Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Il faudra compter avec Manchester United

Vainqueur tranquille et séduisant (3-1) de Newcastle, Manchester United se stabilise à la troisième place de la Premier League. Analyse en cinq enseignements du match.

Paul Basse — 26 décembre 2014
ManUtd_Newcastle - HQ
ManUtd_Newcastle - HQ

Vainqueur tranquille et séduisant (3-1) de Newcastle, Manchester United se stabilise à la troisième place de la Premier League. Analyse en cinq enseignements du match.

1. Falcao s’efface pour le collectif

Premier League : Le cas Falcao

1-0 déjà pour Manchester United. Et là, d’un coup, on voit Radamel Falcao placer un gros tacle sur ce brave Gouffran pour favoriser la récupération du ballon. Deux passes plus tard, le ballon arrive dans les pieds de Wayne Rooney qui place son petit doublé de l’après-midi. Juste avant, l’ancien monégasque avait protéger son ballon sur un corner défensif.

Radamel Falcao est donc un type capable des basses oeuvres que sa position de buteur, pourtant lui épargne. Il sait aussi se montrer altruiste. Sur l’ouverture du score, sa merveille de passe glissée a servi de passe décisive à Rooney. Falcao, un mec utile qui a donc décidé de faire passer sa personne au second plan.

2. Rooney s’éclate au milieu

Rio Ferdinand balance sur Rooney dans son autobiographie

Crédit : Joscarfas/Flickr

L’un des nombreux points d’achoppement entre Wayne Rooney et Sir Alex Ferguson était justement cette question de positionnement. Fergie voulait faire jouer son attaquant au poste de milieu de terrain. Le capitaine mancunien s’y refusait. Force est de constater que le poste lui convient bien : sa technique permet à l’équipe de mieux jouer. Son engagement bonifie l’animation défensive et offensive de son équipe. C’était assez flagrant lors de la rouste infligée à Liverpool. Cet après-midi, à Old Trafford, il en a claqué deux de cette position reculée qui lui permet de porter le danger de l’arrière. Il a aussi servi Van Persie sur le troisième. Un match taille patron.

3. Carrick stabilise tout

Manchester United : Carrick clé de voûte

Il joue comme un libéro à l’ancienne et ses qualités techniques et de placement fonctionnent à merveille. Bon, Van Gaal n’a rien révolutionné. Fergie avait déjà fait jouer le grand Michael en défense centrale. Mais là où le Batave a vu juste, c’est que Carrick  permet de rassurer ses collègues jeunes (McNair, Blackett) ou flippants (Evans, Jones, Smalling) en défense. Ce n’est pas pour rien qu’avant le match, il félicitait l’Anglais :  « J’ai trois capitaines : Rooney est numéro 1, Carrick numéro 2, Fletcher, numéro 3. Carrick apporte son expérience mais aussi beaucoup de sang-froid. Il transpose ma philosophie sur le terrain« . Carrick est le nouveau chouchou. De quoi rendre jaloux Van Persie ?

4. Une défense toujours aussi flippante

Jonny Evans

Phil Jones résume bien l’état de la défense de Manchester United. Normale de prime abord, elle peut complètement partir en cacahouètes sur une action banale. Voilà, pour résumer ce qu’il s’est passé lorsqu’à la 85e minute dans la tête de Phil Jones qui s’y prend comme un manche pour crocheter Colback et offir un penalty à Papiss Cissé. Pourtant, les Red Devils étaient dans leur match et serein. Dommage de gâcher un 3-0 et une clean sheet sur une action aussi banale, avec un penalty totalement évitable. On demande encore et toujours à revoir cette arrière-garde avec un taulier (Carrick), un jeune (McNair), et un joueur expérimenté mais tellement maladroit en la personne de Phil Jones.

5. Des problèmes de riche quand les blessés reviendront

Angel di Maria

Ce vendredi, Di Maria, Shaw, Herrera, Blind, Rojo et Fellaini étaient tous sur le flanc, victime de blessures diverses et variées. Déjà troisième, les joueurs cités ont tout pour bonifier l’équipe. On pense notamment à Blind, excellent à chacune de ses sorties au milieu de terrain. L’effectif est épais. Problème : United ne joue que deux compétitions, à savoir la Premier League et la FA Cup. C’est bien maigre. A Louis Van Gaal de rendre tout le monde heureux.

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi