Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Cup : Chelsea – Signé José !

Pour se sortir du piège tendu par Watford, équipe de Championship, cet après-midi à Stamford Bridge, José Mourinho a décidé d’aligner à la mi-temps ses trois attaquants axiaux ! Une première… finalement couronnée de succès : 3-0. Retour sur une belle après-midi au Bridge.

Paul Basse — 5 janvier 2015
Zouma
Zouma

Pour se sortir du piège tendu par Watford, équipe de Championship, cet après-midi à Stamford Bridge, José Mourinho a décidé d’aligner à la mi-temps ses trois attaquants axiaux ! Une première… finalement couronnée de succès. Retour sur une belle après-midi au Bridge ou les Blues ont brillé et se sont remis la tête à l’endroit.

Apres la gifle reçue il y a à peine trois jours à White Hart Lane, Chelsea recevait donc à domicile, les Hornets (ou frelons, mais ça sonne moins bien en français !) de Watford, valeureuse équipe de la banlieue nord de Londres, qui pointe à la 5ème place de la Championship (2e division).

Foule des grands jours donc le long de Fulham Road, où les fans des Blues attendent une réaction de leur équipe, quand ceux du petit poucet d’un jour rêvent forcement de l’exploit. « Sortir la tête haute » ou « Anything is possible » : voilà les fameux poncifs qu’on peut entendre sur la route du stade où fans bleu & jaune se mélangent sans soucis.

Il n’en reste pas moins qu’un match de Cup est toujours un match à part, a fortiori quand il s’agit du premier match de la nouvelle année, sous une température proche de zéro : ca sent donc le match piège à plein nez pour les joueurs de José Mourinho. Ce dernier a néanmoins décidé de faire tourner : 8 changements  sont opérés dans son 11 de départ. Seuls Cahill, Azpilicueta et Oscar sont reconduits, ce qui offre une belle opportunité aux remplaçants habituels de briller, à commencer par nos deux Frenchies, Kurt Zouma et Loïc Rémy. Ce dernier est sur un côté, puisque le monstre Didier Drogba occupe la pointe et porte même le brassard de capitaine. José a sorti, malgré tout, un banc 4 étoiles avec Costa, Willian, Matic et Ivanovic. Hazard, Fabregas et Terry sont eux restes au chaud (les veinards… !)

Côte Watford, la composition est plus difficile à lire, mais on sent rapidement que les Frelons sont venus défendre leur cage, postant le fameux bus devant le but de Jonathan Bond, remplaçant du brésilien Gomes blessé. L’idée étant bien sur de sortir avec un nul et pousser Chelsea à venir jouer le « replay » chez eux… Quand on voit la dégaine de leur capitaine et attaquant, Troy Deeney, qui a la carrure pour jouer pour l’équipe de rugby de Watford (bien connue des London French…), on se dit que Chelsea ferait bien d’avoir la bonne idée de plier ce match dès aujourd’hui, pour s’éviter un voyage compliqué.

Les Blues commencent donc pied au plancher et monopolisent le ballon. Les jaunes de Watford ne voient pas la gonfle pendant un bon quart d’heure, mais Chelsea ne trouve pas l’ouverture. Les fans des Hornets debout chantent et encouragent leur équipe, ceux de Chelsea s’impatientent. Déjà.

Maillot déchiré pour Drogba

Cup : Chelsea a pu compter sur Willian

Ce n’est pas en tout cas un temps à mettre un Brésilien dehors se dit-on, le pauvre Oscar n’ayant pas encore le physique pour ces joutes rudes : il se fait bouger sérieusement à plusieurs reprises, mais José Mourinho le pousse a se relever très vite. On sent malgré tout le coach portugais un peu remonté contre son joueur… Un à qui on ne peut pas reprocher de se battre en revanche est le vieil éléphant Didier Drogba, qui devra même changer de maillot, déchiré au cours d’un duel. Le match est assez pauvre en occasions, en définitive, et on atteint la mi-temps sur un score nul et vierge : domination totale des joueurs de Chelsea mais domination stérile… Ca sent le match piège, on vous dit.

