Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Premier League : Chelsea donne du tracas à Liverpool

Battu à domicile (1-2) par Chelsea, Liverpool enchaine une 3e défaite. Chelsea caracole en tête et reste invaincu. La pression monte sur Brendan Rodgers.

Paul Basse — 8 novembre 2014
Chelsea-Liverpool : Podcast Premier League, et si Chelsea dominait un championnat faible
Chelsea-Liverpool : Podcast Premier League, et si Chelsea dominait un championnat faible

Battu à domicile (1-2) par Chelsea, Liverpool enchaine une 3e défaite. Chelsea caracole en tête de la Premier League. La pression monte sur Brendan Rodgers.

Chelsea/Liverpool, un samedi, à 12h45 heure anglaise, forcément, ce ne sont pas les meilleures conditions pour un duel, traditionnellement  emprunt de rivalité, et d’inimité.

C’est donc (logiquement) une rencontre qui commence au petit trot. Loveren, Skrtel et Mignolet ont le temps de jouer à la pa-passe derrière sans être vraiment pressé. On se réveille quand Emre Can bouge un peu. Il perce dans l’axe et tire. Tim Cahill, sur la trajectoire, fait un peu n’importe quoi et se tourne comme s’il avait peur du ballon. Comme vous et moi en U9 ou Poussins, selon les générations. Résultat, le ballon est dévié et prend à contre-pied Courtois. 1-0, voilà. Tout Anfield se met à rêver.

On sent Liverpool plus conforme à ce qu’il devrait être dans le premier quart d’heure. Plus compacte, plus solide, moins peureux, et plus joueur. Cool, ça tombe contre le leader. En plus de ça, Emre Can est une vraie révélation. Le jeune allemand amène de la puissance, et un peu de verticalité.

Liverpool a néanmoins toujours de vrais problèmes : Simon Mignolet, Glen Johnson et les coups de pied arrêtés qui plombent le club depuis le début de la saison. Sur corner, la première tête de Terry est repoussée. Mais Cahill est là pour placer le ballon dedans. Oui le ballon est entré, merci la Goal Line Technology.

Coutinho danse la Samba, Diego Costa marque

Qu’ils soient Reds ou Blues, on a senti que les joueurs des deux équipes ont manqué de jus, de tonus. Ce qu’amène un Sterling ou un Hazard. Des dribbleurs, des vrais. Mais qui peinent pour Sterling à la dernière passe, à la finition pour Hazard dont les tirs ont été systématiquement bloqués par la défense des Reds.

Avant la mi-temps, Diego Costa fait du Diego Costa, à savoir un bon coup d’épaule sur Skrtel avant de lui mettre un petit coup de pression pour l’intimider en vue du prochain duel.

Au retour des vestiaires, même petit rythme. Diego Costa fait bouger le truc quand il place un retourné un brin au-dessus. Sterling voit sa frappe repoussée par Courtois. Hazard est encore bloqué. Mourinho sait que les trois points sont accessibles, alors exit Ramires, bonjour Willian.

Mais ça ne nous délivre pas de l’ennui. On s’est emmerdé ferme…jusqu’aux deux tiers du match. Jusqu’à une percée d’Azpilicueta soyons précis. L’Espagnol fait danser la samba à Coutinho en grand pont. Son centre est mal repoussé par Mignolet, mais Diego Costa place une mine imparable. L’Hispano-brésilien est en Premier League chez lui : 9 matchs, 10 buts. Posey.

Liverpool pousse. Matic repousse la volée de Jordan Henderson mais on se demande si les choix de son entraineur son judicieux. Il n’y a rien à perdre. Il n’y a rien de mal non plus à mettre deux attaquants devant. Mais Brendan Rodgers a décidé de sortir Mario Balotelli et faire entrer Rickie Lambert. Liverpool aurait dû bénéficier d’un penalty, après une main grossière de Cahill sur un tir de Gerrard.

Trois matchs, trois défaites pour Liverpool cette semaine. Pourtant, Rodgers avait fait reposer les siens contre le Real Madrid. Ces derniers n’ont jamais semblé dominé, ou ultra-dominé un Chelsea qui s’est déplacé à Maribor en semaine. Brendan Rodgers est désormais en première ligne.

[hr style= »dotted »]

Liverpool 1 – 2 Chelsea

Buts : Can, 9e (Liverpool) ; Cahill, 14e & Diego Costa, 67e

Liverpool : Mignolet – Johnson, Lovren, Skrtel, Moreno – Gerrard, Henderson, Can (Borini 69e) – Sterling, Balotelli (Lambert 79e), Coutinho (Joe Allen 69e)

Chelsea : Courtois – Ivanovic, Terry, Cahill, Azpi – Matic, Fabregas – Hazard (90e), Oscar, Ramires (Willian 54e) – Diego Costa (Drogba 90e)

[hr style= »dotted »]

Crédit photo : DR

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi