Le site 100% foot anglais en direct d'Angleterre

LdC : Chelsea tenait à placer sa raclée

Surement jaloux des autres affiches du soir en Champions League, Chelsea soigne sa différence de but en éclatant 6-0, un Maribor pas au niveau.

Olivier Sclavo — 21 octobre 2014
Chelsea intouchable face à Maribor
Chelsea intouchable face à Maribor

Sûrement jaloux des autres affiches du soir en Champions League, Chelsea soigne sa différence de but en éclatant 6-0, un Maribor pas au niveau.

On joue la 11e minute de jeu et Didier Drogba part déjà à l’échauffement. On ne sait pas vraiment si c’est pour aller à la pêche aux applaudissement, qui réveillent un Stamford Bridge gelé par une température hivernale ou pour mettre un coup de pression à Loïc Rémy, un petit peu discret.

Et une minute plus tard, le Français enroule une frappe à l’entrée de la surface et ouvre la marque. Il offre au public londonien un bisou et une grimace en guise de célébration. Touché à l’adducteur c’est le roi Didier qui rentre. Chelsea n’a donc plus qu’un attaquant valide. Et même s’il fait chavirer toutes les femmes du stade en enfilant son maillot sur son corps de rêve, c’est un sacré caillou dans la basket à José.

En face, le 9 de Maribor, Tavares, est gros avec les pieds en dedans. On est bien. Nos carrières à tous ne sont pas terminées.

22e minute, penalty pour Chelsea que Didier transforme en légende qu’il est ici: deux petits pas, détendu, contre-pied, ciao tout le monde. Chelsea mène 2 à 0.

Chelsea contre Maribor : Rondement mené

Sinon Cesc Fabregas tourne sur lui même depuis le début du match. Les Slovènes lui courent après comme ton animal de compagnie quand tu lui caches sa baballe derrière ton dos et qu’il ne comprend rien… Gênant.

Hazard, Wilian et Oscar permutent sans arrêt, les Jaunes sont tout perdus.

Donc John Terry se dit que, là, il peut se régaler. Alors JT est à la finition (3-0) d’un rush de Hazard sur la gauche qui s’appuie sur Fabregas qui sert son capitaine. Qu’est ce qu’il fout là?

Non mais allons-y ! Eden sort son geste « je-peux-tout-me-permettre-j’ai-des-chèvres-en-face »: le centre en coup du foulard. Contré.

MASSACRE ACTE 2

C’est parti pour la seconde mi-temps et Eden est à l’origine d’un une-deux parfait avec Drogba, mais fait n’importe quoi avec ses pieds, tout seul face au gardien de Maribor et perd la balle.

Heureusement pour lui que, sur l’action qui suit, il réussit un centre que Viler (4-0) rentre dans ses propres buts. José était prêt à le faire rôtir vif pour ses largesses.

Et puis comme les Londoniens veulent que les slovènes repartent vraiment dégoûtés de la capitale britannique, Matic, massacre Ibrahimi dans la surface. Penalty repoussé par le poteau de Cech, merci d’être passés les gars.

Nathan Aké, entré juste avant, se permet même de dégommer la chaise du caméraman, au premier niveau du stade. Les cages étaient seulement 10 mètres en dessous.

Les Blues gèrent tranquillement et font sortir Oscar et Fabregas. Ils placent quelques accélérations et une barre de Wilian pour maintenir les adversaires sous pression tout de même.

Et on termine la rencontre sur un immense festival « facilité » de Hazard (5-0 sur penalty). Contrôle parfait en pleine course, dribble derrière la jambe d’appui, danse du défenseur, feinte de corps, reins du défenseur en morceaux, frappe, but (6-0) ! Magnifique !

Chelsea continue d’assurer face aux équipes plus faibles mais perd encore un attaquant après la blessure de Diego Costa.

Olivier Sclavo, dans le froid de Stamford Bridge

Olivier Sclavo

Journaliste, né dans le nid des Aiglons de l'OGCNice et vouant un culte sans fin à Paul Scholes. Basé à Londres pour vous donner le meilleur de ce que le football anglais a à nous offrir: des buts, des frappes, des tacles, de la bière et des tacles.

Vous Aimerez Aussi