José Mourinho le sent aussi venir, et a donc décide d’abattre ses jokers, dès la mi-temps. Exit donc Oscar & Schürrle, Willian et Diego Costa font leur entrée. On a donc Remy, Drogba et Diego Costa simultanément sur le pré. Mourinho dira plus tard en conférence de presse qu’il a procédé à de tels changements si tôt car ce match ne ferait que 90 minutes. Voilà pourquoi il avait sur le banc quelques-uns de ses joueurs « fondamentaux », comme il le répètera souvent, afin de pouvoir faire la différence.

Et José se trompe rarement. L’entrée des 2 joueurs dynamise l’attaque des Blues. Costa, en tête, fait parcourir un frisson chez les fans de Watford à chacune de ses prises de balles. Néanmoins, c’est un autre frisson qui va finir de réveiller les blues : on joue la 54ème minute et Troy Deeney frappe de l’extérieur de la surface, le ballon est dévié par Filipe Luis mais part mourir au ras du poteau de Cech… Chelsea a eu très chaud.

Les supporters de Watford s’enflamment un peu suite à cette grosse occasion, se permettant des « Sit down Mourinho » à l’encontre du Portugais qui commence à bouillir dans sa zone technique. Mais à la 57ème minute, son coaching va enfin le rassurer : gros travail de Diego Costa sur la gauche, qui glisse à Rémy, celui-ci prolongeant sur Willian. A l’entrée de la surface, le Brésilien, et sa touffe de cheveux énorme, ne se pose pas de questions : il déclenche une merveille de frappe qui vient faire mouche dans la lucarne du gardien de Watford. Gros coup sur la tête des frelons, qui dès lors ne vont plus piquer.

Des buts de Rémy et Zouma

Zouma

69ème minute, numéro Willian-Costa-Drogba sur la droite de la surface, qui aboutit à une frappe contrée (de la main ?) de Costa. Mais le ballon revient aux six mètres sur Loïc Remy, qui déclenche une superbe volée qui vient la aussi finir de nettoyer la lunette du gardien. 2-0, et une belle récompense pour l’ancien marseillais qui jusque là n’avait pas été très heureux, malgré une énorme dépense d’énergie. A revoir.

L’autre qu’on aimerait revoir c’est Kurt Zouma. Le jeune défenseur français s’est montre très solide en défense aux cotes de Cahill : « Zouma a très bien joué, encore et encore et encore », confirmera Mourinho en conférence de presse, qui loue les progrès du joueur. L’ancien stéphanois met fin au suspens. Sur un corner mal dégagé, Azpilicueta récupère et adresse un bijou de centre sur la tête de Zouma qui la smashe au fond des filets ! 3-0 (72e). Les fans des blues peuvent chambrer les supporters adverses à base de « No more singing anymore », Cech se rappelle au bon vieux souvenir du Bridge sur quelques jolies parades et José offre une belle standing ovation à l’idole Drogba en le sortant à la 80ème.

Apres une première mi-temps poussive donc, le Chelsea de Jose Mourinho se qualifie pour la suite de la FA Cup. A la question de savoir si le coach fait dans le poncif avec le fameux « match après match »…

Chelsea démarre donc mieux l’année qu’elle ne l’avait fini, ce qui n’a pas forcement été le cas d’Oscar, à cote de ses pompes encore : le cas du joueur a été passé habillement sous silence par Mourinho, ce qui pose néanmoins question. Quoiqu’il en soit, la prudence inhabituelle du Portugais au sujet de ses ambitions pour son club prouve bien que le traumatisme de White Hart Lane n’a pas tout a fait disparu et qu’il faudra juger ce Chelsea 2015 sur les prochains matchs : le mois de janvier et son rythme d’enfer devrait pouvoir apporter quelques réponses, tout comme le retour des autres joueurs fondamentaux. Match après match donc.

Benjamin Gusse à Stamford Bridge

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi