Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Chelsea : Tranquille face aux plots de West Ham

Les Blues n’ont même pas eu à forcer leur jeu pour battre les Hammers 2-0. Chelsea reprend 6 points d’avance sur Manchester City qui joue juste après eux.

Olivier Sclavo — 26 décembre 2014
Photo 26-12-2014 12 40 49
Photo 26-12-2014 12 40 49

Les Blues n’ont même pas eu à forcer leur jeu pour battre les Hammers 2-0. Chelsea reprend 6 points d’avance sur Manchester City qui joue juste après eux.

Andy Caroll met des poteaux à l’échauffement. Enner Valencia aussi, tandis que le speaker de Stamford Bridge nous accueille sur un « Bienvenus en haut du classement« . Ça se la pète tranquillement à Chelsea.

Le stade célèbre la mémoire des joueurs des deux équipes tombés au front en 14-18 et c’est tout le stade qui applaudit pendant une minute à te filer la chair de poule.

Les fans des Hammers se chauffent la voix depuis 20 minutes quand l’arbitre siffle le coup d’envoi.

Et pendant que West Ham hurle à Mourinho de s’asseoir, Oscar s’offre une occas’ en or à trois mètres des buts mais tire au dessus (5e).

De son côté, Eden Hazard fout un petit pont sur Tom Collins mais bouffe un coup de la corde à linge à l’entrée de la surface : rien dit l’arbitre. Bon à savoir ça pour les défenseurs… Les déglingages de glottes sont apparemment autorisés.

Chelsea fait ce qui lui chante sur le terrain. Les Hammers laissent beaucoup d’espace et ne répondent que par de longs ballons, de gros tampons et de longues chevauchées d’Enner Valencia. D’ailleurs, il faudrait peut-être dire à Fabregas qu’il a le droit de lui prendre la balle, de la toucher, plutôt que de lui courir derrière gentiment.

Les Blues galèrent à trouver la faille et la joue comme Arsenal dans la surface. Alors sur le corner suivant un énième redoublement de passes dans les 16m, c’est Terry qui y met le crâne et perce les filets d’Adrian (30e, 1-0).

Chelsea : 13e but en 15 matchs de Diego Costa

Dans la foulée, Valencia s’échappe encore mais se fait bousculer. Alors Creswell massacre Oscar sur un coup de nerfs et s’en sort avec un jaune.

West Ham a fait un voyage dans le temps pour ce match. Les types ne proposent rien, défendent mal et ont laissé Alexander Song sur le banc, soit leur meilleur joueur et le seul capable de ne pas faire de la merde avec. Les Blues se passent la baballe au milieu de onze plots qui jouent à dix derrière, incapable de sortir de leur surface avec la gonfle. Et pendant se temps, le front d’Andy Caroll a touché 4829473 ballons pour 2 de bons.

WEST HAM REVIENT AVEC DES MUSCLES

Aaah mais on avait pas compris. Les 45 premières minutes de West Ham c’était l’échauffement. Les mecs sortent des vestiaires et se lancent à l’offensive et obtiennent des corners intéressants. Enfin du mouvement, enfin de l’impact. Et puis cerise sur le Christmas pudding, Sam Allardyce sort Caroll et Noble pour Song et Sakho (59e).

Mais ce n’est clairement pas suffisant et peut être déjà trop tard. Parce qu’en face il y a un type avec une sale trogne qui n’avait plus planté depuis longtemps et qui a les crocs. Diego Costa profite d’une perte de balle de Kouyaté, trois minutes plus tard, pour croiser sa frappe à l’entrée de la surface et mettre Chelsea un peu plus à l’abri (62e, 2-0).

Et heureusement que les Hammers peuvent compter sur un immense Adrian dans les cages. Le gardien espagnol sort coup sur coup, un coup franc d’Oscar dans la lucarne puis une frappe à bout portant de Cahill (68e).

Trop froid, trop de désespoir, les fans de West Ham commencent à se mettre sur la gueule entre eux. Faut comprendre les gars aussi, c’est pas marrant sur le terrain.

Leur défenseurs viennent de perdre toutes leurs vertèbres sur un déboulé d’Hazard dans la surface (80e).

En face, il y a quand même une merveille. Alex Song a chaussé une chaussure rouge et une chaussure jaune et ne perd pas un ballon, rassure toute sa team et file les seules sueurs froides du match aux Blues. Il envoie Amalfitano au but et le niçois dribble Cahill et Ivanovic en repiquant vers le centre de la surface mais frappe le poteau de Courtois (88e).

Ramires merde le 3-0 tout fait sur un centre de Fabregas et tout le monde va pouvoir finir les restes de dinde et les fonds de champagne ! Joyeux Noël José, tu es encore devant après le Boxing Day.[hr style= »dotted »]

Chelsea/West Ham : 2-0

Buts : Terry (31e), Diego Costa (62e)

Chelsea : Courtois – Ivanovic, Cahill, Terry, Azpilicueta – Matic Fabregas – Willian (Ramires 86e), Oscar (Mikel 82e), Hazard – Diego Costa (Drogba 82e).

West Ham : Adrian; Jenkinson, Collins, Reid, Cresswell; Kouyate, Noble (Song 59e), Nolan (c); Downing (Amalfitano 74e), Carroll (Sakho 59e), Valencia.

Olivier Sclavo avec JMS à Stamford Bridge

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi