Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

Newcastle : L’insubmersible Alan Pardew

Il a poussé un arbitre, mis un coup de tête à un joueur adverse et enchainé les défaites. Pourtant Pardew a toujours sauvé sa tête. Retour en 6 dates sur un renversement inattendu avant le choc contre Liverpool (13h45, Canal Plus Sport).

Paul Basse — 31 octobre 2014
Alan Pardew : L'insubmersible
Alan Pardew : L'insubmersible

Il a poussé un arbitre, mis un coup de tête à un joueur adverse et enchainé les défaites. Pourtant Alan Pardew a toujours sauvé sa tête. Retour en 6 dates sur un renversement inattendu avant le choc contre Liverpool samedi (13h45, Canal Plus Sport).

12 janvier 2014 : « Fucking Old Cunt » à Pellegrini

Huitième de Premier League, Newcastle réalise un début de campagne sans relief, quand ils accueillent Manchester City à St James’ Park. Newcastle n’est pas ridicule mais City est diablement réaliste en ouvrant le score dans les premières minutes puis en doublant la mise dans le temps additionnel de la rencontre. La petite touche de spectacle est amenée par Alan Pardew qui s’embrouille avec Pellegrini, l’entraineur de City. Ce dernier reproche à l’Anglais de contester sans cesse les différentes décisions arbitrales. La réponse de Pardew est cinglante : « Fucking Old Cunt », qu’on peut traduire par « Putain de vieille pute ». Fin, classe et distingué.

29 janvier 2014 : La vente de Yohan Cabaye

Il ne la souhaitait pas, mais vu que le joueur et son club étaient ouvert à l’idée d’un départ, Alan Pardew a dû s’y résoudre. Le problème, c’est que Newcastle a tout perdu dans l’affaire : ses illusions de bien finir, et faire quelque chose en championnat ou accrocher une coupe. Car les conséquences sont désastreuses en terme de résultats. Newcastle boucle le dernier exercice sans le trapu du Nord avec 4 petites victoires, 1 nul et surtout 10 défaites dans les reins. Le pire du pire sera la défaite dans le derby face à Sunderland (3-0), l’ennemi.

1er mars 2014 : Le coup de tête à David Meyler

Déjà dans un gros merdier, Alan Pardew continue son entreprise d’auto-destruction. Newcastle mène 2-1 à Hull City, et il ne reste que 20 minutes à jouer lorsque souhaitant le ballon rapidement, David Meyler bouscule Alan Pardew, qui ne trouve rien de mieux que d’asséner un coup de tête au joueur des Tigers, qui n’a qu’une envie : cogner Pardew. L’arbitre expulse le coach grisonnant. Conséquence directe : suspension de 3 matchs d’entrée au stade, 4 matchs supplémentaires en tribune, ainsi que 72.000€ d’amende. Newcastle ajoute 120.000€ d’amende supplémentaire, et un blâme. La victoire (4-1) passe au second plan. Alan Pardew terni  -sans jouer au grand-père la morale- l’image du club. Et la sienne avant tout.

13 avril 2014 : St James’ Park gronde et demande sa tête

Alan Pardew est un clown, une marionnette

Quatre défaites de suite sans marquer un petit but, ça fait beaucoup pour des supporters écoeurés. Après une nouvelle défaite à Stoke, les supporters des Magpies, particulièrement remontés, décident de s’en prendre à l’ancien coach de West Ham. Banderoles, insultes, appels à la démission et au licenciement se multiplient à St James’ Park. Newcastle perd deux nouveaux matchs, avant de finalement venir à bout de Cardiff, déjà condamné à descendre. Mais Mike Ashley décide de conserver Pardew pour la saison 2014-2015. Sans soutien du public, mais avec un groupe de joueurs qui lui reste fidèle, Alan Pardew sait qu’il ne peut plus se louper.

20 septembre 2014 : Papiss Cissé change tout

Papiss Cissé a sauvé Alan Pardew

68e minute Newcastle/Hull City : les visiteurs mènent 2-0 après un but de Mohamed Diamé. On imagine les bookmakers déjà prêts à baisser la côte d’un renvoi d’Alan Pardew dans les 24 heures. St James’ Park gronde sévère. Mais Alan Pardew lance son va-tout et fait confiance à Papiss Cissé, l’attaquant qui lui avait permis de réussir sa meilleure saison (2011-2012) et de décrocher le titre de meilleur entraineur de la saison. Le Sénégalais signe un doublé et a permis à Alan Pardew, ce jour-là, de rester au club. S’en suit, une défaite sans démériter contre Stoke City, un nul (Swansea) et deux victoires (Leicester, Tottenham) lors des deux derniers matchs de la saison.

28 octobre 2014 : Victoire à City, il revient en grâce

Alan Pardew achève la critique en signant la première victoire de Newcastle face à Manchester City depuis 2006. A la régulière et sans polémique au 4e tour de la Coupe de la Ligue. On se reprend à rêver du côté de la Toon Army d’un titre dans cette compétition un peu “consolante”. Ce qui serait un premier trophée pour le club depuis 1955 (sans compter la Coupe Intertoto). Avec Alan Pardew aux manettes, qui l’eût cru.

Paul Basse

Fondateur d'Offside ! Spécialiste de Chelsea FC. Grand amateur de Vine.

Vous Aimerez Aussi