Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Raciste, homophobe et sexiste : Malky Mackay arrive à Wigan

Malky Mackay a retrouvé un banc cette semaine à Wigan (Championship). Même s’il est sous le coup d’une enquête de la Fédération Anglaise sur le contenu de ses conversations racistes, sexistes et homophobes ayant fuité cet été dans la presse. Retour sur un cas très particulier.

Paul Basse — 21 novembre 2014
Le sulfureux Malky Mackay
Le sulfureux Malky Mackay

Malky Mackay a retrouvé un banc cette semaine à Wigan (Championship). Même s’il est sous le coup d’une enquête de la Fédération Anglaise sur le contenu de ses conversations racistes, sexistes et homophobes ayant fuité cet été dans la presse. Retour sur un cas très particulier.

Mercredi 20 août 2014, Crystal Palace avait convoqué la presse pour annoncer l’arrivée de Malky Mackay au poste d’entraineur. Il devait succéder à Tony Pulis, démissionnaire, 48h avant le coup d’envoi de la saison de Premier League. L’ancien entraineur de Cardiff City était le candidat en pole position après le refus de Glenn Hoddle. Mais le co-propriétaire des Eagles, Steve Parish, a tout annulé après une série de révélations explosives dans la presse, et plus précisément le Daily Mail.

Racisme, homophobie, sexisme, transferts supposément gonflés : le pedigree de Malky Mackay a des airs de grand chelem, dans le genre scabreux. Le Daily Mail a eu accès aux SMS échangés entre Mackay et son directeur sportif Iain Moody (parti à Palace puis démissionnaire après le scandale)du temps où les deux hommes oeuvraient à Cardiff. Il n’y a pas l’excuse de la petite blague beauf. Tout cela est du premier degré. Le contenu est déroutant, dégoûtant, désarçonnant :

[quote text_size= »medium » author= »Lors de la signature de l’international sud-coréen Kim Bo-Kyung »]

Putain de chinetoque. Il y a suffisamment de chiens à Cardiff pour lui en trouver

[/quote]

[quote text_size= »small » author= »A un jeune joueur qui a pour agent une femme »]

J’espère qu’elle subvient à tes besoins. Je suis sûr que tu aimerais rebondir sur son décolleté

[/quote]

[quote text_size= »small » author= »A propos d’un agent »]

C’est une vipère. Une vipère gay. On ne doit pas lui faire confiance

[/quote]

[quote text_size= »small » author= »A propos d’une liste de joueurs envoyée par un agent »]

Il devrait renommer son agence les All Black […] Il n’y a pas beaucoup de visages blancs dans tout ça, mais c’est intéressant

[/quote]

[quote text_size= »small » author= »A propos de Phil Smith, l’un des agents les plus puissants d’Angleterre »]

Vas-y gros Phil. Il n’y a que les Juifs qui voient l’argent leur filer entre les mains

[/quote]

Certes ces échanges sont privés. Dans une profession lambda, tout ceci n’aurait jamais fait la une des tabloïds. Mais le portable de Mackay n’a pas été piraté. Il s’agit de conversations qui ont fuité après une enquête plus large autour de possibles commissions occultes.

Malky Mackay : nouvel entraîneur de Wigan

A l’origine de tout cela, il y a la conviction du propriétaire, Vincent Tan, qu’il s’est fait plumer à de l’été 2013. Cardiff vient de monter en Premier League et dépense 60M€ sur 8 joueurs. Mais Tan trouve la facture beaucoup trop élevée : Le très moyen Andreas Cornelius est arrivé contre 14M€ et un salaire de 55 000€ par semaine par exemple. Les transferts sont le principal point d’achoppement entre les deux hommes dont les relations deviennent extrêmement fraîches. Cardiff est dans une impasse en Premier League en hiver et Tan lourde Mackay en décembre pour mauvais résultats. Ole Gunnar Solskjaer, arrivé pour sauver le club, a plus été Clark Kent que Superman. Cardiff descend en Championship.

Le soutien embarrassant du propriétaire

Tan le milliardaire, aussi fou et chelou, soit-il, n’est pas non plus une bonne poire ou un tapis sur lequel on s’essuie les panards. Le Malaisien, qui a fait fortune en implantant les premiers Mcdo dans son pays puis avec la privatisation du loto national, embauche ce qui se fait de mieux en matière d’avocats. En mars, bingo. Son cabinet obtient la perquisition du domicile de Iain Moody. 70 000 textos et 100 000 emails sont interceptés. Leurs retranscriptions sont dans les mains des avocats de Vincent Tan. Les extraits les plus salés sont publiés dans le Daily Mail.

On a longtemps pensé que Malky Mackay serait tricard pour un bon bout de temps, même s’il s’est excusé, tout en niant être raciste, homophobe ou sexiste. Mais c’était jusqu’à ce que Wigan ne tape à sa porte. Scandale. L’un des sponsors maillots du club, Premier Range, a décidé de mettre fin au contrat qui le lie au club suite à l’arrivée de l’encombrant écossais.

Malky Mackay (droite) et Iain Moody (gauche)

Malky Mackay (droite) et Iain Moody (gauche)

Kick it Out! lutte contre le racisme depuis des années en Angleterre. L’embauche de Malky Mackay ne réjouit personne au sein de l’organisation : « Les propriétaire de clubs devraient démontrer à quel point, ils prennent sérieusement le fait de s’attaquer aux problèmes d’exclusion, de préjudice et de discrimination. »

Devant la tempête provoquée par le retour de Malky Mackay, Dave Whelan, le propriétaire, a décidé de voler au secours de son nouveau poulain. Raté. Il a même donné l’impression de soutenir le contenu des textos de l’ancien coach de Watford : « Je pense que les Juifs cherchent l’argent plus que n’importe qui. Ce n’est pas offensant de dire cela« . L’affaire ne fait que de commencer, le tout sous le silence pesant de la Fédération et de la Premier League.

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi