer son but. On faisait un peu la gueule côté Blues. Normal, car comme une supportrice des Blues nous l’avait dit au lendemain du match : « Le but de Lampard, c’est comme regarder devant soi un ex qui vous a trompé se taper sa nouvelle meuf ».

Crédit photo : Paul Bence

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi