Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Steven Gerrard : Les raisons de son futur départ de Liverpool

Steven Gerrard devrait annoncer ce vendredi qu’il quittera Liverpool au terme de la saison, en fin de son contrat. Décryptage d’un (futur) départ qui sonne comme la fin d’une époque chez les Reds.

Paul Basse — 2 janvier 2015
Podcast : Liverpool face au Real Madrid
Podcast : Liverpool face au Real Madrid

Steven Gerrard devrait annoncer ce vendredi qu’il quittera Liverpool au terme de la saison, en fin de son contrat. Décryptage d’un (futur) départ qui sonne comme la fin d’une époque chez les Reds.

Une source a lâché l’information à toute la presse anglaise qui devait attendre un petit embargo avant de sortir l’information : Steven Gerrard va quitter Liverpool, son club formateur, son club de toujours, à la fin de la saison, au terme de son contrat. L’information sera confirmée ce vendredi par le club scouser -ou le joueur- qui pour le moment refuse d’en dire davantage. Explications du futur départ d’un des plus grands joueurs de l’histoire de la Premier League et de Liverpool.

1. Steven Gerrard n’est plus tellement performant

Tout de même excellent l’an passé, le capitaine des Reds n’est plus aussi monstrueux qu’avant. Le Steven Gerrard box-to-box, c’est du passé. Quand on a 34 piges, c’est un peu normal de ne plus bouger de la même manière, de ne plus être capable de faire les grosses différences qu’il avait l’habitude de faire. C’est quand la dernière fois qu’il a sorti une énorme frappe à 25 ou 30 mètres ? On ne se souvient que de son coup-franc contre Bâle en Ligue des champions. Pour le reste, il reste un passeur hors-pair, un meneur d’hommes et un leader charismatique. Mais sur le terrain, son influence, l’intensité qu’il fout sur le terrain, n’est plus aussi patente qu’avant.

2. Une relation distendue avec Brendan Rodgers

Les grands joueurs ont un ego monstre. C’est normal, cela fait partie du jeu au fond. Alors quand on les place sur le banc pour un match face au Real Madrid, les types ne sont pas contents. Gerrard n’avait pas joué le match retour de Champions League face au Real, mis au repos par son entraineur. Plus récemment, à l’occasion du 16e anniversaire de ses débuts à Liverpool, Gerrard avait débuté la rencontre face à Stoke City sur le banc. Rodgers a indiqué qu’il n’était pas au courant de l’anniversaire… Quelques jours plus tard, Stevie G avait démenti les rumeurs évoquant une brouille avec Rodgers sur son compte Instagram. Quoi qu’il en soit sa côte est nettement en baisse auprès de son entraineur nord-irlandais.

Steven Gerrard

3. Ne pas faire la saison de trop

Vu le train où vont les choses, difficile de croire que Steven Gerrard peut continuer à tenir un rôle prééminent au sein du club. Il peut tenir un vestiaire, et, pour sûr, le nouveau capitaine (Henderson ?) aura du pain sur la planche pour se faire accepter. Mieux vaut partir maintenant alors qu’il a toujours un rôle à jouer, plutôt que s’accrocher et finir comme l’ombre de lui-même. Rodgers le ménage parfois. Il ne faudrait pas, pour autant, qu’on arrive au moment où il se passe carrément de lui.

4. La retraite ou l’eldorado ?

Gerrard a donc refusé l’offre de contrat proposée par les Reds en novembre dernier. Pour sûr, Steven Gerrard, qui a bien failli signer à Chelsea, ne devrait pas faire « une Lampard » : signer de manière indirecte au sein d’un club de Premier League. Son futur se dessine à l’étranger si Gerrard décide de poursuivre sa carrière. Un vrai choix se dessine pour l’ancien capitaine de la sélection, qui a souvent eu le mal du pays au cours des compétitions internationales avec l’Angleterre. On n’écartera pas l’idée d’une retraite pure et simple pour le gamin de Liverpool également. On aura saura plus ce vendredi.

Steven gerrard |Create infographics

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi