Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Stambouli & Cabella – Michel Mézy :  « Rebondir au plus vite »

Le conseiller du président Louis Nicollin à Montpellier garde un œil avisé sur les carrières de ses anciens protégés. Mézy conseille à Stambouli et Cabella de prendre leurs responsabilités et de ne pas envisager de départ… pour le moment.

Cédric Drouet — 26 décembre 2014
Michel Mézy : Conseiller du président Nicollin à Montpellier donne son avis sur Cabella et Stambouli
Michel Mézy : Conseiller du président Nicollin à Montpellier donne son avis sur Cabella et Stambouli

Le conseiller du président Louis Nicollin à Montpellier garde un œil avisé sur les carrières de ses anciens protégés. Michel Mézy conseille à Stambouli et Cabella de prendre leurs responsabilités et de ne pas envisager de départ… pour le moment.

Michel Mézy : Conseiller du président Nicollin à Montpellier donne son avis sur Cabella et Stambouli

Offside ! : Michel Mézy, vous attendiez-vous à cette période d’adaptation que connaissent actuellement Cabella à Newcastle et Stambouli à Tottenham ?

Michel Mézy : « Je m’attendais à moins que ça, à vrai dire, mais je pense aussi qu’ils sont très doués techniquement et que ça faciliterait leur adaptation dans le championnat anglais. Je me rends compte que ce championnat et ces entrainements, c’est une tout autre éducation. Ca demande forcément du temps. Et puis il y a aussi le fait de changer de pays, c’est toujours délicat. On constate par exemple que les joueurs Sud-Américains ont eux aussi bien souvent un souci d’adaptation au début, avant de s’acclimater par la suite. »

O ! : Vous n’êtes donc pas inquiets pour vos deux anciens joueurs ?

M.M. : « Non car je leur fais confiance pour rebondir au plus vite. L’un comme l’autre sont de gros bosseurs et ils possèdent de grosses qualités physiques également, indispensables pour s’imposer en Angleterre. »

O ! : Cabella a cependant perdu sa place en Bleu et Stambouli, qui rêvait d’une convocation, n’a toujours pas été appelé. Un prêt (comme Yanga-Mbiwa), ou un retour en Ligue 1 peuvent-ils être une solution dans l’optique de l’Euro-2016 ?

« S’ils veulent jouer avec les Bleus, ils doivent s’imposer dans le club où ils sont. Ce n’est pas en changeant de club sans arrêt qu’on ambitionne l’équipe de France. Il reste encore six mois jusqu’à la fin de la saison, c’est largement suffisant et de toute façon c’est la saison prochaine qui va vraiment compter pour eux. Sur le long terme, je pense donc que c’est un bon choix d’avoir franchi ce palier, et je le pense pour les deux, même si je préfèrerais qu’ils jouent. J’insiste, c’est à eux de démontrer leur potentiel et de s’imposer. En revanche, si en deuxième partie de saison, ils ne jouent pas davantage, là oui, ils pourraient réfléchir à leur avenir. »

Propos recueillis par Cédric Drouet[hr style= »dotted »]

L’analyse d’Offside ! sur la saison des deux joueurs 

Cédric Drouet

Vous Aimerez Aussi