Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Culture : ces footeux morts au front

Avec cette semaine de commémorations et en cette année anniversaire du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale (1914-1918), nous aussi, chez Offside !, nous avons voulu rendre notre petit hommage, notre petite pensée à ces jeunes gens disparus, pour que leur souvenir se perpétue.

Olivier Sclavo — 13 novembre 2014
WW1-Matches0_2788086b
WW1-Matches0_2788086b

Avec cette semaine de commémorations et en cette année anniversaire du centenaire du début de la Première Guerre Mondiale (1914-1918), nous aussi, chez Offside !, nous avons voulu rendre notre petit hommage, notre petite pensée à ces jeunes gens disparus, pour que leur souvenir se perpétue.

Depuis la déclaration de la Première Guerre Mondiale de la Grande-Bretagne à l’Allemagne le 4 août 1914, jusqu’aux dernières campagnes d’Afghanistan et d’Irak, le Royaume n’a cessé de déployer ses troupes sur de nombreux théâtres d’opérations et les soldats britanniques d’endurer de longues années de services. Parmi eux, beaucoup de joueurs de football ont donc servi sous les drapeaux et certains y ont laissé leurs vies.

La saison 1914-1915 en Division One (l’ancêtre de la Premier League) s’est arrêtée en juillet 1915 et fut la dernière avant un retour aux terrains des équipes professionnelles lors de la saison 1919-1920. Il y aura quand même une finale de FA Cup qui se tiendra en 1915 entre Chelsea et Sheffield United à Old Trafford (Manchester), remportée par Sheffield. A cause du nombre si important d’uniformes dans les gradins elle restera dans les mémoires comme la « Khaki Final ».

Le pays comptait près de 5000 joueurs professionnels en 1914 et 2000 d’entre eux revêtiront l’uniforme de l’armée britannique. Alors que certains se sont enrôlés volontairement, des équipes entières ont sauté le pas dès les premières heures de la conscription. La première d’entre elles : Clapton Orient, aujourd’hui plus connue sous le nom de Leyton Orient, dans l’East End de Londres. Près de 40 joueurs et membres du staff ont rejoint les rangs suivant l’exemple de leur capitaine Fred Parker. Ils furent intégrés aux 17e et 23e bataillons du régiment du Middlesex, surnommés « Bataillon des footballeurs » à cause du nombre de joueurs dans leurs lignes.

Le 21 octobre 2010, un mémorial a été dévoilé à Longueval, dans la Somme pour commémorer le sacrifice de ce bataillon peu commun. 888.246 de soldats du Commonwealth ont perdu la vie lors de la Première Guerre mondiale.

Voici notre XI hommage et funeste à ces jeunes hommes qui ont quitté le carré vert pour la boue, le sable, le vent, le froid et un tout autre genre de match. Cliquez sur chaque photo pour connaître leur histoire.

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi